Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

1984 Métamorphose
1986 Larmes De Héros
2021 Phoenix
 

1983 Sortilège
1984 Métamorphose
1986 Larmes De Héros
2021 Phoenix

SORTILEGE - Métamorphose (1984)
Par NESTOR le 6 Septembre 2021          Consultée 770 fois

Quelle claque ! Comment un groupe français pouvait-il se permettre d’avoir des guitares aussi agressives et techniques, un chanteur aussi hors norme et une section rythmique aussi bonne en 1984 ? Si l'on ajoute à cela un son très correct, on tient là un des disques phares des années 80. Après un EP cinq titres sortit en 1983, qui a bénéficié d'un très bon accueil, et une tournée en guest star de VIVA, le groupe se voit proposer d'enregistrer un premier album sous la houlette de Vic Vergeat. Et le résultat est assez époustouflant pour l'époque.

Tout concourt à faire de cet album une perle : soli de toute beauté, guitares agressives, lignes mélodiques immédiatement mémorisables, haute technicité, vocaux extraordinaires de Zouille, excellent mixage pour un premier album de ce type, présence d’une chanson qui semble sortir de nulle part ("Délire d’un fou"). Ce Métamorphoseest clairement un coup de maître, difficilement critiquable, tant on se doit d'être impressionné par le résultat.

En cherchant la petite bête, on peut reprocher l’omniprésence de textes abordant des sujets fantastiques un peu fantaisistes. Mais si le fonds est parfois un peu puéril, force est de constater que la forme est elle de très haut niveau. SORTILEGE s’en sortant très bien grâce une qualité d’écriture indéniable. On peut également trouver l'instrumental "Nuit des limbes" un ton en dessous du reste de l’album, mais cela ne peut suffire à altérer le bonheur que provoquent les envolées lyriques de "Majesté", les guitares agressives de "Le Cyclope De l’Etang" et la puissance et l’émotion qui découlent de "Délire d’Un Fou".

Le dernier point qui pourrait donner lieu à discussion, concerne la tonalité aigue du disque. Guitares, batterie et chant sont en effet très orientés vers ce type de sonorités. Mais il faut avoir à l'esprit que cela était alors la norme, ou tout au moins la mode. Et que cela choquait bien moins que maintenant.
Les parties de guitare de Stéphane Dumont allient avec bonheur mélodies et agressivité. La batterie de Bob Snake est variée et mordante, et le chant de Zouille est sublime, même (surtout ?) lorsqu'il en fait des tonnes comme c'est le cas dans "Délire d’un fou".

En termes de qualité, SORTILEGE se hisse avec Métamorphose au niveau des meilleurs mondiaux en matière de Heavy Metal. Si son successeur, Larmes de héros, peut paraître un cran au dessus du fait de sa meilleure production et de sa plus grande variété, la fraîcheur et le mordant de Métamorphose en font un album sans concurrence dans l’hexagone des années 80.

La réédition en 1997, par le label Axe Killer, propose cinq bonus. Ce sont les versions anglaises de "Majesté", "Légende", "Civilisation perdue", "Cyclope de l’étang" et "Métamorphose". L’intérêt est au final assez anecdotique, Zouille n’étant pas suffisamment à l’aise avec cette langue. Deux autres rééditions auront lieu en 2017 (CD et vinyle) et 2019 (vinyle)

A lire aussi en METAL par NESTOR :


TESTAMENT
Dark Roots Of Earth (2012)
Testament en mode thrash de luxe




ANTHRAX
Among The Living (1987)
ANTHRAX enfin au sommet


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Christian 'zouille' Augustin (chant)
- Stephane Dumont (guitare)
- Bob 'snake' Dumont (batterie)
- Daniel 'lapin' Lapp (basse)
- Didier Demajean (guitare)


1. D'ailleurs
2. Majesté
3. Hymne A La Mort
4. Légende
5. Nuit Des Limbes
6. Civilisation Perdue
7. Délire D'un Fou
8. Cyclope De L’étang
9. Métamorphose



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod