Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK / POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



Peter BRODERICK - Colours Of The Night (2015)
Par SUNTORY TIME le 12 Août 2016          Consultée 645 fois

L'infatigable Peter BRODERICK, multi-instrumentaliste génial de l'Oregon, est resté très lié à l'Europe. Ayant longuement traîné sa grande carcasse d'oiseau dans les rues de Copenhague, et joué au sein du groupe EFTERKLANG, le jeune BRODERICK connaît bien le vieux continent. Pour son opus de 2015, c'est en Suisse qu'il se rend, dans le studio Von Dach de Lucerne, pour y enregistrer la dizaine de chansons de l'album Colours of the Night.

Colours of the Night... Sous ce joli nom, se trouve un album déroutant pour les connaisseurs de Peter BRODERICK. On ne retrouve pas les mélodies planantes, entre folk et musique classique, de It Starts Hear ou les expérimentations toujours élégantes de These Walls of Mine. Colours of the Night est un album assez classique, sans cohérence réelle entre les chansons comme dans les disques précédents. La musique est toujours agréable, les mélodies font mouche. C'est un album apaisé... trop apaisé, au point que la mélancolie est absente du disque. Gros problème: Peter BRODERICK excelle pour exprimer la mélancolie en musique, que ce soient des balades folk ou des pièces néo classiques. Non, là nous avons affaire à une pop folk assez basique, avec quelques claviers aux sonorités rétros pour épicer le tout.

Pourtant Colours of the Night commence et s'achève de très belle manière, par le bruit de la nuit, "Red Hearth", superbe balade folk rêveuses, et "Rotebode", trop courte pièce de piano atmosphérique. Au milieu, des chansons légères, gorgées de chœurs ("Colours of the Night" "On Time"), de cuivres ("More and More") et de batterie. Contrairement à la plupart de ses disques, celui-ci donne l'impression que BRODERICK s'est accompagné d'un groupe, là où le multi instrumentiste qu'il est a pris l'habitude de tout faire seul, ou presque.
C'est une autre marque de fabrique de Peter BRODERICK, l'intimisme. Or, Colours of the Night n'est pas un disque intimiste. Il reste néanmoins chaleureux, comme une nuit d'été à faire un bœuf avec une petite bande d'amis toute la soirée. Surtout sur le plus long morceaux, "Our Best", qui pourrait faire penser à une balade de Glen HANSARD, la puissance vocale en moins.
Par contre, "If I Sinned" se démarque par un côté expérimental qui rappelle les meilleures compositions expérimentales de l'artiste. Ce titre a capela quasi religieux superpose trente enregistrements de la voix de BRODERICK, d'où l'impression d'être dans une chapelle.

Colours of the Night est donc une semi déception. Non pas que ce disque soit mauvais, mais il suffit de le comparer à ses prédécesseurs pour comprendre qu'il ne fait pas le poids. Colours of the Night reste un joli album paisible, réjouissant parfois, un moment de bonne humeur. Mais il n'est pas transcendant. Une petite baisse de régime donc (ça arrive aux meilleurs).

A noter que la soeur de Peter, Heather Woods BRODERICK, a sorti son deuxième album, Glider, la même année. Et pour le coup, c'est une réussite.

A lire aussi en FOLK par SUNTORY TIME :


Neil YOUNG
Harvest Moon (1992)
Le Loner plus apaisé que jamais




Neil YOUNG
Rust Never Sleeps (1979)
Docteur Neil & Mister Young !

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez





 
   SUNTORY TIME

 
  N/A



- Peter Broderick (chants, tout instrument)
- Nick Furrer (basse)
- Mario Hänni (batterie)
- Roland Wäspe (guitare)
- Gregor Frei (saxophone, choeurs sur 9)
- Till Ostendarp (trombone, choeur sur 9)
- Aurel Nowal (trompette)
- Joan Seiler (chant sur 1)
- Karen Steffen (chant sur 6)
- Ursina Giger (chant sur 2,3 et 7)
- Nick Mäder (choeur sur 9)


1. Red Earth
2. The Reconnection
3. Colours Of The Night
4. Get On With Your Life
5. If I Sinned
6. Our Best
7. One Way
8. On Time
9. More And More
10. Rotebode



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod