Recherche avancée       Liste groupes



      
JAZZ  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style + Membre : Miles Davis , Thelonious Monk, Ornette Coleman , Dizzy Gillespie
 

 Guide Jazz (220)

John COLTRANE - Giant Steps (1959)
Par ONCLE VIANDE le 27 Octobre 2006          Consultée 4427 fois

Si la carrière de John Coltrane débute immédiatement après la guerre, il restera une bonne dizaine d’années en retrait et ne deviendra le chef de file que l’on connaît qu’à partir de 30 ans.
Longtemps partagé entre la clarinette et le saxophone, il finira pas opter pour le second. Ses jeunes années de musicien sont loin d’être des errances et pour cause, il côtoiera ses aînés les plus prestigieux (Charlie Parker) et ses homologues les plus doués (Sonny Rollins, Miles Davis), mais ses premières collaborations, comme cela est de coutume dans le milieu du jazz, s’apparenteront davantage à des expériences formatives durant lesquelles il approfondira la pratique de son instrument et élaborera sa propre conception du Jazz. S'il est dans l'ordre des choses d’appartenir aux plus grands orchestres et d’être intronisé auprès de quelques monstres sacrés, l’objectif de la plupart des musiciens est bien sûr de fonder leur propre formation.

A cette époque, John Coltrane plonge dans l’alcool et la drogue, dérives qui lui vaudront d’être écarté du quintet de Miles Davis.
Un bouleversement aussi décisif qu’imprévisible se produit alors en 1957. Il vit une sorte d’illumination, révélation « divine » qui va le changer pour toujours, et par là même, modifier son approche de la musique.
Coltrane se libère alors des drogues et commence à mener une vie hautement spirituelle, toute entière portée par la musique.
En 1959, après la réalisation du fameux « Kind of blue » au sein du sextet de Miles Davis (encore lui !), il fait le grand plongeon et forme un nouvel orchestre en recrutant Tommy Flanagan (piano), Art Taylor (batterie) et Paul Chambers (contrebasse).
C’est justement cette même année qu’il signe son premier gros contrat chez Atlantic pour qui il va enregistrer une poignée de joyaux, dont le premier restera peut être le plus remarquable, « Giant Steps », chef d’œuvre dont il assure l’écriture intégrale ainsi que la direction. Plus qu’un pas de géant, une naissance.

Si l’on excepte « Naima », ballade dédiée à son épouse d'alors, et "Countdown", interlude aux accents déjà très free, les cinq titres qui composent cette pièce maîtresse obéissent aux canons du Hard Bop. Un thème écrit, brièvement exposé en début de morceau, développé de longues minutes par la magie de l’improvisation puis repris à la fin. La partie centrale est alors réservée à la virtuosité des deux solistes que sont Coltrane et Flanagan, (cette période de Coltrane sera peu encline aux prestations de batterie et de contrebasse). Toutes les compositions reposent sur le chabada, ce fameux rythme ternaire qui donne à la musique cette sensation de rebond permanent.
« Giant Steps » atteint une perfection formelle tout simplement sidérante, si bien qu’on est amené à se demander si Coltrane ne fut pas effectivement touché par quelque chose de divin deux ans plus tôt. Comment diable fait-il pour trouver à chaque fois la note parfaite sans même y réfléchir ?
Les titres ne réservent certes aucune surprise et pourtant, à chaque nouvelle plage, c’est l’émerveillement devant tant de beauté et de fluidité.
Cet enregistrement permet d’apprécier le style Coltrane, encore sage, caractérisé par un chapelet de notes ininterrompues, une inventivité permanente, une densité inextricable mais qui ne se montre jamais étouffante, et dont les figures mélodiques semblent évidentes une fois jouées.
Un chef d’œuvre du Hard Bop, un chef d'oeuvre tout court. Universel.

A lire aussi en JAZZ par ONCLE VIANDE :


SUPERSILENT
6 (2003)
Ambient boréal




John COLTRANE
Interstellar Space (1974)
Free jazz


Marquez et partagez





 
   ONCLE VIANDE

 
  N/A



- John Coltrane (saxophone tenor)
- Tommy Flanagan (piano)
- Paul Chambers (contrebasse)
- Art Taylor (batterie)
- Wynton Kelly (piano sur 6)
- Jimmy Cobb (batterie sur 6)


1. Giant Steps
2. Cousin Mary
3. Countdown
4. Spiral
5. Syeeda’s Song Flute
6. Naima
7. Mr. P.c.



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod