Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


Charlie PUTH - Nine Track Mind (2016)
Par ERWIN le 3 Avril 2016          Consultée 1105 fois

La culture Youtube... Un truc incompréhensible pour les plus de 30 ans... Les Youtubers... Difficile d'imaginer que c'est ainsi qu'on va trouver les artistes de demain. Comment juger si chacun met sur le net ses compositions ? Comme d'habitude, cela se jouera au physique, au marketing, au look. Le net est viral, je ne vois pas de réelle solution. Et pour le cas qui nous préoccupe ce matin, voici Charlie PUTH, un charmant jeune homme de 24 ans, diplômé de la Berklee school of music, élevé au jazz et au piano par ses parents. Le jeune bambin donne tout depuis tout petit pour percer dans la musique. Tout ceci aurait pu rester tranquilou incognito... Mais voila... Youtube a fonctionné.

Je vous passe les détails du parcours... Charlie signe Avec Atlantic... Ça laisse rêveur... Et le voici embarqué pour son premier album, qu'il va produire - mais oui, il est diplômé en production de la Berklee ! Et voici que nous nous retrouvons avec cet album vert pomme entre les mains. La plastique du boy est mis en avant sous tous les angles. Une cicatrice - souvenir d'une "morsure"... Ouais... - miraculeusement positionnée sur son sourcil droit avec un certain esthétisme lui donne un air charmant pour toute belette de moins de 18 ans... Tout ceci semble bien fichu.

Le tube interplanétaire "Marvin Gaye" ouvre les hostilités en début d'année 2015. Le titre est parfait, petit rythme soul funky de derrière les fagôts, une réelle volonté de bien faire à tous les niveaux, Megahn TRAINOR l'accompagnant sur ce mid tempo du meilleur effet, la vidéo est... virale... et voila comment naît une pop star. Je me surprend souvent à fredonner cet air très réussi. On ne peut qu'être admiratif devant une pareille composition. Charlie y est crédité comme sur tous les titres de l'album d'ailleurs, toute la question étant de savoir quelle fut l'ampleur de sa participation ? C'est trompeur car il produit lui même... Et on ne peut l'accuser d'être un requin à un si jeune age. Qu'importe, car chacun aura le loisir de profiter de ce titre magnifique.

Le single suivant est "One call away" qui s'inscrit dans la droite lignée du précédent, mais sans la même efficacité. Je lui préfère le doucereux Doowop "As you are", qui développe une ambiance très mainstream. On jouxte le R'n'B sans jamais l'atteindre, ce qui n'est pas un mal. "My gospel" emploie les mêmes recettes, avec la même efficacité, tout comme "Left right left". le plaisir est constant sur cette zique simple et efficace.

"Up all night" est un titre assez pop, qui bénéficie de la voix très charismatique du jeune homme aux détours d'une composition qui fait la part belle à une ambiance romantique à souhait. Alors oui, c'est très calibré, mais dans ce domaine précis, cette compo vaut mieux que la plupart des titres formatés que nous servent les productions d'aujourd'hui.
En parlant d'organe vocal, je vous recommande chaudement "Suffer", dans lequel il joue avec sa voix en couvrant les octaves de manière autoritaire pour son si jeune âge. Au niveau de la performance, il n'y a rien à dire, c'est très fort.

Dans les titres plus faibles de l'opus en revanche, "We don't talk anymore" le voit partager le micro avec Selena GOMEZ... sans l'efficacité du premier tube, c'est mignon, sans plus. On peut aussi reprocher à "Then there's you" un rien trop de gimmick d'opérette pour les djeuns et les "Ho ho" de rigueur à la IMAGINE DRAGONS. Enfin, le mid slow de "Losing my mind" est à la limite du R'n'B le plus commercial, mais rien de répréhensible, ça passe.

Une première oeuvre de belle tenue pour un produit marketing estampillé "grande écoute". La démarche rappelle celle de la jeunette Katy PERRY avant qu'elle ne vende ses beaux yeux au bizness. Il va falloir de l'énergie et de la pusillanimité au jeune Charlie pour garder cette capacité à créer la musique qu'il aime, et non celle qu'on lui demandera de faire... Ce ne sera pas évident. On va dire que l'avenir s'inscrit en belles lettres d'or dans le grand livre de la musique populaire de toutes manières.

A lire aussi en POP par ERWIN :


George MICHAEL
Songs From The Last Century (1999)
Bien loin de wham




The BEATLES
Please, Please Me (1963)
Les scarabés s'envolent


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. One Call Away
2. Dangerously
3. Marvin Gaye
4. Losing My Mind
5. We Don't Talk Anymore
6. My Gospel
7. Up All Night
8. Left Right Left
9. Then There's You
10. Suffer
11. As You Are
12. Some Type Of Love



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod