Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIÉTÉ INTERNATIONALE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

2018 Camila
2019 Romance
2022 Familia

Camila CABELLO - Familia (2022)
Par MARCO STIVELL le 11 Octobre 2023          Consultée 454 fois

Presque trois ans plus tard, Camila CABELLO sort de la maison familiale où, comme tant de gens, elle avait dû s'enfermer durant la période voulue, mais qui lui a aussi permis d'avancer dans son travail. Arrive donc finalement en avril 2022, tel un grand bol d'air frais, ce Familia au titre destiné à montrer l'essentiel, temps difficiles ou non, de même que la pochette sobre, parsemée de tons et couleurs solaires avec goût, résolument chaleureuse. L'objet est d'ailleurs splendide sous son format livret avec goodies (poster etc) et les superbes photos agrandies de la belle petite chanteuse cubaine-mexicaine.

Bien que fortement latino identitaire, disons à 70 % (comme le seul chocolat que peuvent encore manger les diabétiques, pardon si exception), Familia est majoritairement enregistré sur les hauteurs d'Hollywood, dans la maison qu'occupait Camila CABELLO alors en couple avec Shawn MENDES, jusqu'à leur rupture fin 2021. Celui-ci ne figure d'ailleurs même pas dans la distribution, contrairement à son acolyte Scott Harris qui participe à un couple de titres, y compris pour la production au milieu de six autres noms. De quoi trancher un peu avec Romance et ses vingt-et-un producteurs ! Le seul en commun d'ailleurs, c'est Ricky Reed, présent pour tous les titres seul ou non d'ailleurs, histoire qu'il y ait un vrai fil conducteur.

Le morceau-titre est une courte introduction à la trompette seule, sinon rien ! Le musicien Mike Cordone nous promène ainsi brièvement dans les rues de la Havane, avant qu'on ne retrouve une brunette heureuse de nous envoyer un bon rythme reggaeton tout en sensualité mignonnette dont elle sait faire preuve, soutenue par des guitares roulantes. "Celia" rend hommage à la grande chanteuse cubaine Celia CRUZ et tend à nous rendre amoureux des femmes comme de la culture locale. Dans le même genre, on apprécie fortement "No Doubt" avec ses paroles profondes, où CABELLO paraît encore plus habitée et où les guitares acoustiques sont garnies de belle réverbération.

Naturellement, et une fois encore, c'est la rencontre avec des artistes masculins qui fait pencher la balance pour le grand public. En l'occurrence, "Bam Bam", avec Ed SHEERAN, deuxième single qui devient le tube attendu de cet album. Même si le rouquin vient poser sa voix, il n'est pas un élément déterminant dans cette latin-song très efficace, remplie de choeurs et de cuivres, où l'adorable Camila chante en onomatopées aiguës sur le refrain pour accompagner les percussions, le plus réussi demeurant le pont. J'avoue avoir eu de l'urticaire avec ce titre au départ, mais il faut bien avouer qu'en la matière, CABELLO n'a plus sa pareille, même pas SHAKIRA.

Et le parfum de l'île du Golfe se dégage encore avec beauté de "Lola", slow hispanique que l'artiste a commencé à écrire en hommage au mouvement San Isidro, opposition culturelle à la dictature cubaine, avec le regard de la jeune fille qui aurait pu grandir là. Le chanteur YOTUEL se fond plutôt pas mal dans l'ensemble instrumental, remarquable grâce à sa basse goûlue, son piano féérique, sa trompette bouchée très classe. "Don't Go Yet", premier single de l'ensemble, apporte une salsa endiablée tout aussi sensuelle et bien taillée pour la chanteuse, riche en cuivres et en choeurs, de même que "La Buena Vida", avec son trois temps flamenco, ses éléments mariachi, ses cordes aussi qui rendent le tout joliment épique. À noter, sur ce titre comme sur "Bam Bam", la double présence de Luis Conte (percussions) et Harry Kim (trompette), musiciens de marque qui, il y a vingt ans, étaient sur scène ensemble auprès de l'irremplaçable Phil COLLINS.

Beaucoup de bons points déjà, mais il n'y a pas que cela. En une grosse demi-heure à peine, Camila CABELLO trouve le moyen de nous ravir avec d'autres idées, différentes, plus pop. "Psychofreak" est un featuring très réussi avec WILLOW, la fille de l'acteur Will Smith, répétitif dans ce qu'il peut offrir de mieux. Sur de bonnes basses et au milieu de synthés brumeux, la chanteuse revient sur les troubles qui l'ont hantée en 2017, au moment de quitter FIFTH HARMONY. La ballade r'n'b "Boys Don't Cry" n'est pas si habituelle grâce à elle encore une fois, mais aussi à l'ambiance, à la trompette inattendue.

"Quiet" est un brillant exemple de pop exotique moderne, avec une mélodie solaire et nostalgique à la fois, ainsi qu'un emballage de guitare (présentement électrique) toujours aussi délicieux. Même si cet album est moins romantique que le précédent, "Hasta los Dientes" parle d'amour enflammé aux côtés de Maria BECERRA, chanteuse-star dans son Argentine, sur un ton funk-disco moderne avec langue espagnole roulante comme la guitare impériale encore, basse slapée, belles nappes sur les refrains. Bref, du dancefloor avec beaucoup de charme, tout comme, à l'opposé, la ballade désabusée car 'de rupture', "Everyone at This Party", qui conclut avec son ambiance plage de Californie au crépuscule, voix douce et arpèges de guitare seulement, magique de simplicité.

Malgré un succès moins percutant qu'en 2018, Familia remporte tout de même la place qui lui revient en Europe surtout, devançant les chiffres de son prédécesseur en Grande-Bretagne. En tout cas, il est témoin d'une carrière solo jusqu'alors irréprochable.

A lire aussi en VARIÉTÉ INTERNATIONALE par MARCO STIVELL :


DISNEY
Basil, Detective Prive (1986)
La classe américaine en Angleterre.




DISNEY
Le Livre De La Jungle (1967)
Mort du patron et bo de maître(s).


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



Non disponible


1. Familia
2. Celia
3. Psychofreak (feat. Willow)
4. Bam Bam (feat. Ed Sheeran)
5. La Buena Vida
6. Quiet
7. Boys Don't Cry
8. Hasta Los Dientes
9. No Doubt
10. Don't Go Yet
11. Lola (feat. Yotuel)
12. Everyone At This Party



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod