Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Dave Stewart
- Membre : Eurythmics

Annie LENNOX - Medusa (1995)
Par ERWIN le 30 Mars 2015          Consultée 1561 fois

Voila la plus belle photo d'Annie LENNOX que je connaisse... En brunette et comme ça dans le plus simple appareil, ses yeux étincellent de la plus belle des manières, son expression irradie le positif, une séduction rare s'en dégage : beaucoup de classe, un brin de perversité, une âme bien pleine en tout cas. Medusa est son deuxième album solo, mais il s'articule très différemment du plébiscité Diva. En effet, c'est un album entièrement composé de reprises de titres à l'origine interprétés par des hommes. C'est un choix qui n'est pas si évident si on se réfère à la qualité de son premier opus solo, parfaitement maîtrisé de bout en bout. C'est donc une démarche "logique" à laquelle se livre ici l'ex chanteuse d'EURYTHMICS, en se frottant au répertoire de certaines des grands artistes de la pop.

Et nous débutons ce tour d'honneur avec la superbe "No more I love you", qui met aussitôt les points sur les I et les barres sur les T s'il en était besoin. Une version fantômatique de la chanson des oubliés LOVERS SPEAK datant de 86, des poulains de Dave Stewart qui avait tourné en ces mid eighties avec le légendaire duo. Puis nous revenons deux décennies en arrière pour le classique des PROCOL HARUM : "A whiter shade of pale"... Difficile d'écorner la légende qu'il représente, mais serait-ce malvenu de préfèrer la version d'Annie ? C'est pourtant le cas, le chant céleste de l'écossaise aura ici bien du mal à trouver une concurrence, ce même si l'orchestration n'est pas la meilleure qui soit, la voix emporte tout. Nous passons ensuite du rock grand breton au reggae Jamaïcain avec "Waiting in vain" du gigantesque Bob MARLEY, chanson à laquelle Annie donne un traitement très pop mainstream qui l'éloigne considérablement de ses roots, mais le résultat n'est pas raté, bien au contraire, il est juste méconnaisable, réapproprié. Après ça, il semble normal d'achever la ronde des singles sur un classique de la folk music : la "Something so right" de Paul SIMON, moult fois reprises, Paul est là, chante mais se fait tout discret alors qu'Annie enfonce la version de sa concurrente Barbra STREISAND avec maestria. C'est très fort.

Al GREEN est bien loin, mais "Take me to the river" dépote bien avec son riff à la "Missionary man", on croirait que Dave is in the place ! La guitare espagnole de "I can't get next to you" remplit bien son office, mais transforme à nouveau radicalement la composition des TEMPTATIONS. C'est le point commun de toutes ces songs : Annie LENNOX ne se contente pas de les refaire, elle les enrichie, les transforme, et souvent parvient à les sublimer... On a déjà eu Paul SIMON, quoi de plus étonnant que de retrouver ensuite Neil YOUNG avec sa compo "Don't let it bring you down"... Comment dire... Méconnaissable ? Comment dire ... Plus chouette que l'originale ? Les influences de la charismatique Annie sont décidemment bien surprenantes pour une icône de la New wave/Synth pop. Puis c'est rigolo, sa copine Chrissie HYNDE des PRETENDERS a aussi repris "Thin line between love and hate" des PERSUADERS... Je vous dis pas quelle version je préfère, vous allez me taxer de favoritisme ! Et enfin elle reprend le "Downtown lights" de ses potes écossais de Glasgow les BLUE NILE.

Ok, c'est pesé emballé vendu ! Difficile de trouver des défauts dans cette galette, qui doit tout au talent hors normes de son interprète, Annie LENNOX, qui s'approprie avec une facilité déconcertante ce répertoire des plus variés. C'est probablement ça le talent ! L'album se nomme Médusa... Si le regard de la Gorgone est aussi hypnotique que celui d'Annie, je comprend mieux le pouvoir de Méduse sur les héros mythologiques !

A lire aussi en POP par ERWIN :


George MICHAEL
Faith (1987)
Georges à la foi




Rod STEWART
Blood Red Roses (2018)
Méritoire !


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. No More I Love You
2. Take Me To The River
3. A Whiter Shade Of Pale
4. Don't Let It Bring You Down
5. Train In Vain
6. I Can't Get Next To You
7. Downtown Lights
8. Thin Line Between Love And Hate
9. Waiting In Vain
10. Something So Right



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod