Recherche avancée       Liste groupes



      
SOUL FUNK DISCO  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 



Chaka KHAN - I Feel For You (1984)
Par LE KINGBEE le 8 Mai 2019          Consultée 625 fois

On peut se demander si la fratrie Stevens n’a pas bénéficié de dons génétiques. Yvonne, la cadette a chanté au sein d’Undisputed Truth sous le pseudo de Taka Boom tandis que Mark, le frangin, fut l’un des membres fondateurs des Jamaïca Boys avec Marcus Miller.

Yvette Marie Stevens, plus connue sous le nom de Chaka KHAN, commence précocement le chant. Repérée par Lena McLin, sa prof de musique qui lancera plus tard R. Kelly, Yvette a onze ans lorsqu'elle fonde les Crystalettes, la gamine enchaîne avec Mary Wells lors d’une tournée. Si son paternel peut se vanter d’une discipline de fer (il est militaire et participe au Civil Right Movment), Yvonne s’intéresse plus au mouvement Black Panthers qu’à ses études. A la fin des sixties, après un mariage raté, elle prend le nom de Chaka (guerrier en swahili), chante brièvement au sein de Lyfe puis de Lock And Chain avant d’enchainer quelques concerts au sein de Baby HUEY & The Babysitters. Au décès de Baby HUEY, elle poursuit au sein de RUFUS remplaçant Paulette McWilliams pendant près de huit ans. Le groupe connait alors un succès étonnant en combinant Funk, Soul et Jazz-Rock, prenant à contre-pied la Soul classique d’Aretha FRANLIN ou des TEMPTATIONS et la sonorité plus moderne du Philly Sound.

En 1978, Chaka décide de tenter sa chance en solo. Alors que Rufus poursuit péniblement sa route chez ABC, la chanteuse décroche un contrat avec la Warner et signe un premier succès avec "I’m Every Woman" une compo d’Ashford & Simpson figurant sur son premier disque tout simplement intitulé "Chaka". La native de l’Illinois s’offre l’année suivante deux brefs intermèdes avec une participation au sein de RUFUS suivie d’une collaboration à un album de Ry COODER. Si son second disque parait moins convaincant, elle renoue avec le succès avec "What Cha’ Gonna Do For Me" dans lequel elle reprend une compo d’Hamish Stuart de l’Average White Band qui l’installe encore une fois en tête des charts. S’ensuivront un album de reprises de Jazz avec l’appui de Chick COREA et Freddie Hubbard et "Chaka Khan" toujours sous la houlette d’Arif Mardin, producteur longtemps associé à la firme Atlantic et aux succès de Roberta FLACK, Aretha FRANKLIN, ou Donny HATHAWAY. Elle se produira une dernière fois au sein de RUFUS avec à la clef Live Stompin’ At The Savoy, mais c’est bel et bien avec "I Feel For You" qu’elle va connaitre la consécration internationale.

Reprise d’un titre enregistré par PRINCE en 1979, la plage titre va installer durablement Chaka KHAN sur la plus haute marche des charts pendant près de six mois. Un vrai carton ! En octobre 84, la chanteuse effectue sa première apparition dans l’émission télé Saturday Night Live et le standard téléphonique du célèbre show TV aurait parait-il exploser. Si le disque se vend rapidement à plus d’un million d’exemplaires, ce succès surprenant est principalement du à la reprise de PRINCE. Il n’y a qu’à écouter l’original ou la reprise des POINTER SISTERS, pourtant excellente, pour se faire une raison et comprendre l’engouement immédiat des programmateurs radios et du public. On invite les auditeurs à écouter les essais de Rebbie JACKSON (avec une odieuse boîte à rythmes) ou celui plus tardif de Mary WELLS pour voir la différence. C’est bien simple, même un sourd-dingue pourrait palper la différence de niveau rien qu’aux vibrations.

Et pourtant, tout n’était pas gagné avec ce cinquième disque studio, bien au contraire. Produit par moins de huit producteurs, même si Arif Mardin intervient directement sur quatre morceaux et coproduit quatre autres avec des personnages venus d’horizons éloignés, enregistré dans sept studios (tous à New York et Los Angeles), la cohésion et la cohérence entre les dix plages est frappante dès la première écoute. Si "I Feel For Love" se détache incontestablement de l’album, avouons que la participation de Stevie WONDER à l’harmonica et Grandmaster Melle Mel au chant demeurent d’excellentes trouvailles. Le rappeur avec son intro "Ch-ch-cha-chaka-chaka-chaka Khan…" lance le disque sur les bons rails, à l’assaut de la planète. Si le single "I Feel For Love" a fracassé le milieu des eighties en grimpant au sommet du Funk commercial, d’autres titres méritent une attention soutenue, et rattacher ce hit au disque serait trop réducteur.

"This Is My Night", création du duo Mic Murphy/David Frank connu également sous le nom de The System, renvoie vers une tonalité et des rythmes à la Michael JACKSON, un titre aérien et dansant. "Stronger Than Before", compo du prolifique Burt Bacharach, n’avait connu qu’un petit succès d’estime via les versions de Carole Bayer Sager ou de Joyce Kennedy, là les arrangements de Robbie Buchanan et la voix de Khan font toute la différence entre une mièvrerie et une excellente ballade. Autre bonne pioche avec une reprise boostée de "My Love Is Alive" de l’ex SOOKY TOOTH Gary Wright. Si la reprise de Nancy Wilson sonnait trop Disco en fin de course et alors que celle de Joe COCKER s’annonçait boursoufflée et surproduite, l’interprétation pleine de fluidité de Khan remet les pendules à l’heure. "Through The Fire" composé par le tandem Cynthia Weil/David Foster pourrait figurer comme l’archétype de la ballade Soul eighties. Le disque se conclut avec "Chinatown", un titre conjuguant robotique et moog et seul apport de la chanteuse au niveau de la composition.

Ce disque demeure le cheval de bataille de Chaka et représente sa période la plus faste en terme de vente et de notoriété. "Eye to Eye" se classera dans les charts aussi bien en Angleterre que sur ses terres, à l’instar de trois autres titres précités. "I Feel For You" permettra à cette artiste indépendante de briller comme choriste de luxe auprès de la fine fleur de la Pop (David BOWIE, Robert PALMER, Ray CHARLES, Gladys KNIGHT ou Brandy). L’une des plus grosses réussites du milieu des années 80 sur laquelle Chaka KHAN parvient toujours à voguer malgré les ans.

A lire aussi en SOUL par LE KINGBEE :


Michelle DAVID
Vol. 4 (2020)
Rétro soul avec nappage africain




Bettye LAVETTE
Interpretations: The British Rock Songbook (2010)
La plus belle voix noire de l'amérique!


Marquez et partagez





 
   LE KINGBEE

 
  N/A



- Chaka Khan (chant)
- Grandmaster Melle Mel (chant 6)
- Paul Pesco (guitare 1)
- Dan Huff (guitare 2)
- Tony Maiden (guitare 4)
- Michael Sembello (guitare 4, chœurs 4)
- Steve Lukather (guitare 7)
- Michael Landau (guitare 8)
- Vadim Zilbershtein (guitare 9)
- Reggie Griffin (guitare 6, basse 6, synthétiseur 6)
- Nathan East (basse 2-8)
- Hawk (basse 7)
- Steve Ferrone (batterie 1-4-6)
- J.r. Robinson (batterie 2-8)
- John Robinson (batterie 7)
- Joe Mardin (batterie 9)
- Stevie Wonder (harmonica 6)
- David Frank (claviers 1-6)
- Robbie Buchanan (claviers, synthétiseurs 1-6)
- Dan Sembello (claviers, synthétiseur 4)
- John Robie (claviers, synthétiseur 3)
- David Foster (claviers, synthétiseur 8)
- Keith Barnhart (claviers, synthétiseur 9)
- Mic Murphy (chœurs 1)
- Cruz Sembello (chœurs 4)
- Hamish Stuart Chœurs 5)
- Mark Stevens (chœurs 5)
- Alec Milstein (chœurs 9)


1. This Is My Night
2. Stronger Than Before
3. My Love Is Alive
4. Eye To Eye
5. La Flamme
6. I Feel For You
7. Hold Her
8. Through The Fire
9. Caught In The Act
10. Chinatown



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod