Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  B.O FILM

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

2001 Tenacious D
2006 The Pick Of Destiny
2012 Rize Of The Fenix
2018 Post-apocalypto
 

 Site Officiel (2247)

TENACIOUS D - The Pick Of Destiny (2006)
Par GLADIUS le 8 Février 2014          Consultée 1541 fois

AVERTISSEMENT : cette chronique de bande originale de film est également susceptible de contenir des révélations sur le film

Des fois, tout se joue sur un médiator. Un destin, une vie entière peut être influencée par l'obtention DU médiator, le seul. Jack Black et son pote Kyle Gass ont voulu rendre hommage à l'impact que pouvait avoir un objet dans une vie. Ou plutôt faire un gros film déconnade sur la genèse de la création du groupe. Le film, intitulé The Pick Of Destiny, est accompagné d'une B.O, ou plutôt d'un album à part entière (puisque toutes les chansons sont jouées dans le film, à la manière d'une comédie musicale déjantée).

Avant toute chose, sachez qu'il est fort conseillé de regarder ce film si vous aimez l'humour déjanté de Jack Black, tout ça en musique, pour 1h30 de déconnade. Pour faire rapide sur le pitch du film, un jeune garçon en a marre de sa famille trop bien élevée et veut jouer du rock'n'roll, il parle donc à son poster de DIO qui va se réveiller pour qu'ils chantent ensemble « Kickapoo », joli titre aux accords bien foutus et avec une apparition du papy rockeur fort plaisante. Devenu adulte, le jeune homme décide de jouer dans la rue pour gagner des sous, c'est là qu'il va tomber sur Kyle Gass et lancer une impro du feu de dieu avec le titre « Classico », franche réussite.
Les événements s’enchaînent, le groupe prend forme petit à petit, il se passe plein de choses et je ne raconte pas la suite histoire de laisser un peu de suspens, mais divers rebondissements les amènent à partir en quête du médiator suprême, pour être le groupe suprême.

Pour ce qui est de la musique, Jack Black est fidèle à l'esprit de TENACIOUS D (ou l'inverse) et se contente de faire des titres de déconne pour la plupart, comme l'atypique « Master Exploder » qui est une boule d'énergie avec son riff de guitare fidèle aux arcanes du rock. Les titres s’enchaînent avec plus ou moins d'énergie – selon l'humeur des personnages dans le film.

S'il faut néanmoins retenir 3 titres de cet album, ce sont spécialement les trois derniers. Une énergie unique en ressort, dans la bataille avec le diable. « Beelzeboss (The Final Showdown) » est un excellent morceau qui fait ressortir un maximum d'émotion, et toute personne qui comprend un poil l'anglais se marrera bien devant les textes. Tous les passages de ce morceau sont bien sentis et à leur place, il se démarque d'ailleurs facilement comme le meilleur de l'album (la partie à 3min30 est un pur génie d'écriture). « POD (The Pick Of Destiny) » est une morceau à l'énergie rock bien ficelé, Jack Black nous prouve qu'il a une voix qui s'adapte à toutes les situations et qu'il est plutôt talentueux. Enfin le morceau qui clôture l'album, « The Metal », ici clairement dans la branche Hard Rock voir Metal, va intéresser par le fait qu'il aille droit au but et soit rentre dedans au maximum. Le riff est fichtrement bien foutu, et même si Jack Black s'amuse plus à crier qu'autre chose dessus, on notera l'ambiance fort sympathique dégagée par ce titre.

En effet, l'ambiance générale de The Pick Of Destiny est clairement sympathique. Les deux rockeurs au gros bide rempli de bière attendrissent leur public car il font rire et font aussi chanter des airs simples et pourtant diablement efficaces.
Le pari de cet album est donc réussi pour TENACIOUS D, en revanche le film a moins séduit la foule. Mais le principal c'est la musique, isn't it ? Et Jack Black partage sa passion de la musique avec son humour d'Américain potache avec classe. Dans tous les cas, avec votre serviteur, ça fonctionne.

A lire aussi en HARD ROCK par GLADIUS :


CHILDREN OF BODOM
Something Wild (1997)
Prodigieux




PAIN OF SALVATION
Road Salt One (2010)
Condensé de talent orgasmiquement bien mené


Marquez et partagez





 
   GLADIUS

 
  N/A



- Jack Black (chant, guitare)
- Kyle Gass (chant, guitare)


1. Kickapoo
2. Classico
3. Baby
4. Destiny
5. History
6. The Government Totally Sucks
7. Master Exploder
8. The Divide
9. Papagenu (he’s My Sassafrass)
10. Dude (i Totally Miss You)
11. Break In-city (storm The Gate!)
12. Car Chase City
13. Beelzeboss (the Final Showdown)
14. Pod
15. The Metal



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod