Recherche avancée       Liste groupes



      
COUNTRY ROCK  |  STUDIO

Questions / Réponses (1 / 2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


The RUBETTES - Sometime In Oldchurch (1978)
Par ERWIN le 21 Mai 2019          Consultée 244 fois

Non mais, vous avez vu le look de cette pochette ? On fait difficilement plus inefficace en matière de marketing. Pourtant, les RUBETTES pourraient fort bien utiliser un brin d'imagerie pour positionner leur nouvelle ère. Au top du marketing dans la première moitié des années 70, statut de superstar à la clé, les voilà qui prennent la tendance inverse et ne souhaitent surtout pas être reconnus pour autre chose que leur talent de songwriters et de musiciens ! Est-ce la main mise de Tony Thorpe, super fan de rock et guitariste racé ? Alan Williams a-t-il réellement souhaité sortir du showbiz dans lequel le groupe était plongé ? Toujours est-il que le groupe a radicalement changé pour sa sixième livraison.

Globalement, cet album devrait être celui de l'équilibre, Alan, Tony et John se partageant les compos et le micro avec équité. Gageons que la transition effectuée, l'opus sera qualitatif. Et c'est bien le cas, voyez plutôt les contributions d'Alan Williams, la figure de proue : je défie quiconque de reconnaître les RUBETTES sur "Sometime in Oldchurch", on se rapprocherait presque de Stephen STILLS sur ce titre, définitivement du country rock, avec une lap steel guitar de fort belle extraction. La voix toute claire de Tony Thorpe - au banjo - fait merveille sur ce morceau qui n'a pas à rougir face aux classiques de la west coast, c'est très réussi. Le sieur Alan donne le change aux solis folks et porte la chemise de bûcheron canadien, la mutation est achevée pour sur !

On touche au très fort sur "Great Be The Nation", la voix d'Alan y fait merveille, les rythmiques tantôt Hard tantôt country font pencher la balance vers un esprit quasi southern rock. Tout ce chemin parcouru en si peu de temps, on se demande si on ne rêve pas et qu'il s'agit bien du groupe qui jouait "Sugar Baby Love". IL y a un vrai potentiel dans ce genre de compositions d'autant que techniquement on est au top. Voyez donc ce joli solo de Tony Thorpe ! Je reste sur mes premières comparaisons, le single "Come on Over" pourrait encore être une compo de STILLS ou de Neil YOUNG. On est entre une country débonnaire et un folk revendicatif, c'est touchant de voir nos ex-RUBETTES, ai-je envie de dire, s'attaquer à pareil répertoire.

Un esprit à la BLUE OYSTER CULT s'est glissé dans "Say What You Mean" chantée par le batteur John Richardson, rock AOR très sympa aux choeurs efficaces mais méconnaissables. "Alimonia" chante les vicissitudes de la vie quotidienne des rock stars qui doivent tous un jour payer des pensions alimentaires, petit hard blues rock sans prétention et beaucoup d'autodérision ! On attend le sommet de l'opus avec "Top Of The World" où on retrouve la lap steel et la voix de Tony - sur une de ses compositions - et là, j'ai presque envie de crier au miracle tant le résultat est à la hauteur. Une ambiance slow folky entrecoupée par des élans tantôt prog tantôt hard. Le chant de Tony n'a jamais été aussi joli, il faut dire que la compo le fait carrément. Enfin, "You Make It Hard" perpétue le nouveau style de prédilection du groupe, country rock enjoué avec quelques éléments southern, les influences de Tony transparaissent !

Voilà qui n'est pas banal : après avoir chatouillé les sommets à coups de doowop glamy boogie quelques années auparavant, puis ayant pris conscience de l'impasse dans laquelle ils s'engageaient, les RUBETTES ont eu le courage de changer leur fusil d'épaule, de changer de look, de style et d'assumer leurs goûts. Cet album est la preuve éclatante que tout est possible. Je défie quiconque d'écouter leur premier album puis celui-ci et d'immédiatement percuter qu'il s''agit du même groupe. Sometime in Oldchurch est tout simplement le meilleur et le plus authentique album des Anglais. Cela mérite un très joli 4. Impérativement conseillé pour tous ceux qui pensent que les RUBETTES ne sont qu'un groupe à midinettes.

A lire aussi en GLAM-ROCK par ERWIN :


Joan JETT
Up Your Alley (1988)
Sois ma chienne!




Joan JETT
I Love Rock'n'roll (1982)
So do I !


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Alan Williams (chant-guitare)
- Tony Thorpe (chant-guitare)
- Mick Clark (basse-chant)
- John Richardson (chant-batterie)


1. Great Be The Nation
2. Come On Over
3. Sometime In Oldchurch
4. Top Of The World
5. Alimonia
6. Say What You Mean
7. Eva Saint Clair
8. You Make It Hard
9. Let Him Bleed



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod