Recherche avancée       Liste groupes



      
RAP, HIP-HOP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Mos Def, The Notorious B.i.g.
 

 Site Officiel (224)

COMMON - The Dreamer / The Believer (2011)
Par GLADIUS le 30 Mars 2014          Consultée 853 fois

COMMON est un rappeur exemplaire. Très peu de ratés de sa part, hormis le dernier album en date, Universal Mind Control, qui était une soupe bien trop commerciale et qui ne ressemblait pas le moindre du monde à l'artiste complet et intègre qu'est Common. Le rappeur ne fait plus parti du label GOOD Music, secte dirigée par Kanye WEST, il signe chez Warner Bros. Ce changement de voix pourrait être mauvais signe pour la suite des évènements, quand on sait que le meilleur album du rappeur Be est sorti sous la direction productive de Kanye West.

Bref, pas de tout ça ici, on retourne aux sources avec le producteur légendaire qu'est NO I.D., ami de longue date du rappeur qui avait produit ses premiers albums. Avec ce The Dreamer/The Believer, Common veut retourner aux sources de sa notoriété.

Le premier single à voir le jour sur cet album, c'est « Ghetto Dreams », qui traite des envies de la population des quartiers. Fastoche pour la notoriété du morceau, le rappeur est en collab avec NAS, légende du hip-hop. Le duo est explosif et nous livre 4 minutes flamboyantes et énergiques au possible. Une réussite qui fait du bien par les temps qui courent. Et si le titre « The Dreamer » introductif de l'album nous laisse un poil sur notre faim avec son instru quelque peu déroutante, la déferlante de morceaux puissants qui suivent suffisent à juger positivement de la qualité de l'album. « Blue Sky » est un titre avec une positivité exemplaire et une instru pour le moins magique. Un futur classique dans lequel Common nous donne une leçon de hip-hop, avec des intonations et une diction unique, qui le caractérisent si bien comme étant l'un des meilleurs rappeurs américains.
Le titre suivant, « Sweet », n'est pas en reste avec son instru plus soul qui nous ferait penser au retour de Kanye West à la production. Le rap de notre artiste est original et encore une fois superbe, plein d'énergie et de classe, et même si le jeu de l'égo-trip ne lui convient pas forcément il s'y prête bien – sur la durée d'un titre, pas plus. La beauté reposante de « Gold » nous permet un break dans la démonstration d'énergie du rappeur.

Les morceaux s’enchaînent pour le plaisir de l'auditeur. Très peu de failles dans les constructions, les phrasés, les instrus ou bien les paroles. « Lovin I Lost » est un pur délice à écouter, aucun doute là dessus. « Raw (How You Like It) » aussi, avec son rythme reggae, étonne d'originalité. Le morceau en duo avec John Legend « The Believer » est une franche réussite lui aussi, plein d'engouement et de jovialité.

Contre toute attente, cet album est bon. Là où Common commençait à se perdre dans une soupe commerciale le niveau remonte progressivement vers le haut, cet album en est la preuve s'il en faut. Aussi charismatique que franc, ce rappeur a toujours su m'interpeller dès les premières secondes des musiques. Cet album n'est pas en reste, loin de là. Si l'on supprime l'album «dispensable», disons qu'il est du même niveau que Finding Forever, en plus underground – la mode du retour aux sources qui porte ses fruits, vous savez.

Morceaux préférés : « Blue Sky » (!!!), « Ghetto Dreams »

A lire aussi en RAP, HIP-HOP par GLADIUS :


Oxmo PUCCINO
Opéra Puccino (1998)
Poésie, musique, magie




CASSEURS FLOWTERS
Casseurs Flowters (2013)
Ah, cette jeunesse...

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   GLADIUS

 
  N/A



Non disponible


1. The Dreamer
2. Ghetto Dreams
3. Blue Sky
4. Sweet
5. Gold
6. Lovin' I Lost
7. Raw (how You Like It)
8. Cloth
9. Celebrate
10. Windows
11. The Believer
12. Pops Belief



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod