Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK'N ROLL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Elvis Presley , Gene Vincent , Jerry Lee Lewis , Eddie Cochran , Buddy Holly , Stray Cats

LITTLE RICHARD - Little Richard Is Back (1964)
Par ERWIN le 18 Avril 2020          Consultée 830 fois

RICHARD l'affirme ! Il est de retour ! Les turpitudes liturgiques prennent fin au bout de trois ans de sauvegarde des masses évangéliques américaines... M'est avis que le boulot n'est pas terminé, mais l'artiste pense avoir fait sa part, et il en a ras la courgette de chanter dans une enceinte ou il n'y a ni partouze, ni de beaux hommes à mater tranquilou diantre ! Bref, on reprend là ou on s'était arrêté pour un album de reprises, mais il convient de reconstituer un groupe et le destin met alors notre pionnier du rock'n'roll en présence de Jimi HENDRIX ! Vous avez bien lu ! Après avoir croisé Djizeus, il croise Jimi ! Y'en a qu'ont de la moule franchement ! Cependant les sessions marathons de chez Veejay étant ce qu'elles sont, on ne sait pas vraiment sur quels titres joue Jimi, pas un biographe n'est d'accord avec l'autre bien évidemment, alors ce sera à vous et vos oreilles de reconnaître ou joue le maestro.

A mon sens il est sur le morceau qui ouvre cette foire à la saucisse : "A Whole Lotta Shakin Is Goin On", le solo distorsionné parle de lui même en cette année 64, c'est l'évidence pour moi, je vois HENDRIX jouer. Dans l'intro de ce titre pompé à son collègue Jerry Lee LEWIS, Richard annonce qu'il revient au rock grâce à l'amour de l'Angleterre pour sa musique. Pas simple de passer après les DRIFTERS et ELVIS pour "Money Honey" mais c'est sans doute la meilleure performance musicale de ce disque, qui sonne merveilleusement fifties, avec un superbe solo du jeune HENDRIX, le top de cette livraison. Sur "Groovie Little Suzie", il y a quelques intonations du fou furieux des fifties, c'est très honnête, et les choeurs lui donnent une belle identité, on apprécie grandement les "woouuh" du chanteur, probablement les plus beaux de l'histoire du rock'n'roll. Notre cher Long John Silver sera ravi de retrouver cette belle version d'un titre d'Harry NILSSON en si belle position !

Mais il y aussi des ratages : cette version de "Hound Dog"… Difficile d'ainsi s'attaquer au répertoire privé du King. Elle manque clairement de la puissance fabuleuse du hit, et remplacer la guitare par le piano sur ce titre s'avère carrément casse gueule, pas de quoi crier au scandale, mais le résultat n'est pas vraiment flatteur. C'est sans doute Jimi sur le solo, assez moyen la aussi. La "Lawdy Miss Claudie" de Lloyd PRICE perd un peu en puissance et en subversion ce qu'elle gagne en volume, même si le piano est intenable. La reprise du standard de Folk "Goodnight Irene" popularisée par LEADBELLY, ressemble plus à une jam improvisée qu'autre chose, et cette version me paraît bien fragile.

Puis le voilà à la fête sur un Fats DOMINO dans une version méconnaissable du super hit "Blueberry Hill", rapide et gorgée de cuivres, on préférera de loin la version de notre Antoine de Louisiane ! Larry WILLIAMS passe aussi à la moulinette, et "Short Fat Fanny" se retrouve avec une orchestration plus moderne et un solo de Jimi HENDRIX, honnête. Et cette version de "Only You" alors ? Des vocalises, des cuivres, un rythme en mid tempo.. les PLATTERS n'ont pas du en croire leurs oreilles ! Je la trouve un peu étrange, pas vraiment nécessaire, mais c'est indéniablement une curiosité.

On trouve beaucoup de cuivre sur "Cherry Red", sur un mode bluesy, et un RICHARD qui s'éclate en chantant comme aux plus beaux jours. Il attaque fort sur "Going Home Tomorrow", et sa voix le fait superbement sur les blues, mais n'en fait-il pas un poil trop ? Ce sera une question récurrente pour la suite de sa carrière. Le titre soul "Memories Are Made Of This" n'est en revanche guère remarquable, il va falloir que notre artiste apprenne à maîtriser sa voix pour plus de tempérance sur ce genre de titres.

Un vrai foutoir... j'ai envie de dire : un merdier pas croyable ! Ca lui ressemble finalement, cette envie de s'imposer partout de manière un peu pressée. Quelques titres échappent à la correctionnelle, mais d'autres sont vraiment à la ramasse, et cette livraison 64 n'apporte pas vraiment de sang neuf au rock. Un retour de bric et de broc qui nous fait regretter sa grande période de pionnier du rock'n'roll. La présence de Jimi HENDRIX rend l'écoute attentive cela dit, mais hormis deux ou trois occasions, pas de quoi en faire un plat. Je sanctionne donc ce retour par un deux peu reluisant. Ca valait pas le coup de larguer Djizeus finalement !

A lire aussi en ROCK'N ROLL par ERWIN :


Elvis PRESLEY
From Elvis In Memphis (1969)
Le king reprend son trone




Frankie AVALON
Venus (1980)
Teenage idol des fifties.


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. A Whole Lotta Shakin Is Goin On
2. Going Home Tomorrow
3. Money Honey
4. Only You
5. Hound Dog
6. Goodnight Irene
7. Lawdy Miss Claudie
8. Groovie Little Suzie
9. Short Fat Fanny
10. Cherry Red
11. Memories Are Made Of This
12. Blueberry Hill



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod