Recherche avancée       Liste groupes



      
NEW-WAVE  |  STUDIO

Commentaires (7)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Silencers
- Membre : The 101ers

TEARS FOR FEARS - The Seeds Of Love (1989)
Par ERWIN le 21 Octobre 2010          Consultée 2532 fois

Aprés un étonnant hiatus de 4 années où l’on sent confusément que Tears for Fears a peut-être laissé passer sa chance, voilà que les britanniques reviennent avec leur troisième album. La pochette est toute chamarrée et nous présente comme d'hab le duo Orzabal/Smith comme seuls membres du groupe. Manny Ellias, las d’attendre, s’est sauvé en 86 et Stanley a été remplacé lors de l’élaboration du disque par le clavieriste Nicky Holland, co-compositeur de la majorité des titres. Mais finalement les fans de la première heure n’en ont cure, eux qui ne voient TFF que par les yeux de Roland et de Curt.

Première constatation, la new wave des débuts n’est plus qu’un lointain souvenir. L’apport considérable de la chanteuse soul Oletta Adams est un des aspects novateurs du skeud. Nous allons constater que la musique lorgne plus vers des standards jazz-poppy, voire souly-poppy. Ce pour notre plus grand plaisir, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit !

L’opus s’ouvre sur un tube original : en effet « Woman in chains » ne présente aucune des caractéristiques des singles de Tear For Fears. Un titre quasiment soul, et qui m’avait un brin dérangé à l’époque, moi qui attendais un « Pale Shelter » ou un « Shout » bis… Mais l’évolution a du bon, et la chanson a fini par gagner ses lettres de noblesse. L’adjonction de Miss Adams est ici considérable, on notera aussi la participation de Phil Collins à la batterie.
Nous retrouvons en outre Oletta sur le deuxième titre « Badman’s song ».

Le tube interplanétaire est cependant « Sowing the seeds of love », où l’on retrouve pèle mêle les influences de Roland et de Curt, - puisqu’il s’agit là de leur dernière collaboration avant belle lurette- allant des Beatles aux Cure. Sans doute le morceau le plus abouti du groupe. Son refrain addictif ne vous laissera pas la moindre chance pour peu que vous soyez d‘humeur badine.

« Advice for the young at heart », le troisième single, est de qualité légèrement inférieure, même si on y retrouve tous les gimmicks du groupe. Une orchestration un poil simpliste me pousse cependant à un peu de sévérité.

Des aspects soul-Bossa se retrouvent sur « Swords and knives » dominée de la tête et des épaules par Roland, pour un résultat surprenant mais convenable.
« Famous last words » présente une nouvelle facette plus poppy, presque crooner de la part de Roland. Un titre toutefois assez banal.
Enfin « Year of the Knife » propose un petit rythme dansant et entraînant, mais ne révolutionnera pas votre vision du groupe.

Devant le manque d’implication de Curt, Roland va cependant réagir et entrer en conflit direct avec son collègue, provoquant ainsi son départ. Orzabal est désormais seul aux commandes du vaisseau. Au total, ce n’est que pure logique puisqu’il a quasiment réalisé et produit le disque seul, avec l’aide du producteur David Bascombe.

Ce disque est sans aucun doute le plus anecdotique des angliches jusqu’alors. Cependant cinq millions de cette galette ensoleillée vont s’écouler de par le monde, de quoi couler des jours paisibles pendant quelques générations.
Etrangemment, nous allons constater que la grande période du groupe est derrière lui, malgré la prise de pouvoir d’Orzabal… Comme quoi Curt Smith devait bien servir à quelque chose.

A lire aussi en NEW-WAVE par ERWIN :


DEPECHE MODE
Music For The Masses (1987)
Un sommet de synth pop

(+ 3 kros-express)



CULTURE CLUB
Colour By Numbers (1983)
Chef d'oeuvre des futuristes de la new wave


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
   KID66

 
   (2 chroniques)



- Roland Orzabal (chant guitare clavier)
- Curt Smith (chant basse clavier)
- Nicky Holland (clavier)


1. Woman In Chains
2. Badman’s Song
3. Sowing The Seeds Of Love
4. Advice For The Young At Heart
5. Standing On The Corner Of The Third World
6. Swords And Knives
7. Year Of The Knife
8. Famous Last Words



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod