Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE ELECTRONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Dream Theater
- Membre : O.s.i.

CHROMA KEY - You Go Now (2000)
Par BAKER le 21 Août 2018          Consultée 129 fois

Pensez ce que vous voulez de lui, on ne peut pas nier que Kevin Moore a fait preuve d'une abnégation totale pendant les années 90. Non seulement il a quitté un groupe culte au faîte de sa gloire, non seulement son premier album solo était aux antipodes du genre pour lequel il était reconnu, mais en 2000, lorsque sort You Go Now, le timing est épouvantable. DREAM THEATER revient d'entre les morts avec un album terriblement prog, technique, grandiloquent, et intronise leur nouveau pianiste qui est juste monstrueux.

Kevin, lui, sort un album encore bien plus minimaliste, ouaté, lent, court et electro que le premier. Et distribué par Massacre Records. J'ai connu des pendus gazés se tirant une balle pendant qu'ils se jetaient par la fenêtre qui avaient plus de chances de survie.

Donc le constat sera clair et net (et comme disait le grand sage, plus c'est clair, plus c'est limpide) : vous n'avez pas aimé le premier CHROMA KEY ? Vous haïrez, conchierez le second. C'est un album terriblement court, pas franchement varié, qui dès les premières notes vous place dans un cocon sonore ouaté et tiède : tentez d'en sortir, la magie sera rompue à jamais. Utilisant au maximum des sonorités emplies de réverb, basant la plupart de ses compositions sur l'usage du piano électrique rappelant la fin des années 70 mais avec une production remplie de détails complètement contemporains, You Go Now est lent, prend son temps, ne brusque presque jamais. A l'exception du très réussi et groovy "Astronaut Down", propre à vous remuer le derche façon soubresauts incontrôlables, les chansons prennent un malin plaisir à ralentir le temps.

Pour ce faire, Kev'Mo a soigné deux axes : les mélodies parfois, et toujours la batterie. Lui et Steve Tushar ont passé, selon leurs dires de l'époque, un temps phénoménal à programmer des batteries réalistes, mais le résultat est à la hauteur : la batterie sonne magnifiquement jazzy et humaine. La basse est à 90% synthétique, mais là aussi, Kevin possède un sens du groove electro qui fait mouche. Car oui, autant Dead Air était 50/50, autant on peut clairement classer You Go Now dans la musique electro, et avec d'ailleurs une production particulièrement en avance sur son temps. Ensuite, côté mélodies, elles sont soignées car précises à la note près... puisque le nombre desdites notes est drastiquement bas.

Ce qui amènera deux soucis : d'abord, le rejet systématique de certains auditeurs qui auront l'impression d'entendre neuf fois la même chanson (et je ne leur jetterai pas la pierre), d'autre part une différence drastique entre les "vraies" chansons, presque toutes très réussies, et les titres plus instrumentaux, intéressants mais un peu moins accrocheurs. A l'exception notable de "Lunar", un chef d'oeuvre hypnotique, romantique, nostalgique, cosmique. Et lacrymal si affinités.

Sinon, il n'y a pas de miracle : vous détestez Moore et son style ? Vous allez criser devant son ton monocorde, ses mélodies à trois notes, ses paroles cryptiques, et surtout son utilisation sans réserves de samples de vieilles bandes sonores. A ce sujet, "When You Drive" est très utile pour connaître votre niveau de chakras : soit vous adhérez en respirant lentement, soit en vrai gentleman vous hurlez 'MAGNE-TOI LE CUL LA VIEILLE !'. Il s'agit d'un album curieux car il peut se montrer terriblement frustrant, difficile, prétentieux, mais si ses bonnes ondes vous agrippent, le côté cocon prend le dessus. Trip-hop ? Pop ? New age ? You Go Now. Un genre à lui tout seul.

Note finale : 3,5/5, noté au-dessus pour le jusqu'au-boutisme de l'album

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par BAKER :


EXXOS
Dune Spice Opera (1992)
Un voyage rare, sidéral et sidérant




LUNATIC SOUL
Fractured (2017)
<

Marquez et partagez





 
   BAKER

 
  N/A



- Kevin Moore (chant, choeurs, claviers, prog, basse)
- David Iscove (guitare)
- Steve Tushar (guitare, prog)


1. Get Back In The Car
2. Another Permanent Address
3. Nice To Know
4. Lunar
5. When You Drive
6. Subway
7. Please Hang Up
8. Astronaut Down
9. You Go Now



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod