Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK CELTIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Manran, Coast, Runrig, The Paul Mckenna Band , Dougie Maclean

SKIPINNISH - Steer By The Stars (2019)
Par GEGERS le 19 Juillet 2019          Consultée 173 fois

Le départ en retraite des vétérans de RUNRIG ne laisse pas une place vacante dans la scène folk rock écossaise. En effet, depuis de nombreuses années, de nombreux groupes et ensembles se sont lancés dans les pas de ces figures de proue, qui ont permis d'internationaliser la culture musicale gaélique, et connaissent un succès enviable sur leur propre territoire comme sur le reste du continent. Venus des Hébrides Extérieures, les SKIPINNISH font partie de ces groupes inspirés par les frères MacDonald, et le groupe connaît depuis maintenant 20 ans un succès qui ne se dément pas. La filiation naturelle entre ce groupe et RUNRIG n'est pas que géographique. Il y a chez les SKIPINNISH cette même volonté de mêler folk/rock moderne anglophone et patrimoine musical traditionnel gaélique, de même que l'on retrouve cette même envie d'inviter le monde à leur table, et de permettre à chaque auditeur, s'il le souhaite, de se sentir le bienvenu dans une culture écossaise accueillante et bienveillante.

Son nouveau line-up établi en 2016 désormais bien en place, le groupe est prêt à célébrer ses vingt années d'existence par le biais de ce Steer By The Stars, un dixième album varié qui permet d'apprécier toute la richesse de l'identité de ces Ecossais inventifs. Si on ne retrouve pas l'authenticité tribale, unique, de RUNRIG, le groupe compense par un foisonnement instrumental et une propension à flatter l'oreille de l'auditeur. Et puis, cerise sur le gâteau, le groupe convie Malcolm Jones, guitariste d'un certain... RUNRIG (dont il est décidément beaucoup question dans cette chronique) à sortir quelques notes de sa Telecaster sur "Steer By The Stars", morceau folk-rock énergique qui donne son nom à l'opus.

L'album est astucieusement construit, proposant une alternance entre pièces chantées en anglais ou en gaélique, et instrumentaux mettant essentiellement en avant la cornemuse. Tradition et modernité se rencontrent donc au détour de morceaux composés de manière à "appâter" l'auditeur, qui n'a pas besoin de fournir un effort de concentration énorme pour apprécier et comprendre le direct "Anchors Of The Soul", le réenregistrement de l'entraînant "Land Below The Waves", initialement présenté sur l'album Atlantic Roar (2013) ou la longue ballade fédératrice "Wishig Well". On apprécie les instrumentations, la mise en valeur fréquente du piano qui se marie fort bien avec la guitare électrique et la voix de Norrie MacIver, mais il manque un petit quelque chose, une touche de rugosité, d'authenticité. L'Ecosse est ici verdoyante et accueillante, il nous manque la violence des éléments, le gris des jours de pluie, la vue menaçante des Black Cuillins, ces aspects plus sombres qui participent également à construire la légende de ce pays. Si RUNRIG présente l'Ecosse pour les puristes, SKIPINNISH en présente une version édulcorée pour les touristes.

L'album n'est pourtant pas avare en bons moments. "Last Of The Hunters" se fait une ballade tendre, portée par un violon délicat, et prévaut essentiellement par son texte qui témoigne du déclin de la pêche traditionnelle en Ecosse. "Thar Sail", qui met en avant le violon et la flûte, est une splendeur, l'utilisation du gaélique apportant, c'est un fait, une bonne dose d'authenticité. Et avec 20 ans de carrière les SKIPINNISH savent, cela va de soi, proposer des mélodies qui font mouche. Allez, disons qu'il manque un poil d'audace pour qui connaît déjà les richesses musicales de l'Ecosse. Pour qui découvre ce monde merveilleux, Steer By The Stars est en revanche une porte d'entrée tout indiquée, puisqu'elle présente à la fois du talent et de l'accessibilité. Sous cet aspect, l'album reste chaudement recommandable.

A lire aussi en ROCK par GEGERS :


The RUMJACKS
Sleepin' Rough (2016)
La rupture, tranquillou.




MATMATAH
You're Here, Now What ? (2019)
Ne serait-ce que la cerise ?


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Andrew Stephenson (cornemuse)
- Angus Mcphail (accordéon)
- Norrie Maciver (chant, guitare)
- Alasdair Murray (cornemuse, flûte, bodhran)
- Rory Grindlay (batterie)
- Angus Tikka (basse)
- Alastair Iain Paterson (clavier)
- Archie Mcallister (violon)


1. Anchors Of The Soul
2. The Lads Of Mull
3. Steer By The Stars
4. Coire Bhreacan
5. Last Of The Hunters
6. Land Below The Waves
7. Thar Sail
8. The Atholl Set
9. Wishing Well
10. The Youngest Ancient Mariner
11. Puirt Set
12. Still We Run
13. Farewell
14. 20th Anniversary Jigs



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod