Recherche avancée       Liste groupes



      
ELECTRO PUNK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Zebda
- Membre : Massilia Sound System, Moussu T E Lei Jovents
 

 Bandcamp (207)

OAI STAR - Oai And I (2014)
Par RED ONE le 6 Août 2014          Consultée 915 fois

Il était quand même grand temps que OAI STAR, le département punk rock de MASSILIA SOUND SYSTEM, nous donne enfin des nouvelles ! Après avoir mis le groupe entre parenthèses entre 2011 et 2013 dans le but de sortir son album solo (Camarade Lézard, sorti en 2012), Gari Greu et sa bande d'agités électriques nous reviennent enfin en 2014 avec un nouvel opus, Oai And I, second effort publié par la nouvelle formule du OAI STAR.
Sur l'opus précédent, Manifesta (2009), OAI STAR avait réussi à se réinventer avec intelligence suite au tragique décès de son membre fondateur Lux B, n'hésitant pas à innover en faisant appel au musicien suédois Dubmood, adepte des Game Boy trafiquées et des sonorités 8-bit. Il en résultait un album très surprenant et fort savoureux, qui reprenait l'histoire OAI STAR à zéro tout en perpétuant dignement l'héritage du grand Lux B.

Le titre de ce cinquième opus des Occitans est une évidente référence au mouvement rastafari et à la fameuse terminologie rasta "I and I", qui signifie "toi et moi" avec un sens égalitaire. On comprend dès lors le message affiché ici par Gari Greu et sa bande de joyeux drilles : on va foutre le boxon, et on va le faire tous ensemble. Et c'est assez cohérent lorsqu'on se penche sur le contenu de l'album, qui invite avec vigueur au pogo général et à l'agitation frénétique !
L'album est effectivement plus agressif que son prédécesseur de 2009, le groupe ayant pris la décision d'abandonner le format "chanson" encore présent sur Manifesta (on se souvient notamment de la délicieuse "Chéri(e)"), pour se concentrer sur des titres plus accrocheurs. Ce qui donne au final un disque plutôt homogène et sans réelle concession.

Les sonorités chip music et 8-bit, qui faisaient tout le sel de Manifesta, n'ont bien sûr pas disparu. DJ Kayalik a cependant quitté la formation (afin de se consacrer plus activement à la production du nouvel album de MASSILIA SOUND SYSTEM, prévu pour sortir fin 2014), et s'est vu remplacé par un deuxième guitariste, contribuant là encore à rendre l'opus bien plus sauvage. L'album compte enfin quelques collaborations, notamment celle de l'auteur marseillais Serge Scotto, qui signe les paroles de "Viva", et celle du poète Tartar(e) (membre avec Gari Greu du duo YES PAPA), co-auteur ici des paroles de "Oui Non", "J'veux Pas Aller" et "Oai And I"...

"Oai Star Hate The Kids", le titre d'ouverture, annonce bien la couleur que vont prendre les hostilités. "Oui Non", hymne electro punk qui n'est pas sans rappeler les grandes heures de METAL URBAIN, est assurément l'un des titres les plus réussis de l'album. Le groupe envoie toujours du lourd sur "MTLF", Gari a la rage et les guitares abrasives défoncent du feu de Dieu. Même topo sur "Viva" et "Occitan Attitude", des titres où l'on sent l'héritage de la scène alternative française de la fin des années 1980, LUDWIG VON 88 et autres MANO NEGRA en tête... Les Marseillais ont également toujours la niaque sur "J'veux Pas Aller", titre résolument anticlérical, aux paroles désopilantes. Plus surprenant encore, on flirte même avec le metal et le hardcore sur l'étonnante "Oai And I", qui clôture l'album dans un déluge de décibels tous azimuts. Les sonorités 8-bit font par ailleurs des merveilles sur l'intro de "Notre Futur", et plus encore sur "Tête Brûlée", où les percussions synthétiques sont superbement utilisées.
Hélas, tous les titres ne sont pas aussi réussis. "Hey Toi" et "Par Pitié" sont ainsi plutôt classiques, dans une veine punk rock assez conventionnelle, sans réelles prises de risques malgré les quelques sonorités chip music toujours présentes. Les paroles sont également assez peu inspirées. "On y va", titre un peu plus posé, ne marque pas non plus par son originalité, mais se laisse écouter sans broncher.

Ce second album du OAI STAR de l'ère "post-Lux B" se révèle donc légèrement moins surprenant que le premier, mais pas moins bon pour autant. Il y a de l'excellent ici ("Oui Non", "Viva", "Oai And I", "Notre Futur", "Occitan Attitude"...), mais également du médiocre ("Hey Toi", "Par Pitié"...) Les Provençaux ne nous laissent cependant aucun répit tout au long de l'écoute, et nous avons ici bel et bien ici affaire à leur album le plus énervé.
L'originalité de Manifesta n'est cependant plus de mise, et Oai And I se révèle malheureusement un peu trop convenu par moments. Les textes sont également parfois trop naïfs, là où ceux de Manifesta semblaient un peu mieux écrits.

Un bon opus du OAI STAR donc, énervé et agité comme il se doit, qui aurait peut être gagné à être un peu plus varié. Les Phocéens continuent cependant toujours de foutre le Oai partout autour d'eux, et c'est déjà pas si mal me direz vous...

Note réelle : 3,5/5

Meilleurs titres : "Oai And I", "MTLF", "Oui Non", "Viva", "Occitan Attitude"

A lire aussi en PUNK-ROCK par RED ONE :


The MISFITS
Walk Among Us (1982)
Le chef d'oeuvre culte des Misfits !




OAI STAR
Manifesta (2009)
Game Boy et Ricard font bon ménage...


Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- Gari Greu (chant)
- Dubmood (programmations)
- Buzz (guitare)
- Mo Lo Cicero (guitare)
- Metronomax (batterie)


1. Oai Star Hate The Kids
2. Oui Non
3. Hey Toi
4. Notre Futur
5. Tête Brûlée (chiptune Edit)
6. Mtlf
7. Viva
8. Occitan Attitude
9. Par Pitié
10. On Y Va
11. J'veux Pas Aller
12. Oai And I



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod