Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK CELTIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Runrig, Big Country, Mostly Autumn, Manran, Cal, Tir Nan Og, Skipinnish, Skerryvore
- Membre : Paul Eastham

COAST - Windmills In The Sky (2017)
Par GEGERS le 3 Avril 2017          Consultée 433 fois

Dans la foultitude des nouveautés qui paraissent chaque année, comment un album peut-il espérer sortir du lot ? Je parle ici des véritables albums, ceux créés avec sincérité par le corps et l'âme de leurs géniteurs, des réalisations musicales dans lesquelles leurs créateurs ont mis toutes leur tripes, persuadés d'avoir donné naissance à leur magnum opus. Il faut une identité forte, c'est évident. Quitte à prendre le parti de ne pas plaire à tout le monde. A défaut de se démarquer par une grande originalité, il faut alors évoquer, proposer à l'auditeur un voyage dont il reviendra peut-être indemne, mais avec le délicieux souvenir de l'avoir accompli avec un compagnon de qualité.

Voici ce qu'est Windmills in the Sky, le troisième album studio des Britanniques de COAST : un délectable et audacieux voyage vers des ambiances éthérées, évocatrices d'une Ecosse délicate et sauvage (et, si vous êtes un fidèle de Forces Parallèles, vous savez comme ces ambiances parviennent à capter toute mon attention). Après six ans d'absence (malgré quelques publications discrètes en 2012 et 2014), et en dépit de quelques bouleversements internes, Paul Eastham et son groupe se rappellent à notre bon souvenir de la plus belle des manières : en proposant un album digne de ses premières (et formidables) réalisations. Sur ce Windmills in the Sky, il est ici question d'un rock celtisant, mâtiné de très nombreuses touches folk, et rehaussé d'un piano très présent, qui lui confère une saveur toute particulière. Bien entendu, et finalement bien plus que sur son deuxième album The Turning Stone, l'influence de RUNRIG est toujours palpable. On la retrouve au détour d'une mélodie céleste, d'une envolée de guitare, de choeurs tribaux, mais elle n'est jamais gênante car COAST est le seul groupe qui semble capable de rendre un hommage aux rois du rock écossais tout en ne sacrifiant pas son identité. Celle-ci se (re)découvre sur une dizaine de titres variés, tantôt énergiques, tantôt contemplatifs, qui ont la saveur de retrouvailles entre vieux amis.

"That Old Atlantic Sky", qui narre les circonstances de l'incident Browne / Stiegler (durant la seconde guerre mondiale, un Messerschmidt allemand escorta un bombardier américain endommagé jusqu'à la frontière anglaise plutôt que de l'abattre, lisez-en plus sur Internet ou dans les bouquins), s'étale sur près de 6 minutes, et s'impose naturellement comme la pièce-maîtresse de l'album. Et puis il y a là une débauche de violons, d'accordéons et de piano (pourquoi une débauche ? Non, ces instruments sont utilisés avec parcimonie, et aux bons moments) qui ont vite fait de transformer un titre folk-rock somme toute immédiat en une pièce audacieuse et foisonnante d'idées. Si la première moitié d'album se fait plutôt directe et énergique ("River", "No More Heroes", un des meilleurs titres de l'opus), la seconde (qui débute après l'instrumental au piano "You"re So Beautiful to Me") se fait plus calme et bariolée. La voix chaude de Paul Eastham porte à elle-seule la ballade "This Whole World", qui n'est pas sans évoquer l'univers de Bruce Springsteen, dont le chanteur est grand fan. Et l'album de s'achever avec grandeur, tous instruments dehors (et cornemuses en tête de file) sur le morceau-titre "Windmills in the Sky", sorte de ballade alambiquée portée par des mélodies flamboyantes qui n'ont actuellement que peu de concurrence dans le folk-rock d'obédience celtique.

Les COAST ne le savent sans doute pas, et le "grand public" non plus malheureusement (sinon le groupe n'aurait pas eu à faire appel au financement participatif pour mettre en boîte cet album), mais le groupe est très certainement ce que le folk-rock des îles britanniques propose actuellement de plus inspiré et convaincant. Porté par de belles et grandes mélodies, servi par une interprétation sans faille, Windmills in the Sky est à n'en pas douter l'album le plus abouti du groupe. Si vous aimez le genre, vous serez bien vite conquis par cet opus sans fausse note.

4,5/5

A lire aussi en ROCK par GEGERS :


BODH'AKTAN
Mixtapes (2015)
Reprises en kilt




CONNEMARA STONE COMPANY
Back Home (2015)
Choc de simplification.


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Paul Eastham (chant, clavier, piano, flûte)
- Mop (batterie)
- Chris Barnes (percussions)
- Finlay Wells (guitare, basse)


1. Is Sinn Na Tuinn Air Bharr A'chuain
2. No More Heroes
3. 1884
4. That Old Atlantic Sky
5. You're So Beautiful To Me
6. Let It Rain
7. This Whole World
8. Thundersnow
9. Windmills In The Sky



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod