Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


ALBUMS STUDIO

2009 Coast
2011 The Turning Stone
2017 Windmills In The Sky
2019 10 Years
2021 10.2

E.P

2014 Dancing With Satellites
2022 On This Day

SINGLES

2012 Believe
 

- Style : Runrig, Big Country, Mostly Autumn, Manran, Cal, Tir Nan Og, Skipinnish, Skerryvore
- Membre : Paul Eastham

COAST - On This Day (2022)
Par GEGERS le 20 Février 2022          Consultée 481 fois

COAST l’a promis : son quatrième album devrait voir le jour cette année. Il faut dire que la période n’est pas tendre pour les artistes qui, comme le groupe britannique, ont un peu le cul entre deux chaises. D’un côté, la formation est jugée suffisamment intéressante et prometteuse (mais, après une carrière longue de plus de 10 ans, peut-on encore parler de promesse ?) pour que les maisons de disques s’intéressent à son cas et lui permettent de présenter sa musique au public le plus large possible. D’un autre côté, le succès malgré tout modeste du groupe ne lui permet pas de bénéficier d’une sécurité financière le mettant à l’abri du besoin. COAST se doit d’être actif, de créer, et naturellement de se produire en concert pour espérer s’en sortir. Difficile statut que celui des musiciens dont la professionnalisation ne tient qu’à un fil.

Toujours est-il que, en attendant de nouvelles activités plus étoffées, le groupe présente en ce début d’année un nouvel EP, baptisé On This Day, constitué de reprises issues des albums précédents du groupe. Quatre morceaux constituent cette nouvelle offrande sur laquelle officient seuls deux des quatre membres du groupe, le chanteur / pianiste / arrangeur Paul Eastham, leader du groupe, et le guitariste Finlay Wells. Les deux artistes assemblent ici leur talent pour déconstruire et revisiter les morceaux proposés. Le paysage reste le même, COAST construisant des ambiances à la fois intimistes et « larger than life », évoquant la beauté des paysages, le plaisir simple de se trouver au bon endroit au bon moment, la chaleur provoquée par la présence d’êtres aimés. Le voyage n’est néanmoins pas le même. Les arrangements se font en effet plus légers, presque atmosphériques parfois, là où la saveur folk/rock celtique se voit remplacée par une ambiance contemplative et des rythmes plus lents, laissant le temps aux morceaux de se déployer. C’est ainsi que se voit transfiguré « River », titre issu du troisième album Windmills In The Sky. Titre rock énergique, à mi-chemin entre BIG COUNTRY et RUNRIG, le morceau devient une ballade acoustique portée par un piano mélancolique, une guitare chaleureuse et la voix à la fois puissante et tendre de Paul.

Le travail est sensiblement le même sur les autres morceaux. Si les motifs mélodiques sont conservés, le duo donne une saveur nouvelle à ces titres reconstruits avec justesse et beauté. L’expérience aidant, Paul Eastham se fait plus audacieux, tenant les notes, rajoutant de la puissance vocale au besoin. Ainsi, « To The Windward », agrémenté d’une mandoline discrète mais apportant une touche d’originalité, gagne en profondeur. 13 ans après sa publication initiale sur le premier album du groupe, le morceau bénéficie d’une vigueur renouvelée, tout en conservant cette tendance à évoquer avec humilité les grands espaces. « Valley High, Valley Low », qui perd ici sa flute celtique, gagne un côté laid-back pas si éloigné de la version présente sur l’album The Turning Stone », mais tout de même porteur d’une saveur nouvelle.

Un piano, une guitare, une voix et quelques arrangements discrets. COAST, ainsi dépouillé, ne revient pas aux racines de sa musique, puisque les influences écossaises en sont absentes, mais démontre plutôt que, même avec peu, de grandes chansons restent capables de séduire et d’émouvoir. Dans leurs nouveaux habits, les quatre morceaux ici présentés se voient dotés d’une saveur inédite, simultanément surprenante et délectable, qui nous fait plonger tête la première dans le riche univers du groupe britannique qui se révèle, semble-t-il, incapable de nous décevoir. Une sortie dispensable pour ceux qui ne connaitraient pas la musique de la formation, mais un complément savoureux pour les autres.

A lire aussi en FOLK par GEGERS :


Les COWBOYS FRINGANTS
Les Antipodes (2019)
La bande-son d'une humanité qui fait faillite




The STANFIELDS
For King And Country (2013)
Sous le folk, le punk. Chef-d'oeuvre.


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Paul Eastham (chant, clavier, arrangements)
- Finlay Wells (guitare)


1. On This Day
2. River
3. To The Windward
4. Valley High Valley Low



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod