Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

Commentaires (7)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Déportivo
- Membre : Gaëtan Roussel , Tarmac, Lady Sir

LOUISE ATTAQUE - Louise Attaque (1997)
Par MR. AMEFORGEE le 2 Décembre 2004          Consultée 15389 fois

Est-il vraiment nécessaire de présenter Louise Attaque, ce groupe et cet album tout particulièrement, qui fut l’un des grands succès en rock français de l’année 1997 (plus de deux millions d'exemplaires vendus...)? L’originalité, si l’on peut dire, était que le groupe comportait en son sein un violon à temps plein et délaissait l’usage des guitares électriques, pour un rendu à la fois énergique et modeste, pas folk mais presque, ce qui contrastait d’une certaine manière avec d’autres groupes de la scène rock française, comme Noir Désir par exemple. Ajouté à cela des textes mi-figues mi-raisins, parfois drôles, parfois plus sérieux, mais franchement pas prise de tête, dans la tradition tout compte fait, et le tour était joué, malgré la surprise du groupe, nous tenions là un succès made in France.

Il n’y a pas à minauder, même face à l’épreuve du temps, cet album garde la classe. Les morceaux sont plutôt courts, efficaces, et savent varier le rythme pour varier le plaisir. Il s’agit d’ailleurs de la grande qualité de cet album, que l’on ait droit à des titres effrénés comme Amours, la Brune, l’Imposture, Savoir ou Fatigante ou à des titres plus pondérés, comme Ton Invitation, Arrache-Moi, Tes Yeux se Moquent ou Vous Avez l’Heure (et sa montée en puissance). Les musiciens assurent plutôt bien et parviennent à donner du relief aux morceaux. Que l’on apprécie la voix particulière de Gaëtan Roussel, son accent, son timbre un peu éraillé, le jeu de batterie, plutôt accrocheur (j’apprécie le coup de baguettes sur Ton Invitation, ou sur les morceaux plus rapides), d’Alexandre Margraff, le travail de fond du bassiste Robin Feix (et des guitares acoustiques de Gaëtan) ou les variations éloquentes du violon d’Arnaud Samuel, tantôt lascif tantôt déchiré, tantôt contemplatif tantôt jovial, c’est l’ensemble tout entier qui parvient à susciter l’enthousiasme. Dans cet ordre d’idées, la production est tout à fait honnête et permet de distinguer, sans trop de difficulté, tous les instruments.

Pour autant, mon agrément n’est pas complet. Tous les titres ne se valent pas, certains sont un peu ennuyeux, notamment en fin de disque (Toute cette Histoire et Cracher nos Souhaits, plutôt lassants). Un autre titre, J’t’emmène au Vent, grand « tube » radio, s’il en est, me sort carrément par les oreilles, à cause, justement, de la radio. En lui-même, ce morceau n’est pas mauvais, malgré des paroles un poil répétitive quand même, mais la surexposition sur les ondes, à l’époque, a fini par provoquer ma saturation, et même sept ans plus tard, j’ai dû mal à l’écouter. Cependant, j’accroche à des titres comme Ton Invitation ou Léa, le grand moment humoristique de l’album, qui passèrent également pas mal à la radio. Ma tolérance est peut-être sélective, après tout.

Enfin bref, toujours est-il qu’il s’agit d’un très bon album de rock français, dont j’apprécie surtout, d’un point de vue musical, les morceaux rapides, mais aussi, pour les textes, les titres plus posés, qu’ils évoquent soit la mélancolie d’un état d’âme, soit l’humour d’une situation. Inutile de se défendre donc, Louise Attaque a déjà gagné la bataille.

A lire aussi en ROCK par MR. AMEFORGEE :


The WHO
Quadrophenia (1973)
La quintessence de l'opera-rock

(+ 1 kro-express)



The WHO
My Generation (1965)
Les qui mettent les pieds dans le plat

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   MR. AMEFORGEE

 
   GEGERS

 
   (2 chroniques)



- Gaëtan Roussel (chant, guitare)
- Arnaud Samuel (violon)
- Robin Feix (basse)
- Alexandre Margraff (batterie)


1. Amours
2. J't'emmène Au Vent
3. Ton Invitation
4. La Brune
5. Les Nuits Parisiennes
6. L'imposture
7. Savoir
8. Arrache-moi
9. Léa
10. Fatigante
11. Tes Yeux Se Moquent
12. Vous Avez L'heure
13. Toute Cette Histoire
14. Cracher Nos Souhaits



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod