Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK-ROCK  |  STUDIO

Commentaires (5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Dictators , The Damned , Biters
- Membre : Richard Hell & The Voidoids , Dust
- Style + Membre : The Misfits

The RAMONES - Ramones (1976)
Par MANIAC BLUES le 9 Novembre 2010          Consultée 1325 fois

« Hey Oh! Let's Go! Hey Oh Let's Go! ». Ce refrain accrocheur, et mythique, à la fois minimaliste mais sacrément enthousiasmant nous plonge d'emblée dans cet univers si particulier et indissociable de la personnalité des Ramones. Leur style, révolutionnaire à l'époque, consiste à destructurer tous les acquis récents du rock et à revenir en quelque sorte à la forme originel du genre en s'inspirant des groupes des années cinquante, soixante, d'un point de vue aussi bien musical que vestimentaire. Et ils réussisent formidablement bien leur pari. Ils arrivent à tirer le meilleur parti de leurs talents limités de musicien et prouvent qu'avec un peu d'audace on peut réussir à imposer un nouveau style. Car il ne faut pas oublier que ce sont les Ramones qui ont enregistré le premier véritable album de punk rock avant même les Sex Pistols.

Les titres s'enchaînent à une allure infernale : on a à peine eu le temps de reprendre son souffle que deux ou trois morceaux ont déjà défilé. On peut tout de même reconnaître aux Ramones un certain génie, notamment dans la qualité de leurs compositions qui sont toujours très bien réalisées : les riffs acérés et ravageurs -en témoigne l'excellent « I don't Wanna Go Down To The Basement »- nous accrochent toujours d' une manière terriblement efficace, au même titre que les refrains et les mélodies magiques dont on ne se lassera jamais, que dire en effet de « Judy Is Punk » ou « Havana Affair »!. En tout cas, la section rythmique ne fait pas dans le détail et la subtilité : lorsque l'on écoute la densité et la lourdeur de celle-ci, il n'est même pas étonnant que certains groupe de métal aient repris un nombre considérable de leurs morceaux, notamment Metallica qui a interprété « 53rd & 3rd ».

On pourrait également disserter pendant des heures de la puissance évocatrice de leurs paroles! On atteint en effet le summum du minimalisme avec « Beat On The Brat » et c'est justement cette capacité à se limiter à l'essentiel qui fait que ce titre est aussi jouissif. Jouissance et intense plaisir sont les sentiments que l' on éprouve à l'écoute de cet album qui ne compte que des perles et qui ne peut laisser indifférent. Un disque majeur et magique de l' histoire du rock.

A lire aussi en PUNK-ROCK :


The EXPLOITED
The Massacre (1990)
L'entrée des Ecossais dans l'ère moderne !




CHEVEU
1000 (2011)
"Une sortie historique"


Marquez et partagez





 
   THESHAMAN

 
   MANIAC BLUES
   PINHEAD

 
   (3 chroniques)



- Joey Ramone (chant)
- Johnny Ramone (guitare)
- Dee Dee Ramone (basse)
- Tommy Ramone (batterie)


1. Blitzkrieg Bop
2. Beat On The Brat
3. Judy Is A Punk
4. I Wanna Be Your Boyfriend
5. Chain Saw
6. Now I Wanna Sniff Some Glue
7. I Don't Wanna Go Down To The Basement
8. Loudmouth
9. Havana Affair
10. Listen To My Heart
11. 53rd & 3rd
12. Let's Dance
13. I Don't Wanna Walk Around With You
14. Today Your Love, Tomorrow The World



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod