Recherche avancée       Liste groupes



      
POP 50/60\'S-ROCK\'N\'ROL  |  TRIBUTE

L' auteur
Acheter Cet Album
 



Dominique BLANC-FRANCARD - It's A Teenager Dream (2016)
Par MARCO STIVELL le 30 Juin 2016          Consultée 1140 fois

En magasin, lorsqu'on voit arriver la pochette de l'album de Dominique BLANC-FRANCARD, on a de quoi être surpris... Interpelé... Surtout quand à côté, on voit le dernier Christophe MAE, la pochette très terne du dernier Bob DYLAN, par opposition à celle de CALYPSO ROSE très communicative, ou encore les coqueluches du rap-électro-maghrébin de DJADJA & DINAZ, DJ KAYZ et DJ HAMIDA.

C'est presque suicidaire même, ce besoin de rappeler les photos des années 50 et 60, avec tout le charme désuet et l'authenticité que ça comporte, à une chalandise en grande partie jeune, droguée aux médias modernes. Néanmoins, il s'agit de Dominique BLANC-FRANCARD, l'ingénieur du son indépendant le plus ancien de France, qui a façonné mille merveilles d'architecture sonore, qu'on aime ou pas le style musical, Elton JOHN en 73, DESIRELESS en 86, Stéphan EICHER en 92 (d'ailleurs, celui-ci est présent).

Dominique BLANC-FRANCARD, Mino pour les intimes, choisit de reprendre les chansons qui l'ont marqué au point de lui donner envie de se mettre à la musique, il y a 50 voire 60 ans. Mieux que ça, son expérience et sa science de la production lui permettent de retrouver le son de ces tubes, avec les moyens, les instruments et les machines de l'époque. C'est un voyage dans le temps qui ne confine donc pas à la pochette, encore moins à la simple nostalgie bassement mercantile.

C'est viscéral, troublant, et l'on pense bien sûr à Phil COLLINS et son Going Back (2010), pour la même démarche et le même rendu. Pas la même époque en revanche, juste un peu avant ! La fin des années 50/début 60, avant les BEATLES et les ROLLING STONES, c'est l'âge d'or du rock'n'roll, avec de la pop super bien écrite, efficace autant que concise ("2 minutes 30 de bonheur"...), des chansons dont la réputation dépasse souvent celle de leurs interprètes.

Mr BLANC-FRANCARD, qui a fait bien du chemin depuis ses premiers pas en tant que bassiste des PINGOUINS (concurrents des CHATS SAUVAGES et des CHAUSSETTES NOIRES), s'en souvient comme si c'était hier. It's a Teenager Dream est son deuxième album solo, quarante-quatre ans après Ailleurs en 1972, qui doit être réédité prochainement.

Comme le veut la coutume aujourd'hui, ce disque-hommage appelle nombre de stars de la chanson variété, mais c'est le seul point disons, hétéroclite. Surtout, on n'invite pas n'importe qui, et pas pour faire n'importe quoi ! BLANC-FRANCARD est un orfèvre, et il dirige SINCLAIR, Salvatore ADAMO, William "Unnn... rayon d'soleiiiil" BALDE ainsi qu'Elodie FREGE d'une manière telle qu'on peine à les reconnaître. Effets de studio sans doute, mais pas seulement ! Entre le chant en Anglais point trop franchouillard et des interprétations dosées, on apprécie l'investissement de chacun.

Les deux derniers surtout, BALDE pour "Only You – And You Alone" des PLATTERS et FREGE pour le grandiose "I Only Want to Be With You", passeraient presque pour les interprètes originaux ! C'est dingue, mais avant tout, c'est très bon ! Benjamin BIOLAY qui chante (oui, il chante !) Elvis un octave en dessous, même si on reste loin du génie du King, ça efface momentanément la désaffection profonde de votre serviteur pour le Lyonnais poète maudit, emblème du Paris bohème et fan de Serge GAINSBOURG.

Bien sûr, les originaux d'abord, toujours, sans conteste. Quoique, Françoise HARDY qui emprunte "True Love Ways" à Buddy HOLLY, avec sa voix de vieille femme marquée par les soucis de santé, c'est extrêmement touchant... Tout comme l'hommage au regretté Hubert Mounier, qui nous rappelle les heures riches de Johnny BURNETTE et du ROCK'N'ROLL TRIO. Parmi les autres invités, il y a encore du très bon, et juste du un peu moins bon. En tout cas, de l'accent sexy de l'américaine VALLI à "Be My Baby" par les Reinettes (au lieu des RONETTES), il y a de quoi passer un moment très sympa.

Surtout, on a vraiment la sensation d'un disque authentique, d'un hommage sincère par un passionné, un vétéran et grand connaisseur de la musique qui n'hésite pas à employer de gros moyens (cordes, cuivres, invités) pour son plaisir personnel, en s'adressant aux nostalgiques et aux jeunes éventuellement, pourquoi pas... On pourra peut-être dire que c'est trop scolaire, pas assez risqué. Ca fait du bien aussi, des fois ! Et puis, dans le domaine des disques-hommages en France, c'est clairement le haut du panier.

A lire aussi en POP par MARCO STIVELL :


The WRECKERS
Stand Still, Look Pretty (2006)
Ballades pop et country.




Sharon CORR
Dream Of You (2010)
Et le rêve devint réalité...


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



Non disponible


1. I Only Want To Be With You (elodie Frégé)
2. Only You - And You Alone (william Baldé)
3. True Love Ways (françoise Hardy)
4. That's Alright Mama (benjamin Biolay)
5. You're Sixteen (hubert Mounier)
6. To Know Him Is To Love Him (carla Bruni)
7. Shazam (instrumental)
8. Greenfields (davi Mcneil)
9. Bye Bye Love (jean-louis Aubert)
10. My Funny Valentine (stéphan Eicher)
11. I'm Sorry (valli)
12. The World We Knew, Over And Over (sinclair)
13. More - From 'mondo Cane' (instrumental)
14. Stand By Me (salvatore Adamo)
15. Be My Baby (the Reinettes)



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod