Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



George MICHAEL - Patience (2004)
Par ERWIN le 26 Août 2014          Consultée 1009 fois

8 longues années... C'est ce qu'il aura fallu à George MICHAEL pour proposer un nouvel album et de nouvelles compositions. Certes le temps à passé, mais George reste fort jeune malgré une déjà longue carrière. Artiste dans sa totale plénitude, Il assume désormais ses choix de vie ainsi que ses opinions de manière tout à fait louable. Et le moins qu'on puisse dire est que ce personnage tout en contraste et en sentiment attire l'intérêt.

Comme à l'accoutumée, l'opus est blindé jusqu'à la gueule de singles. Ils sont à nouveau au nombre de six. Les deux premiers sont sortis bien avant l'album. On se souvient notamment de la sortie en 2002 du titre "Freek" qui contient des samples de KOOL and the GANG et de AALYIAH,le titre se veut revendicateur et futuriste, et c'est plutôt réussi. Le second single est à la limite plus intéressant dans son aspect visuel puisque la vidéo reprend un George très masculin - quoiqu'il y incarne aussi tous les VILLAGE PEOPLE - dans un univers Simpson ou George W BUSH passe - ça alors ! - pour le dernier des crétins. Pour un émigré en terre US voila une drôle de profession de foi ! Admirable même si la chanson n'est pas transcendante et cocomposé par le leader de HUMAN LEAGUE Phil OAKEY.

Deux années s'écoulent et le premier single directement tiré de l'album se présente : il s'agit de "Patience" dédicacé à son partenaire du moment Kenny Goss, petit morceau agrémenté d'une gratte folky sympa, et outrageusement - Logique avec Georginnou - adressé aux dance floor du monde de la nuit. "Flawless" fut aussi d'une redoutable efficacité aux mêmes endroits, ça fait plaisir d'entendre Georges sur un morceau qui dépote un peu, d'autant que la vidéo est à nouveau rigolote . "Round here" est plus smooth et intimiste, agréable. Nous en terminons avec les singles sur "John and Elvis are dead", chanson sans relief mise en téléchargement sur internet... A part "Flawless" aucun des titres n'aura la carrière escomptée dans les billboards.

Finalement, c'est ailleurs qu'il nous faut chercher la perle rare dans l'opus : je pense notamment à "My mother had a brother", superbe composition adressée à l'oncle qu'il n'a jamais connu. On peut aussi évoquer le léger piano de "Patience" qui ouvre l'album avec émotion. Ajoutons que le reste des compositions "Through", "American angel" ou l'électro "Precious box" reste d'un niveau tout à fait louable, même s'il manque globalement un peu d'énergie dans cet album. Mais tel est le choix effectué par notre Georginnet.

Malgré tout, cet album va se vendre à 4 millions d'exemplaires, belle performance alors que les années 2000 sont déjà bien engagées. George a d'ailleurs annoncé à la sortie de l'album qu'il ne voulait toucher aucune royalties sur ses ventes : "qu'il avait suffisamment gagné d'argent comme ça "et qu'il souhaitait en faire profiter ses oeuvres de charité. Du coup, l'achat de l'objet revêt une symbolique positive. Pour le reste, j'assume que voila l'album le moins fort de la pop star.

A lire aussi en POP par ERWIN :


John LENNON
Walls And Bridges (1974)
Le retour de John




Annie LENNOX
Songs Of Mass Destruction (2007)
Quasi-perfection


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
   MULKONTHEBEACH

 
   (2 chroniques)



Non disponible


1. Patience
2. Amazing
3. John And Elvis Are Dead
4. Cars And Trains
5. Round Here
6. Shoot The Dog
7. My Mother Had A Brother
8. Flawless
9. American Angel
10. Precious Box
11. Please Send Me Someone



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod