Recherche avancée       Liste groupes



      
AMBIENT  |  B.O FILM

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Föllakzoid, Guru Guru
- Membre : Walter Wegmüller , Sergius Golowin , Ashra, Manuel Göttsching
- Style + Membre : The Cosmic Jokers , Agitation Free, Klaus Schulze , Tangerine Dream

ASH RA TEMPEL - Le Berceau De Cristal (1993)
Par WALTERSMOKE le 13 Décembre 2013          Consultée 1124 fois

AVERTISSEMENT : cette chronique de bande originale de film est également susceptible de contenir des révélations sur le film

Si Klaus Schulze peut se faire crier dessus pour ne pas avoir publié de grands morceaux qu'il avait composé dans les années 70, son camarade Manuel Göttsching n'est pas en reste. Le guitariste allemand a aussi son lot d'albums potentiels entiers édités sur le tard, voire jamais, que ce soit en solo, avec Ashra... ou ASH RA TEMPEL. En effet, avant la médiocre reformation avec KS en l'an 2000, Göttsching a publié en 1993 un opus appartenant à la discographie de son premier grand groupe. Enregistré en 1975, il s'agit de la bande originale du film Le Berceau de Cristal.

Pour être franc, je n'ai pas vu ce film, mais ce n'est pas grave pour deux raisons. La première est la difficulté à se le procurer. En même temps, il s'agit d'un film expérimental français, avec Nico (la fameuse chanteuse du Velvet Underground) en tête d'affiche, et présenté par les rares qui l'ont vu comme une horreur. Et surtout, la musique d'ASH RA TEMPEL se suffit à elle-même, n'a pas besoin de support pour avoir un sens.

Enfin, est-ce vraiment du ASH RA TEMPEL ? Oui si l'on considère que le trio s'est réduit au seul Göttsching. De plus, au niveau stylistique, Le Berceau de Cristal est à rapprocher des travaux du guitariste enregistrés à la même époque et publiés sous le nom d'Ashra. Quoiqu'il en soit, il s'agit surtout du premier album enregistré avec Lutz Ulbrich, guitariste d'Agitation Free, alors dissous. Les deux hommes opèrent ici ensemble, pour la première fois, avant de se retrouver quatre ans plus tard sur Correlations, en compagnie de Harald Großkopf. En attendant, c'est sur un chef-d'oeuvre qu'ils travaillent.
Chef-d'oeuvre est en effet le mot qui convient le mieux pour décrire vite fait Le Berceau de Cristal. Pendant trois quarts-d'heure, Göttsching et Ulbrich concoctent des morceaux ambient magnifiques, qui étirent le temps tout en emportant l'auditeur vers des contrées oniriques fabuleuses. J'ai bien dit « trois quarts-d'heure » et pas une heure, la faute au morceau-titre qui ouvre l'album. C'est le seul tableau noir de l'album, certes, mais si gros et si inévitable qu'il le plombe sérieusement. Son manque de cohérence, dû entre autres au fait qu'il s'agit à la base d'une improvisation, ne joue pas en sa faveur.

Fort heureusement, les morceaux suivants ne présentent que des défauts mineurs, et encore. Par exemple, l'orgue un peu vieillot sur "L'Hiver Doux", mais ce n'est pas grand-chose. L'ambiance générale est mystique, les musiciens convient à se laisser prendre au jeu, à déconnecter son cerveau et les soucis qui vont avec. Les guitares de Göttsching et Ulbrich participent fortement à ce tableau en sept pièces, et elles sont dirigées avec maestria, en témoignent "Le Sourire Envolé" et "Deux enfants sous la Lune". Il n'y a guère qu'avec "Le Diable dans la Maison", très proche de l'oeuvre de Tangerine Dream, que le rythme s'emballe, et où le calme s'efface devant une angoisse troublante.

Le Berceau de Cristal est une excellente occasion de taper sur Manuel Göttsching. Le bougre a osé ne pas publier l'album en même temps que le film, pour x et y raisons, puis le ressort à une époque où son influence est nulle. Et pourtant, à un morceau près, il n'y avait aucune raison logique à ça. Et dire qu'il doit sans doute y avoir d'autres perles cachées dans son armoire, c'est à en s'arracher les cheveux et baver d'envie.

A lire aussi en NEW-AGE/AMBIENT par WALTERSMOKE :


David SYLVIAN
Secrets Of The Beehive (1987)
Less is more




Klaus SCHULZE
Shadowlands (2013)
Un "retour" magnifique


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Manuel Göttsching (guitares, synthés)
- Lutz Ulbrich (guitares, synthés)


1. Le Berceau De Cristal
2. L'hiver Doux
3. Silence Sauvage
4. Le Sourire Envolé
5. Deux Enfants Sous La Lune
6. Le Songe D'or
7. Le Diable Dans La Maison
8. ...et Le Fantômes Rêvent Aussi



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod