Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK CELTIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Flogging Molly, Happy Ol' Mcweasel, The Stanfields , The Wakes , Bodh'aktan

SIR REG - Sir Reg (2010)
Par GEGERS le 24 Mai 2010          Consultée 2030 fois

Sérieusement, peut-on encore aujourd'hui faire confiance aux étiquettes ? Si le metal semble être le style musical le plus touché par ces subdivisions en sous-genres, motivées la plupart du temps par les thématiques abordées par les groupes en question (black metal dépressif, folk metal occitan, etc.), l'ensemble du monde musical est affecté par ce phénomène qui doit faire tourner la tête à plus d'un disquaire (ou tout du moins à ceux qui subsistent). Cette distinction abusive à but bien souvent commercial (quoi de mieux pour marquer l'originalité d'un groupe que de lui coller une étiquette à rallonge ?) crée des passerelles ou érige des murs entre différents styles qui peuvent, finalement, tous être soumis au questionnement suivant : rock ou pas rock (à prononcer à la manière de Thomas VDB) ?

SIR REG est rock, c'est certain. Pourtant, ce groupe composé de membres irlandais et scandinaves est défini par son label comme œuvrant dans un punk/folk celtique progressif. Ok, deux Dolipranes et traduction :

- Punk : si être distribué par un label punk (en l'occurrence AnarkoPunk) suffit à être catégorisé punk, alors SIR REG l'est, pas de problème. Par contre si l'on écoute l'album, les touches punk se font plutôt discrètes, et ne se s'expriment qu'en de rares occasions. D'ailleurs, seul « Arrive on St Patrick's Day », excellent brûlot qui n'aurait pas dépareillé sur un album des FLOGGING MOLLY, peut revendiquer cette appellation punk d'origine contrôlée. Débuter l'étiquette à rallonge du groupe par le terme punk semble donc quelque peu erroné, puisque les SIR REG ne pratiquent réellement ce style que sur un seul morceau. L'ambiance débridée et l'énergie brute de l'album peuvent également expliquer la présence de cette étiquette, mais musicalement ce disque offre une musique rock ou pub-rock (encore une étiquette qui ne veut rien dire) délectable.

- Folk : les guitares acoustiques ont en effet la part belle sur cet opus, et se voient quasiment autant utilisées que les guitares électriques. Elles se révèlent notamment sur l'instrumental « Coímhthioch » l'imparable « Strait of Magellan », véritable pépite folk aux allures de chant de marin, qui s'impose également grâce à la voix parfaitement adaptée au style et à l'accent maîtrisé de Brendan SHEEHY.

- Celtique : Indubitablement, ce premier album éponyme de SIR REG est mâtiné de touches celtiques, que ce soit au niveau des ambiances (tantôt à boire, tantôt évoquant la mer) ou au niveau des instruments (violon, flûte et mandoline agrémentent chacune des compositions de leurs envolées prenantes). Originaire pour moitié d'Irlande, le groupe offre une collection de titres s'insérant parfaitement dans le patrimoine musical de ce pays et dans l'imagerie qu'il véhicule. SIR REG ne devrait ainsi pas tarder à convaincre le reste de l'Europe (notamment l'Allemagne et le Danemark), très réceptif à ce type de musique, prétexte à se retrouver autour d'une bonne bière pour une célébration vivante de cette culture celtique à l'aura magnifiquement insaisissable.

- Progressif : voici sans doute l'adjectif le plus surprenant pour qualifier la musique de SIR REG. Très court (dépassant à peine les 25 minutes), cet album n'est aucunement prétexte à de grandes envolées musicales techniques. Il se veut au contraire direct et développant une énergie brute. Il peut être considéré comme progressif dans le sens littéral du terme, puisque les morceaux offrent une véritable progression, variant en rythme, en ambiance et en intensité au cours des trois minutes (en moyenne) qui leur sont allouées. Que ce soit le formidable morceau d'ouverture « Feck the Celtic tiger » (pied de nez au gouvernement irlandais, victime d'une crise financière sans précédent après des années de forte croissance) doté d'un long passage instrumental final, ou le plus posé « Tomorrow's the day », agrémenté de nombreuses cassures de rythme, l'ensemble de cet album se veut plus profond que bon nombre de sorties actuelles dans le même style, et continue à révéler ses charmes après de multiples écoutes, et ce malgré sa très courte durée.

Après décorticage, ce premier opus éponyme de SIR REG s'impose donc comme un formidable album de rock celtique. Rien de moins, rien de plus. La substance de la musique du combo réside dans ces deux termes longtemps considérés comme incompatibles, mais finalement complémentaires. Un album très inspiré qui sera suivi, espérons-le, par beaucoup d'autres !

A lire aussi en ROCK par GEGERS :


SIR REG
A Sign Of The Times (2011)
Maximum syndical




RUNRIG
Day Of Days - The 30th Anniversary Concert (2004)
Anniverscène


Marquez et partagez







 
   GEGERS

 
  N/A



- Robin Rönnlund (mandoline, flûte, claviers)
- Brendan Sheehy (chant, guitare)
- Karin Ullvin (violon)
- Erik Ullvin (batterie, banjo)
- Juba (basse)
- Palle Svensson (guitare)


1. Feck The Celtic Tiger
2. Coimhthioch
3. Arrive On St Patrick's Day
4. 17 Coffins
5. Straight Of Magellan
6. Tomorrow's The Day
7. Drink Up Ya Sinners
8. Capt'n's Jig



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod