Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK BLUES ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 



Calvin RUSSELL - Dream Of The Dog (1995)
Par ERWIN le 26 Août 2018          Consultée 409 fois

Nous retrouvons le taulard antisocial au sortir de son troisième album. La personnalité est posée, le marketing joue sur les ambiances propres à Calvin, et cette fois, nous avons entre les mains une peinture d'obédience amérindienne qui rappelle à chacun les origines Comanches du Texan. Ce Dream of the dog n'est rien d'autre qu'une légende primitive, littéralement un rêve de nature, de retour à l'état sauvage. Ce qui n'est guère étonnant quand on étudie les capacités d'inclusion de l'artiste dans la société moderne. Voici donc la suite d'une discographie fort bien entamée sous un soleil plus français qu'européen !

"Don't turn your head" reprend les ingrédients passés en ajoutant une dose de modernité. C'est à la fois folk et rock, avec un esprit sans concessions. La gratte tonne et déchire avec beaucoup d'agressivité. Tu m'étonnes que le Calvin était aimé de la communauté des Hardeux. Du folk Hard de belle extraction, nanti de jolis choeurs féminins, on n'est pas si loin des thèmes chers à BLACKFOOT, ça c'est de la quadrature du cercle ! "Keepin' the demons down" est un blues lent dans une veine classique. Pas révolutionnaire pour deux ronds, mais de belle tenue. Un joli bridge en prélude à un refrain qui aura guidé la vie de Calvin avec une constance démoniaque. Chacun ses démons ! On atteint le top sur "So blue", crasseuse à souhait, et tout à fait à l'image du chanteur à la tronche dévastée. Un blues rock de superbe extraction, avec un refrain qui marque au fer rouge.

Son fond de commerce, les chansons crépusculaires mi-bluesy mi-folky sont à nouveau de la partie, comme il se doit. Ainsi "Trouble" ne s'embarrasse pas de détails, c'est chaud, chaud et avec un trop plein de souffrance. C'est beau et l'orchestration tient la route avec beaucoup d'à propos. La voix de Calvin est presque propre malgré tout, doublée par une guitare toujours volubile. Le folk reprend définitivement ses droits sur "The answer", car quand on a composé "Crossroads", on se doit de retrouver l'esprit des chansons maudites. Celle-ci n'échappe pas à la règle. L'orchestration est belle, pas de faiblesse et au contraire, un des titres majeurs de cette livraison.

Pas mal de hard rock de facture classique dans cette galette : "We can live together" est basique dans sa conception, mais très sympa. Plus loin, on croirait presque les frangins Young d'AC/DC sur "All we got is rock'n'roll" et c'est à nouveau très jouissif. Dédiée aux femmes, "You'll get yours" est une complainte de plus sur le destin brisé des pauvres rock stars, avec une gratte qui s'arrache bien. On reprend les thèmes du voyageur ultime sur "Valley far below", où Calvin narre une nouvelle tentative de se fixer dans un endroit hospitalier, là ou personne ne l'empêchera de fumer son chichon et sniffer sa coke. Pas gagné... La gratte y est nucléaire. Le collègue bluesman texan Johnny WINTER avait lui aussi pondu un titre "It's my life", la gratte balance la sauce avec un riff anthologique et un rythme bien fendard. Le refrain est quasiment punk, C'est toujours amusant de constater toutes les influences qui peuplent les compos de notre Calvin.

Enfin, on repart dans la country la plus débonnaire qui soit à la fin de l'album avec deux titres. Tout d'abord "Stripe on a nine ball" qui ravira les amateurs de country western avec une atmosphère à la cool, puis sur "Life of a texas man", où la lap steel guitar ponctue les phrasés de Mr RUSSELL avec tout le laid back nécessaire. C'est assez réussi et la voix de Calvin se satisfait pas mal de l'exercice.

Pas de point faible dans cet album, c'est dit ! Très recommandable pour découvrir l'oeuvre du monsieur, un peu comme à chaque fois, ai-je envie de dire. La voix de Calvin est superbe, les guitares sont rageuses, particulièrement en verve et servent de très jolies compositions. Aucune hésitation à avoir avec ce Dream of the dog, qui prendra une place de choix dans votre discothèque et que vous ne risquez pas d'oublier sur vos étagères.

A lire aussi en FOLK par ERWIN :


John MELLENCAMP
No Better Than This (2010)
Plongée vers les racines




Bob DYLAN
Bringing It All Back Home (1965)
Un excellent dylan entre rock et folk


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Don't Turn Your Head
2. Trouble
3. Valley Far Below
4. We Can Live Together
5. I Gave My Soul To You
6. So Blue
7. You'll Get Yours
8. The Answer
9. It's My Life
10. All We Got Is Rock'n'roll
11. Keepin' The Demons Down
12. Stripe On A Nine Ball
13. Life Of A Texas Man



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod