Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Runrig, Big Country, Mostly Autumn, Manran, Cal, Tir Nan Og, Skipinnish, Skerryvore
- Membre : Paul Eastham

COAST - 10 Years (2019)
Par GEGERS le 9 Décembre 2019          Consultée 817 fois

10 pour 10 ans. Cela fait 10 ans que COAST, mené de main de maître par son leader le multi-instrumentiste et talentueux Paul Eastham, a quitté son Southampton natal pour propager son rock à travers le Royaume-Uni et d’autres terres d’accueil (notamment le Danemark et l’Allemagne). Largement inspiré par RUNRIG, COAST n’a pas été particulièrement prolifique en termes de réalisations studio (trois albums, deux EP et un single au compteur), mais la qualité musicale proposée par le groupe au fil des sorties ne s’est jamais démentie, et ce dernier s’est constitué un beau répertoire et n’a pas à rougir d’un succès commercial somme toute modeste.

10 ans donc. Pour marquer l’événement, COAST propose 10, un nouvel album studio constitué de nouveautés et de réenregistrements. Une nouvelle fois, on retrouve avec bonheur la musique savoureuse d’un groupe dont le rock se voit transcendé par l’intégration de sonorités celtiques et la présence souvent délectable d’un piano porteur d’émotion. C’est d’ailleurs cet instrument qui lance "Who Loves You Now", morceau qui s’inscrit parfaitement dans la "tradition" COAST. Le morceau est lent, réflexif, et prend le temps d’installer ses ambiances progressives dans l’esprit. Certains plans peuvent évoquer "Sunday Bloody Sunday" de U2, et lorsque la guitare électrique de Finlay Wells vient poser ses lamentations sur le piano délicat, le mélange des instruments génère une puissance savoureuse. Un morceau qui s’achève en apothéose. Plus classique, "Drift Away", autre nouveauté, est un nouveau témoignage de l’influence forte de RUNRIG. La beauté des mélodies vocales, et les lignes mélodies aériennes de la guitare électrique, sont les clés de voûte d’un morceau dans le plus pur esprit du groupe.

Si nous apprécions énormément la voix chaleureuse de Paul Eastham, force est de reconnaître que l’instrumental "Lament for Nick" tire son épingle du jeu parmi la poignée de nouveautés présentées. Porté par un savoir-faire ahurissant, ce morceau qui s’étire sur plus de 6 minutes propose une progression bluffante, et son intensité se renforce à chaque minute. Tout d’abord orienté piano / guitare acoustique, le morceau prend réellement son envol avec l’arrivée de la guitare électrique, dont les lignes mélodiques se font d’une beauté phénoménale. C’est un véritable chef-d’œuvre. Dernière nouveauté de l’album, "I Wanna Sing With The Boss" est une véritable déclaration d’amour de Paul Eastham envers Bruce Springsteen, une de ses influences les plus marquantes. Le morceau rend hommage avec justesse au Boss, n’hésitant pas à faire de nombreux clins d’œil à l’artiste tant au niveau des paroles que de la musique, la fin du morceau proposant par exemple une référence directe à "Badlands". Un titre curieux et sympathique.

La deuxième moitié de l’album, pour sa part, est donc constitué de titres réenregistrés pour l’occasion. Le groupe n’hésite pas à remonter le temps, exhumant "Sepia Eyes", issu de son premier EP, pour en proposer une nouvelle version intimiste qui clôt l’album avec beaucoup de pudeur. On lui préfèrera néanmoins cette nouvelle version country-folk de "The Ghost of Dan The Boy", qui tranche avec la version piano-voix initiale, et donne au morceaux une saveur nouvelle sans pour autant l’amputer de l’émotion qu’il dégage. Un beau tour de force. Si la nouvelle version d’"Oceanos" a pour unique intérêt de renforcer le rôle de la guitare acoustique, "The Docks Of My Hometown", titre hommage du groupe à sa ville natale de Southampton, offre pour sa part un nouveau visage de ce titre, lui donnant des ambiances rock planantes qui tranchent avec la version originale, plus énergique, du titre.

En revisitant son passé tout en proposant de nouveaux titres, COAST offre avec 10 Years une porte d'entrée idéale dans son univers rock à la fois celtisant et éthéré. Si la maturité semblait être là dès le premier album de 2009, l'expérience rend encore plus savoureuse la musique d'un groupe dont la musique semble se bonifier au fil du temps. Un album réussi pour un bien bel anniversaire.

A lire aussi en ROCK par GEGERS :


RUNRIG
The Last Dance (2019)
L'ultime concert des légendes du rock écossais.




SEVEN NATIONS
Tales From The Eighth Nation (2014)
L'armée de la huitième nation


Marquez et partagez







 
   GEGERS

 
  N/A



- Paul Eastham (chant, piano, claviers)
- Chris Barnes (percussions)
- Finlay Wells (guitare, basse)
- Mathias Lassen (batterie)
- Georgie Cullum (chant)


1. Who Loves You Now
2. Drift Away
3. Lament For Nicj
4. I Wanna Sing With The Boss
5. The Ghost Of Dan The Boy
6. Oceanos
7. Long Way Home
8. Dancing With Satellites
9. The Docks Of My Hometown
10. Sepia Eyes



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod