Recherche avancée       Liste groupes



      
GLAM-ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
Questions / Réponses (1 / 3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


The RUBETTES - We Can Do It (1975)
Par ERWIN le 2 Mai 2019          Consultée 397 fois

Vous connaissez l'expression selon laquelle il faut battre le fer pendant qu'il est encore chaud ? Ouais ? Alors, regardez donc les dates ! Je ne vous le fais pas dire, il n'y a que 4 mois d'écart entre les sorties des deux premiers albums des RUBETTES. UN truc totalement impensable de nos jours, c'était vraiment un autre temps. Sitôt que "Sugar Baby Love" et "Tonight" eurent fini leurs flambards à la tête des charts, il fallut continuer d'assassiner le billboard ! Du coup, ce We Can Do It sort dans la foulée, presque de manière simultanée. Bickerton et Waddington sont encore au four et au moulin, à la production et à l'écriture de la moitié des morceaux dont les singles. Le groupe est désormais stable et complet autour du chanteur Alan Williams.

Et nous avons donc deux singles tirés de cet opus. C'est incontestablement "I Can Do It" qui tient la corde en matière de qualité. A peine moins bon que "Sugar Baby Love", légèrement plus véloce et nimbé de mélodies encore plus bubblegum, rock'n'roll en diable, comme une fusion entre les meilleurs moments d'une mélodie des BEACH BOYS et de l'agressivité des STATUS QUO. Comme vous voyez, pas de la rigolade, même si l'ambiance générale du titre donne le sourire et qu'on se dit "waouh, c'est kitsch !" Certes... Mais c'est bon ! C'est "Juke Box Jive" qui paraît toutefois la première, un tantinet moins bonne à mon sens, il reste une quintessence de l'art des Anglais en cette année 1975, comme si le Rock'nroll des pionniers étaient remis à l'ordre du jour et qu'on tire un trait sur le british boom, une petite réaction à l'omniscience post-BEATLES.

Bickerton et Waddington ont composé – contractuel – la moitié des chansons ici présentes : le slow sirupeux et pas mémorable de "It's Just Make Believe", On revient vers le glam avec "The Sha na na na Song", les paroles sont d'ailleurs bien symboliques du nihilisme intellectuel de ce genre musical ! "Don't Do It Baby" reprend quelques gimmicks de « Sugar Baby Love » en plus lent. Mouais. Pas vilaine mais un poil trop kitschissime pour les oreilles d'aujourd'hui. Enfin "At The High School Hop Tonight" retourne dans le giron du Boogie rapide.

On retrouve Bill Hurd derrière le micro sur ses deux compositions : changement radical de style avec "The family Affair" aux influences plus américaines et pop rock au final, plus sérieux aussi sans doute, plus structuré et moins axé sur le boogie pied au plancher. A retenir, mais pas non plus délirant. Perso, j'y vois quelques éléments proches de WISHBONE ASH. Un titre différent et marquant ! "Something's coming over me" nous replace tout de suite dans la logique mélodique des BEATLES. On échappe à leur style de prédilection, mais n'est-ce pas pour le mieux ?

Le bassiste Mike Ckark chante ses deux compos lui aussi, à croire que le groupe tente d'échapper à la main mise de sa maison de production ! "I'll Always love you" sonne tel un slow plutôt moyen des BEE GEES alors que "Dance To The Rock'n'roll" a une petite consonance folk rock avec sa rythmique acoustique. On termine avec les compos proposées par le duo du chanteur Alan et du batteur John. "Beggar man" nous change du tout au tout, impossible de reconnaître les RUBETTES classiques là-dessus. La mélodie est superbe, proche d'une ambiance sixties, on pense de nouveau aux BEATLES, difficile d'y échapper, avec de belles harmonies vocales. Un joli travail d'arrangements de cordes, très réussie ! "Wo Goddam Blues" est leur seconde contribution, petit titre pop syncopé assez sympa.

Ce deuxième opus est sensiblement meilleur que le premier, ce qui ne se vérifie pas sur la note hélas. "Sugar Baby Love" faisait le buzz lors de la première livraison, "I Can Do It" n'eut pas le même destin, mais la qualité est pourtant la même. Les membres du groupe ont le bon goût de présenter tous leurs talents de compositeurs. L'avenir semble permis, ouvert, et cette deuxième livraison n'a rien de honteux, bien au contraire.

A lire aussi en GLAM-ROCK par ERWIN :


Joan JETT
Pure And Simple (1994)
La panthère du rock




The RUBETTES
Sometime In Oldchurch (1978)
La formule magique.


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Alan Williams (chant-guitare)
- Mick Clark (basse-chant)
- Bill Hurd (chant-claviers)
- Tony Thorpe (guitare)
- John Richardson (batterie)


1. I Can Do It
2. The Shananana Song
3. Something's Coming Over Me
4. The Family Affair
5. It's Just Make Believe
6. Dance To The Rock'n'roll
7. Juke Box Jive
8. Don't Do It Baby
9. I'll Always Love You
10. At The High School Hop Tonight
11. Wo Goddam Blues
12. Beggar Man



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod