Recherche avancée       Liste groupes



      
POP LATINO  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

2018 Camila
2019 Romance
2022 Familia

Camila CABELLO - Romance (2019)
Par MARCO STIVELL le 27 Septembre 2023          Consultée 383 fois

Le deuxième album de Camila CABELLO, Romance, à la pochette éloquente, est réalisé par pas moins de vingt producteurs. Vingt-et-un, en fait, et il y a franchement de quoi prendre peur. S'il n'y avait eu le méga-hit "Havana", certes, elle serait peut-être plus vite retournée à l'anonymat, au prix d'un album à la réussite musicale indéniable mais sans doute trop 'intime' et pesé pour flatter les oreilles (et les fesses, qui doivent obligatoirement remuer) du grand public.

Oui mais voilà, la petite et belle Cubaine a plus d'un tour dans son sac, et Romance n'est pas tant que cela l'album 'de rattrapage' imposé par la maison de disques pour mieux coller aux goûts actuels. Certes, il y a "Señorita", duo avec Shawn MENDES (rien de nouveau, ils avaient déjà fait "I Know What You Did Last Summer" ensemble trois-quatre ans plus tôt) où celui-ci chante en falsetto et où leurs voix s'harmonisent à merveille. Un tube latino sans grand lendemain peut-être (3ème morceau le plus écouté de l'année, tout de même !) mais encore plus honorable que "Havana" car, aux côtés de la guitare nylon très 'guajira' et évocatrice, même les 'clips' joués au pad ne sont point gênants pour une fois, c'est dire !

L'aspect prod moderne est renforcé dès les premiers morceaux, on le sent par rapport au premier album, avec ici beaucoup moins de piano ou guitares seuls pour accompagner la chanteuse, d'effet simple et acoustique en somme. Il faut attendre la dernière piste, "First Man", pour retrouver cela, avec une vraie ballade en apesanteur comme miss CABELLO sait en mener. Elle n'est pas isolée, toutefois ; bien plus plus instrumentée, sur un pas valsé, "This Love" est très chouette également, "Living Proof" figure dans ce que le r'n'b peut offrir de mieux (ah, cette guitare claire !) et "Easy" garde une belle forme de sensualité grâce à la chanteuse malgré des phrasés vocaux ternaires eux aussi devenus systématiques ("sus à ce monde trop binaire, mettons des rythmes ternaires !").

Toujours en termes de ballades, on note combien ces titres eux-mêmes restent fort bien écrits et interprétés. La mélodie de "Feel It Twice" est un peu plus précieuse au sens ancien, et on se délecte du tambourin comme de la basse fine et du synthé discret venu souligner la belle féminité exprimée. Si "Bad Kind Butterflies", malgré son bon caractère sombre, passe pour être la seule dispensable, à l'inverse "Dream of You" est carrément le slow exemplaire de l'époque moderne. Outre le piano électrique, Camila CABELLO brille comme une étoile, très touchante sur les couplets comme sur les refrains en voix de tête, ajoutant une deuxième voix à la fin comme elle aime le faire.

Il est dommage que les moyens de studio lui donnent une texture trop proprette, presque graisseuse comme sur "Shameless" et "Should've Said It", deux titres majeurs chacun dans une ambiance différente, langoureuse encore ou bien plus orientée pop-latino. On se délecte une nouvelle fois des guitares massives, complémentaires entre la nylon et l'électrique, et malgré les 'corrections' trop marquées, la modernité n'atteint pas un degré imbuvable. Les rythmiques au pad sont même, encore une fois, bien pensées. Fichtre !

DaBABY, le rappeur américain, vient poser son phrasé old-school sur "My Oh My" sans qu'on ne trouve rien à redire, et ce titre légèrement funky demeure très bien ficelé. Idem pour son frère "Cry for Me", sans featuring et en plus écorché, avec davantage de soli de guitare et de saturation ! "Liar", titre latino le plus mémorable de l'ensemble, joue sur le sex-appeal de Camila CABELLO par le biais d'une pop-reggae sautillante des plus efficaces, avec au programme un pont 'dreamy' bien caché et des cuivres rutilants, long solo de saxophone compris. Enfin, "Used to This" se révèle à son tour très chouette, avec des paroles romantiques et un superbe 'allant' instrumental, une progression rythmique fort plaisante...

Loin de souffrir du syndrome du deuxième album, même si l'on devine peut-être une artiste trop talentueuse et ou trop bien entourée pour pouvoir retrouver facilement le succès de "Havana" sans se fourvoyer, Romance est un nouveau petit bijou signé de sa main, sorti juste un an après le premier et, surtout, à temps avant la grande période difficile pour tout le monde !

A lire aussi en POP par MARCO STIVELL :


GWENNYN
Beo (2013)
Pop bretonne et new-age




Vanessa CARLTON
Heroes & Thieves (2007)
Piano pop pour le moins classieuse


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



Non disponible


1. Shameless
2. Living Proof
3. Should've Said It
4. My Oh My (feat. Dababy)
5. Señorita
6. Liar
7. Bad Kind Of Butterflies
8. Easy
9. Feel It Twice
10. Dream Of You
11. Cry For Me
12. This Love
13. Used To This
14. First Man



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod