Recherche avancée       Liste groupes



      
SOUL  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 



Chaka KHAN - Homecoming (2020)
Par LE KINGBEE le 12 Novembre 2020          Consultée 245 fois

Ce nouvel opus enregistré en Live le 20 juillet 2019 à l’Harris Theater of Chicago, ville natale de Chaka KHAN, fait suite à "Hello Hapiness", un disque studio dont le répertoire se rapprochait étonnement plus d’une Hard Soul parfois proche du capharnaüm que de la Soul et du Funk, deux registres dans lesquels la chanteuse nous baigne depuis ses débuts au sein des Babysitters de Baby HUEY.

C’est donc dans sa bonne ville de Chicago, à deux pas de Hyde Park où elle a longtemps vécu, que Chaka Khan nous offre ce disque capté dans la belle salle de l’Harris Theater basée dans la partie nord de Grand Park, un lieu rempli à craquer devant une assistance de 1600 âmes toutes acquises à la cause de la chanteuse locale.
Hormis Melvin Lee Davis qui fait ici office d’arrangeur, chef d’orchestre et de bassiste, du prolifique guitariste Ricky Rouse (ex-Stevie WONDER, Bobby WOMACK, 2Pac, Joni MITCHELL) et les choristes Tiffany Smith (ex-Ledisi, Michael Bublé), Toni Scruggs (ex-Mary J Blidge, Lalah Hathaway, Katty Perry), c’est une nouvelle troupe de musiciens qui a le privilège d’épauler l’ancienne chanteuse de Rufus. Cette équipe compte notamment le guitariste Rob Bacon (ex-Mavis STAPLES, Raphael SAADIQ, Mariah CAREY, Amp Fiddler), le claviériste Jesse Milliner (ex-Lee Ritenour) la choriste Audrey Wheeler-Downing (ex-Larry Graham, Melba Moore, Freddie Jackson) et d’une solide section cuivre avec le tromboniste Henry Salgado (actuel membre du Chicago Jazz Philharmonic Orchestra et ex-Sister Sledge, Stevie NICKS), le saxophoniste Steve Eisen (ex-STYX, Johnny WINTER, Toronzo CANNON) et le trompettiste Tim Bales, ces trois derniers faisant partie intégrante d’Ides Of March.

Chaka KHAN égraine sa carrière pour le plus grand plaisir d’une salle en fusion. Le public n'est pas venu pour s’emmerder mais au contraire pour prendre du plaisir. Même chose pour les musiciens qui sont sur scène avec la Diva. Les choristes sont en ébullition et en parfaite harmonie. Orchestralement, si deux claviéristes sont bien présents, le minimum syndical pour ce genre de salle, on est loin du son des boîtes à rythmes qui ont parfois tendance à inonder certaines productions Soul contemporaines.
D’entrée de jeu, on devine que l'audience a passé un super moment, que la chanteuse est en forme et surtout que l’auditeur va lui aussi passer une heure agréable. Si Chaka Khan reprend quelques-uns de ses plus grands succès, la chanteuse s’attaque aussi à certains cartons de sa période Rufus. C’est ainsi qu’elle redonne une seconde jeunesse à "At Midnight (My Love Will Lift You Up)" et "Everlasting Love", deux chansons remontant à 1972 alors que la formation qu’elle venait d’intégrer se nommait encore Ask RUFUS. Les arrangements revus et corrigés par Melvin Lee Davis et Chaka boostent ces deux titres vieux de presque cinquante ans. Au chant, Chaka est en forme, pleine d’énergie, mais quoi de plus normal quand on sait que son nom de scène prend sa source dans le langage swahili et qu’il est traduisible par Guerrière !
De sa période Rufus, elle reprend également "Do You Love What You Feel", en provenance de l’album Master Jam produit par Quincy Jones. Excellente comédienne, elle n’oublie pas de se mettre le public dans la poche en impliquant la salle, lui demandant tout simplement comment se passe la vie à Chicago. Si Chaka KHAN reprend parfois ce titre sur scène, on se dit qu’il est devenu plus aéré et plus dansant. Si le groupe Rufus émergea de la scène Soul durant les seventies après une longue période de balbutiement, il le doit en grande partie au talent de sa charismatique chanteuse. Même constat avec "Tell Me Something Good", titre figurant dans l’album Rags To Rufus datant de 1974. Les trois choristes apportent une légèreté qu’on ne retrouve pas dans la version originale, et si la guitare wah wah respecte grosso modo le phrasé de la guitare d’Al Ciner, Ricky Rouse contribue à régénérer le morceau. "Sweet Thing", ballade annonciatrice de la Soul eighties, figurait dans l’album Rufus Featuring Chaka Khan publié en 1975. Là, la chanteuse incite sans en avoir l'air le public à reprendre le refrain. Du grand art ! C’est d’ailleurs avec une chanson de Rufus que s’achève le show via "Ain’t Nobody", un mid-tempo qui figurait dans Stompin At The Savoy, un album en partie Live qui marquait la fin d’une longue collaboration entre Chaka et le groupe Rufus.

Chaka Khan reprend trois chansons issues de "I Feel For You", son plus grand carton au box-office : "This Is My Night" qui ouvre le concert contribue à lancer le show sur de bons rails, "Through The Fire", une ballade typique de la Soul des eighties permet de laisser reposer les accus et c’est l’inoxydable "I Feel For You" qui électrise la foule. Si l’harmonica de Stevie WONDER n’est plus là, remplacé par le synthé de Mark Stevens, le titre gagne en fluidité et l’intro "Chaka Chaka, Chaka – Chaka Khan – Chaka Khan let me rock you… " fait toujours recette sur une salle en liesse. Titre phare de l’album du même nom, "What Cha’ Gonna Do For Me" nous semble plus fluide que l’original. Les guitares de Rob Bacon et Ricky Rouse font oublier celles d’Hamish Stuart et David Williams. Un titre qui vient à point pour faire retomber la tension et plus groovy que celui de l'Average White Band. Les guitares ont à peine le temps de balancer trois notes que le public semble en fusion sur "I’m Every Woman", grand succès de son premier disque solo, une composition du tandem Ashford/Simpson. Repris par Aretha FRANKLIN dans une version horriblement synthétique et par Rory Block dans un Blues gorgé de slide mais hélas totalement inconsistant, le titre connaîtra une seconde vie par l’entremise de Whitney HOUSTON et du film The Bodyguard. Dès les premières notes, Chaka et ses musiciens nous immergent dans un grand moment de Space Soul. Enfin, signalons au milieu de l’album la reprise de "Until You Come Back To Me (That's What I'm Gonna Do)", une compo de Clarence Paul et Stevie WONDER, popularisée en 1974 par Aretha FRANKLIN qui fera grimper la chanson à la plus haute marche des classements R&B. Si Chaka KHAN reprend parfois ce titre sur scène, jamais la chanteuse ne l’avait enregistré. L’occasion en or pour poser de superbes vocalises sur un titre où la guitare électro acoustique de Rob Bacon fait encore merveille. Un passage plus intimiste devant une salle visiblement conquise.

Chaka KHAN a participé en 2020 à la saison 3 de l’émission TV The Masked Singer (elle sera vite démasquée) après avoir apporté sa contribution à "Nobody" un titre de la jeune actrice chanteuse Ariana Grande. Avec ce nouvel opus, la native de Chicago témoigne qu’elle est toujours au top de sa forme. Devenue star internationale en 1984 avec l’album I Feel For You, multi graminée, Chaka KHAN a traversé avec réussite pas moins de quatre décennies et son impact sur la Soul contemporaine et la nouvelle génération Hip Hop est toujours aussi fort. Un Live qui donne invariablement envie d’assister à un concert de cette formidable chanteuse. 59 minutes intenses entre tubes et inusités.
BMG a publié le DVD du concert avec trois titres supplémentaires. Note réelle 3,5.

A lire aussi en SOUL par LE KINGBEE :


Ella WASHINGTON
Ella Washington (1969)
Un bon crû de southern soul sixties




Ann PEEBLES
Tellin' It (1975)
Un monument de memphis sound mid 70's


Marquez et partagez





 
   LE KINGBEE

 
  N/A



- Chaka Khan (chant)
- Ricky Rouse (guitare)
- Rob Bacon (guitare)
- Melvin Lee Davis (basse)
- Jesse Milliner (claviers)
- Mark Stevens (claviers)
- Jerohn Garnett (batterie)
- Steve Eisen (saxophone)
- Henry Salgado (trombone)
- Tim Bales (trompette)
- Tiffany Smith Chœurs)
- Toni Scruggs (chœurs)
- Audrey Wheeler-downing (chœurs)


1. This Is My Night
2. Do You Love What You Feel
3. At Midnight (my Love Will Lift You Up)
4. Tell Me Something Good
5. Everlasting Love
6. What Cha' Gonna Do For Me
7. Until You Come Back To Me (that's What I'm Gonna D
8. Sweet Thing
9. Through The Fire
10. I Know You, I Live You
11. I Feel For You
12. I'm Every Woman
13. Ain't Nobody



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod