Recherche avancée       Liste groupes



      
NEW-WAVE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : A-ha, Depeche Mode

DURAN DURAN - Rio (1982)
Par ERWIN le 12 Juin 2014          Consultée 1852 fois

Chez les DURAN on n’est pas des angliches moyens, on a un look, du talent, on sait utiliser nos instruments. Blam, mise en place d’une stratégie pour attaquer de front le marché US, peu sensible à la base à la synth pop pratiquée par les bellâtres. Tournages de vidéos efficaces mettant en valeur le look des éphébes, Simon Le Bon et John Taylor se préparent à intégrer les rangs des sex symbols de ces folles années. Du coup, le package est incontestablement à la hauteur, l’image de la pochette est devenue un classique, il ne reste plus qu’à faire de même pour le contenu. Quatre singles vont être tirés de ce deuxième album. C’est un déferlement, un véritable débarquement pratiqué par les rosbifs en terre de l’oncle Sam, il faut asphyxier le billboard sous les singles, et ne pas relâcher la pression.

« My own way » a l’insigne honneur de sortir peu avant l’album, héraut des futurs fab five. Petite ritournelle sans prétentions majeures, le titre est certes dansant, mais peu flamboyant, et d’ailleurs la vidéo ne fait guère mouche sur MTV, principal vecteur des succès d’alors – Ouais on n’avait pas internet… Si si, on a réussi à survivre sans ! - . Pas découragés pour deux sous, les gravures de mode sortent leur deuxième single « Hungry like the wolf », plus new wave dans l’esprit avec cette petite rythmique de guitare si reconnaissable d’Andy Taylor qui sort en mai 82. Plus efficace, plus mélodique, le titre fait mouche et est aujourd’hui un des classiques du groupe, il atteint la 3eme place du billboard et est matraqué par MTV. Sur une compo du clavieriste Nick Rhodes sur une vidéo de Russell Mulcahy le désormais réalisateur préposé à toutes leurs créations flashy…

La dynamique se poursuit avec « Save a prayer », qui sera maintenu à l’écart de la première place du billboard par le méga hit « Eye of the tiger » des SURVIVOR, une chanson très axée sur les synthés, et dont la vidéo est un souvenir épique pour tous, tournée au fin fond du Sri Lanka. L’image « romantique » du groupe grandit peu à peu. Enfin, l’éponyme « Rio » à l’esprit beaucoup plus rentre dedans, est le dernier single de la livraison, vidéo filmée cette fois à Antigua dans les Caraïbes, on va pas s’emmerder pour si peu ! Un morceau bien agréable dont le refrain est un trademark pour les fans du groupe.

Cela dit, il n’y a pas que les singles, car l’opus contient ma chanson préférée des DURAN DURAN, il s’agit de l’atmosphérique « The chauffeur », une poésie musicale composée par Simon Le Bon avant de devenir chanteur du groupe, il y joue de l’ocarina lui-même, et on se souviendra du tonitruant refrain « Sing blue silver » de cette compo, qui donnera son nom à la tournée qui s’ensuivra. Pour le reste, « Last chance on the stairway » est bien sympa, malgré sa discrétion et la dynamique de « Hold back the rain » est toujours aussi agréable malgré les années. Toute cette jolie farandole de sons et de couleurs représente l’archétype du mouvement des nouveaux romantiques-synth pop de la new wave des eighties, soit un véritable pan d’histoire ! C’était la mode, eh oui !! On avait l’air débile ? Eh oui… Mais vous vous êtes pas regardés avec vos coupes de cheveux « plumeaux » les mecs, on en reparle dans 20 ans !

D’un point de vue musical, l’ensemble a plutôt belle allure, même si on ne le conseillera pas aux oreilles des djeuns des 2010. Pour ceux qui l’ont vécu en revanche, c’est le top be bop de ce qui existait à cet instant précis. D’un point de vue historique donc, l’importance de Rio est évidente sur l’évolution du genre. A ce titre on ne peut que lui accorder la très bonne note de 4.

A lire aussi en NEW-WAVE par ERWIN :


U2
Under A Blood Red Sky (1983)
La musique est un art majeur




LEVEL 42
Running In The Family (1987)
Top level


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Simon L Bon (chant)
- Andy Taylor (guitare)
- Nick Rhodes (claviers)
- John Taylor (basse)
- Roger Taylor (batterie)


1. Rio
2. My Own Way
3. Lonely In Your Nightmare
4. Hungry Like The Wolf
5. Hold Back The Rain
6. New Religion
7. Last Chance On The Stairway
8. Save A Prayer
9. The Chauffeur



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod