Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK GALICIEN  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


LUAR NA LUBRE - Beira-atlántica (1990)
Par MARCO STIVELL le 9 Mars 2020          Consultée 153 fois

Deuxième album et déjà un changement important pour le groupe galicien LUAR NA LUBRE. Avec l'idée que le septette a plus besoin d'un violon que d'une basse électrique, Roberto Douro cède sa place à Andrés Bardullas.

Beira-Atlántica, nommé comme tel par rapport à l'une des régions de la Galice (la Beira appartenant de façon large aussi au nord du Portugal), est un disque composé cette fois-ci et presque intégralement d'adaptations de thèmes traditionnels. Seuls contre-exemples, "Canción de Berce", écrite par l'écrivain et politicien galicien Celso Emilio Ferreiro (1912-1979) et l'intro du disque, "Troquemos", composition du guitariste et membre du groupe Daniel Cerqueiro.

Ce morceau d'ailleurs "compile" plutôt bien les différents aspects abordés sur cet album, danses instrumentales avec guitare, flûte et violon, autres danses menées par la gaïta de Romero, et chansons, plus rares, où le sel ibérique d'Ana Espinosa est souvent rejoint par les choeurs masculins.

La jig de fin est lancée sur un mode mélodique non habituel dans d'autres terres celtiques, car mélangeant les registres mineur et majeur dans le style oriental. De quoi créer une confusion, nous faire perdre nos repères. On retrouve cela sur "Muiñeira de Cabana", tandis que le set/medley "Jig–Muiñeira do Miño–Carballesa" est de facture plus classique, Romero posant seulement la gaïta pour prendre l'accordéon.

Les moments chantés, pourvus de coda instrumentales, ne sont pas le point fort du disque, mais on peut quand même retenir la "Canción de Berce" pour la beauté de ses arpèges, la mélancolie non feinte de la flûte et du violon, le chant appuyé d'Espinosa. Il y a aussi de belles marches glorieuses sans paroles : le splendide "Danza das Burgas" où les gaïtas sont de sortie, mais encore plus sur "Highlanders", le pipe-band y étant porté par un rythme endiablé. Belle illustration du paysage galicien, fait de falaises et de plages splendides fouettées par le vent et les vagues de l'océan Atlantique, comme l'Ecosse, comme la Bretagne... À noter qu'Alan STIVELL et GWENDAL sont cités en remerciement parmi les influences sur le livret, aux côtés de Bob DYLAN.

Petite préférence affichée pour la "Danza de Santa Maria de Toras", romance musicale ibéro-celtique en bonne et due forme, extrêmement jolie, ainsi que le morceau qui donne judicieusement son nom à l'ensemble. "Beira-Atlántica" est une jig enchanteresse, belle représentation du son galicien dans toute sa splendeur avec tambourin, gaïta qui survole quelques nappes de claviers, élément moderne dont LUAR NA LUBRE ne fait pas encore trop usage, mais cela ne saurait tarder. En tout cas, le talent se confirme !

A lire aussi en MUSIQUES FOLKLORIQUES par MARCO STIVELL :


URBAN TRAD
Erbalunga (2007)
Cocktail folk-electro européen de haute qualité.




Joanne MCIVER & C. SAUNIERE
The Cannie Hour (2011)
Ecosse et écriture.


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Daniel Cerqueiro (guitares acoustiques, chant)
- Bieito Romero (gaïtas, cornemuse, accordéon diatonique)
- Xan Cerqueiro (flûtes)
- Ana Espinosa (chant, claviers)
- Patxi Bermúdez (percussions)
- Xulio Varela (tambourin, percussions, chant)
- Andrés Bardullas (violon)


1. Troquemos–muñeira De Mazaricos
2. Danza De Santa Maria De Toras
3. Muiñeira De Cabana
4. Danza Das Burgas
5. Beira Atlántica
6. Jig–muiñeira Do Miño-carballesa
7. Danza De Palillos-foliada
8. Canción De Berce
9. Highlanders



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod