Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

Commentaires (4)
Questions / Réponses (1 / 2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Kinks , The Madcaps
- Membre : Box Codax, Embryo
- Style + Membre : Ffs
 

 Darts Of Pleasure (739)
 Site Officiel (339)

FRANZ FERDINAND - You Could Have It So Much Better (2005)
Par SASKATCHEWAN le 29 Novembre 2010          Consultée 3908 fois

Battre le fer tant qu’il est chaud, tel est le premier principe de tout groupe « hype » (élu anglicisme le plus laid en 2008 et 2009, avant de se faire ravir le trophée par « buzz »)… et FRANZ FERDINAND a bien appris sa leçon ! En 2005, un an après leur premier album, les Britanniques récidivent avec You Could Have It So Much Better, qui à défaut d’avoir un nom valable, se la donne bien (sauras-tu reconnaître cette référence subtile ?). Le groupe de Glasgow signe ici son meilleur disque à ce jour, le plus rentre-dedans, le plus tubesque, le plus puéril aussi…

… Car FRANZ FERDINAND joue à fond la carte du rock lycéen. Pour toute une génération de marmots qui a baigné dans la musique de SUM 41 et consorts, le temps est venu de grandir et de crier haut et fort « Les filles c’est bien ! », puis de découvrir la philo en terminale et le cortège de questions existentielles qui l’accompagne : « On s’fait un baby ? » L’écrin du CD plonge le Jeune (avec une majuscule, c’est un type idéalisé) dans une ambiance familière : papier ligné, marge à gauche, crédits tracés au stylo et tables de multiplications en fin de livret. Les paroles tirent encore un peu plus sur la corde : ça parle de filles (Eleanor ?), de soirées, de rébellion, de voitures chères (« I want a car… Yeah! »). A voir... il ne faut pas tout prendre au pied de la lettre.

La question est : « Peut-on encore écouter You Could Have It So Much Better quand on a troqué son premier tacot pour un monospace ? ». La réponse est oui. YCHISMC (bel acronyme kabbalistique) est de ces albums rares qui alignent les tubes sans s’essouffler. A une époque où la plupart des productions destinées au grand public esquissent deux singles potables et font « pschiiit », le deuxième essai des Glaswegiens sonne comme un beau retour sur investissement. Du début à la fin, les morceaux irrésistibles s’enchaînent, à l’exception peut-être des deux ballades (« Eleanor Put Your Boots On » et « Fade Together »), qui sont plus là pour aérer qu’autre chose.

FRANZ FERDINAND a un peu laissé tombé les influences rétro, mais on lui pardonne, l’essentiel est bien là : les guitares sont toujours aussi mordantes et la batterie-matraque nous offre un excellent tour de piste. Le groupe à l’archiduc pratique un rock simplissime et enjoué, un rock qui a des allures de course en mobylette ou de football improvisé entre les deux bagnoles du voisin, au choix.

Quelques trouvailles piquantes viennent relever l’enchaînement des tubes sans prétention. « I’m Your Villain » et son petit motif mambo en intro révèlent un FRANZ FERDINAND bien conscient de la simplicité de ses rythmiques… mais aussi bien conscient que ce sont ces rythmes-là qui font danser ! « Outsiders », qui clôt l’album, renoue avec des arrangements un peu plus complexes qui annoncent Tonight… mais c’est sans regret que l’on accueille l’abandon des claviers sur You Could Have It So Much Better. La bande à KAPRANOS se concentre sur son rock sans fioritures… et c’est tant mieux !

You Could Have It So Much Better, n’est pas un chef d’œuvre du rock, ni même du rock indépendant. On peut même se trouver des tas de raison de le détester. Là où FRANZ FERDINAND frappe fort, c’est quand il renoue avec l’essence dansante du rock (je persiste et signe), qui a trop à perdre à devenir uniquement une musique d’esthètes. Chose que beaucoup de groupes de la même mouvance n’ont pas aussi bien compris (KILLERS, KLAXONS et autres groupes en The des années 2000).

A lire aussi en ROCK par SASKATCHEWAN :


AUKTYON
Na Solntse (2016)
Un rock déglingué à découvrir.




GHINZU
Blow (2004)
Ghinzu revient avec la frite


Marquez et partagez





 
   SASKATCHEWAN

 
  N/A



- Alexander Kapranos (voix, guitare rythmique)
- Nicholas Mc Carthy (guitares, claviers, chœurs)
- Robert Hardy (basse)
- Paul Thomson (batterie, chœurs)


1. The Fallen
2. Do You Want To
3. This Boy
4. Walk Away
5. Evil And A Heathen
6. You’re The Reason I’m Leaving
7. Eleanor Put Your Boots On
8. Well That Was Easy
9. What You Meant
10. I’m Your Villain
11. You Could Have It So Much Better
12. Fade Together
13. Outsiders



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod