Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



George MICHAEL - Patience (2004)
Par MULKONTHEBEACH le 18 Novembre 2016          Consultée 758 fois

Georges Michael s’est identifié de façon irrémédiable grâce à cet album, il est ENFIN lui-même…Libéré de ses faux-semblants depuis son arrestation dans les toilettes d’un parc de Los Angeles en 1998, l’Artiste anglais ne peut plus se dissimuler au travers d’une personnalité qui n’est pas la sienne. Il est désormais un gay qui s’assume, et artistiquement, totalement en adéquation avec ses aspirations d’alors… Pas facile d’accès, Georges n’en reste pas moins sincère, et doté d’une détermination à toute épreuve…

« patience », title-track au titre évocateur reflète bien l’album dans son ensemble, à savoir un enchevêtrement de sérénité mêlée à de l’inquiétude. Une constante chez l’anglais, soucieux de son image, mais désirant maintenant laisser émerger sa vraie nature, comme sur l’excellent « Amazing », aux atours sexy et ouvertement « Gay friendly », dont les textes évoquent sans détour sa relation idyllique d’alors avec son texan.
L’album dans son ensemble est varié et offre une palette assez représentative de qui est George Michael, un Artiste contrasté, tout sauf lisse, à mille lieues de l’ère WHAM !
Son point culminant étant sans nul doute « My Mother Had A brother », où il évoque son oncle homosexuel, sans toutefois l’avoir connu. Une magnifique chanson sur le repli sur soi, inévitable, à cette époque. Une chanson lente où sa voix atteint sa perfection, posée et toujours juste.

Une certaine mélancolie se dégage de cet album important, le 1er en 8 ans, où l’on voit les titres lents défiler mais sans ennui, comme le crépusculaire « John And Elvis Are Dead », au milieu d’autres plus aventureux, à l’instar de « Precious Box », qui nous donne envie de filer en boîte, tout comme les subversifs mais néanmoins naïfs « Freeek » et surtout « Shoot The Dog », diatribe anti-Bush Jr, maladroits mais efficaces.

Au final, « Patience » est un album homogène dans le ton, sur le fond, celui d’un Artiste pas totalement détaché de ses contradictions, mais en phase avec lui-même, et dans le cas de George Michael, c’est déjà beaucoup.


A lire aussi en POP :


Tori AMOS
Under The Pink (1994)
Angélique ?




SPLEEN
Spleen (2016)
Pop/rock


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
   MULKONTHEBEACH

 
   (2 chroniques)



Non disponible


1. Patience
2. Amazing
3. John And Elvis Are Dead
4. Cars And Trains
5. Round Here
6. Shoot The Dog
7. My Mother Had A Brother
8. Flawless
9. American Angel
10. Precious Box
11. Please Send Me Someone



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod