Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK'N ROLL  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : The Beatles , Bert Jansch , Harry Nilsson

John LENNON - Rock' N' Roll (1975)
Par ERWIN le 20 Septembre 2011          Consultée 2123 fois

Tout contribue à faire de cet album de reprises un opus légendaire. Les sessions d’enregistrement anarchiques, les bandes confisquées par Phil Spector, la sortie tardive, les conséquences de choix de vie de Miss Ono, les titres repris, jusqu’à l‘historique photo par Jurgen Vollmer de Johnny banane au vent dans ses jeunes années de vrai rebelle à Hambourg. A titre personnel, l’image était utilisée dans l’émission les enfants du Rock lorsque j’étais ado, sacré souvenir. Bref, nous voila avec entre les bras un skeud plus ou moins sacré, c’est donc l’instant de vérité qui s’approche. Je vais toutefois essayer de faire fi des données historiques pour me consacrer aux chansons.

Bien entendu cependant, on ne peut passer sous silence la présence de « You can catch me » tirée du catalogue de Chuck BERRY. Pourquoi donc me direz-vous ? Bah écoutez-là les gars, si vous ne lui trouvez pas une vague ressemblance avec « Come together », le hit majeur de Abbey Road, c’est que vos oreilles ne vous servent pas qu’à écouter de la musique et c’est très vilain. Du coup, on se dit : « Le Lennon fait du plagiat ? » Grand dieu ! Un vrai sac d’imbroglio qui se régle à l’amiable avec trois reprises du catalogue de Morris Levy détenant les droits de Chuck BERRY. Ceci explique cela… Nous avons donc ici entres autres « Sweet little sixteen ».
Une période d’équilibre plus que précaire ou Spector jongle avec les psychotropes pendant que Johnny voit le fond de la bouteille durant des sessions d’enregistrement parfois dantesques, souvent nazes, mais qui réunissent le gratin des musicos de la ville des anges ; un vrai maelström d’émotions, ce putain de « Lost week end ».

Après cet épisode quelque peu éprouvant pour votre culture musicale, vous vous pencherez sur les quelques standards du Rock’n’roll que nous avons là entre les mains. Et ceci débute par « Be bop a lula » le giga classique de Gene VINCENT, dans lequel notre Johnny est plutôt bon comme dans… « Johnny Be Goode »… Arf, mon humour me perdra… C’est qu’il doit du blé au Chuck maintenant !

Les deux titres choisis pour être les singles sont « Ain’t that a shame » de Fats DOMINO et surtout le mythique « Stand by me » de Ben E KING… Vous avouerez que nous baignons plus dans le rythm'n'blues que dans le rock’n’roll avec ses deux titres, repris de manière convaincante par LENNON.

Les reprises de Little RICHARD sur le medley Rock témoignent du respect de john pour les pionniers mais c’est sur la version de « Peggy Sue » par son idole Buddy HOLLY que l’on sent une vibration irrésistible naitre et emporter notre artiste loin de ses préoccupations quotidiennes, car si vous êtes comme moi, vous aurez bien des difficultés à distinguer John de Buddy, les voix nasillardes, cette tendance à l’agressivité, c’est tout bonnement incroyable. Rappelons que les « Scarabées » doivent beaucoup aux « Criquets » de Buddy HOLLY.

La même année un autre Johnny reprend « Bony Moronie » sur son Captured live, le dieu du Blues blanc Johnny WINTER, admettons que la version de John, bien qu’honnête ne lui arrive pas à la cheville car sans originalité. Le medley pour Sam COOKE est sympa. Il n’y a pas de réelle faute de goût sur ce skeud de reprises.

Au final, un disque agréable et sans chichis, qui prouve s’il en était besoin que John LENNON reste un grand rockeur devant l’éternel.

A lire aussi en ROCK'N ROLL par ERWIN :


Elvis PRESLEY
Elvis (1956)
Elvis devient le King




Ricky NELSON
Ricky Sings Again (1959)
Le roi des coquins


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- John Lennon (chant, guitare, claviers, chœurs)
- Jose Feliciano (guitare)
- Steve Cropper (guitare)
- Jesse Ed Davis (guitare)
- Peter Jameson (guitare)
- Eddie Mottau (guitare)
- Leon Russell (claviers)
- Ken Ascher (claviers)
- Jim Keltner (batterie)
- Klaus Voormann (basse)
- Bobby Keys (saxophone)
- Nino Tempo (saxophone)
- Hal Blaine (batterie)
- Arthur Jenkins (percussions)
- Dennis Morouse (cuivres)
- Frank Vicari (cuivres)


1. Be-bop-a-lula
2. Stand By Me
3. Medley: Rip It Up / Ready Teddy
4. You Can’t Catch Me
5. Ain’t That A Shame
6. Do You Wanna Dance
7. Sweet Little Sixteen
8. Slippin’ And Slidin’
9. Peggy Sue
10. Medley: Bring It On Home To Me / Send Me Some Lovi
11. Bony Moronie
12. Ya Ya
13. Just Because
14. Angel Baby (bonus)
15. To Know Her Is To Love Her (bonus)
16. Since My Baby Left Me (bonus)
17. Just Because (reprise)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod