Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROG MéLODIQUE  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Mostly Autumn, Iona
- Style + Membre : Panic Room, The Reasoning

KARNATAKA - Strange Behaviour (2004)
Par MARCO STIVELL le 5 Janvier 2011          Consultée 854 fois

Delicate Flame of Desire marquait un nouveau succès dans la discographie de KARNATAKA, mais un succès avant tout critique. J'ai déjà parlé de The Corrs, rapproché KARNATAKA, formation galloise de ce grand groupe irlandais, sans aucune honte puisque les deux sont géniaux à leur manière. Mais il faut reconnaître qu'il y a une certaine différence d'avantages, non pas au niveau des membres de chacun, non pas au niveau de la musique de chacun, mais bien de celui des moyens, financiers bien sûr. The Corrs peuvent tout se permettre et ils en sont alors à trois (bientôt quatre) magnifiques DVDs live pour trois (bientôt quatre) albums seulement. Les membres de KARNATAKA se débrouillent comme ils le peuvent, avec aussi trois CDs mais un DVD de moins, grâce à l'appui de la maison Classic Rock, et les deux qui existent sont devenus aujourd'hui difficilement trouvables, à un bon prix ou même tout court. De plus on dit souvent que ces deux DVDs, In Concert et Live in the U.S.A. ne reflètent pas le potentiel du groupe à son meilleur, mais ce serait plus à cause de la manière dont il ont été filmés... A voir, on y viendra. Quoiqu'il en soit, les membres du groupe et leur producteur Steve Evans (qui a encore une fois fait des merveilles sur Delicate Flame of Desire) ont eu la bonne idée d'offrir ce double live à leurs fans. Très très très très très très très bonne idée...

Le son d'abord, plus que correct même si l'on sent qu'il met très très légèrement l'accent sur les aigües par rapport aux graves, à moins que mes oreilles ne me fassent défaut... En tout cas, tout s'écoute agréablement et sans sourcillage possible (comprendre vibration du sourcil lorsqu'il y a un os). Ca, on se dit alors que ce serait plutôt à réserver à la prestation elle-même, mais même pas ! Comment trouver des défauts à ce rendu si charmeur, si sincère ? Les filles s'éclatent, les garçons peut-être plus sérieux les accompagnent dans une musicalité qui a de quoi faire tomber à la renverse (bon ok j'ai un peu triché pour les attitudes car je possède les DVDs). Rachel dont la voix est souvent le point faible du groupe en live chante ici tout à fait bien, il n'y a décidément rien à redire. Et puis Anne-Marie... Ah, Anne-Marie... Si on avait du mal à la reconnaître parmi tous les choeurs de Delicate Flame of Desire, le moins que l'on puisse dire c'est qu'on l'entend à merveille ici... Elle se déchaîne complètement, et ce dès le début (écoutez la fin d' "After the Rain" où elle crie, mais tout en finesse). Puis contrairement à l'album studio, il y a une part belle faite à la flûte au cours de ce concert, sur les "The Journey" (merveilleuse intro avec guitares et claviers), "The Right Time", "The Storm" et j'en passe. Et elle nous sort même sur "Talk to Me" un instrument médiéval, le chalemie, sorte d'ancêtre du hautbois, mais dont la sonorité comporte quelque chose de la bombarde bretonne. Ce n'est pas le cas ici (du moins ce n'est pas crédité), mais plus tard sur la même tournée, elle accompagnait Paul Davies à la guitare électrique, ce qui donnait une dimension plus rock à la musique du groupe. Elle est époustouflante cette fille...

Et les chansons ? le groupe a pioché dans ses trois albums, pas de manière équitable certes mais plutôt croissante, le disque le plus connu - et le plus réussi - Delicate Flame of Desire étant logiquement le plus représenté (seul "One Breath Away" en est absente). Une sélection de choix. D'abord ça nous permet de (re)découvrir des morceaux du premier album devenu indisponible ("Must Be the Devil", "Tell Me Why" et "Crazy") et d'avoir l'eau qui monte à la bouche face à l'excellence de ce qui nous est présenté ici. Les chansons de The Storm sont fidèles à elle-même, autant l'entraînant "Dreamer" que l'épique "The Journey". Quant à celles de Delicate Flame of Desire, elles sont "délestées" de leurs effets de studio, ce qui permettra de mieux les apprécier encore, les morceaux longs surtout. De plus, "Out of Reach" est repris en choeur par le public, c'est vraiment trop beau. Comme si ça ne suffisait pas, le groupe nous gratifie de trois super inédits dont un studio en titre caché à la fin du deuxième disque, puis durant le concert "These Dreams Are Over" et "Talk to Me", ce dernier étant le plus "aventureux" d'un point de vue musical et reste la seule composition écrite par tout le groupe.

Que dire de plus ? Tout fan de Karnataka que dis-je, de pop-rock aux accents féminins serait mal luné de rejeter pareil disque... Et puis il y a toujours ces longs titres et développements musicaux qui font que ça dépasse quand même le cadre du pop-rock mélodique "simple" et "gentil". Les instruments et ceux qui les tiennent sont au top. Les filles brillent, les guitares et claviers étincellent... Quel beau testament ! Car il ne faut pas oublier que c'est le dernier album sous cette formation. KARNATAKA renaîtra de ses cendres grâce à Ian Jones, mais avec d'autres musicien(ne)s.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par MARCO STIVELL :


MOSTLY AUTUMN
Passengers (2003)
Passagers prêts à embarquer pour voyage de rêve




WEEND'ô
You Need To Know Yourself (2012)
Néo-progressif musclé, floydien, électro...


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Rachel Jones (chant, percussions)
- Ian Jones (basse, guitare acoustique, pédalier basse)
- Jonathan Edwards (claviers)
- Anne-marie Helder (chant, flûtes, chalemie, percussions)
- Paul Davies (guitare lead, choeurs)
- Gavin John Griffiths (batterie, percussions)


- disc 1
1. Intro - Karnataka (excerpt)
2. Time Stands Still
3. After The Rain
4. Crazy
5. Dreamer
6. Heaven Can Wait
7. The Right Time
8. I Should Have Known
9. Delicate Flame Of Desire
10. These Dreams Are Over
11. The Storm

- disc 2
1. Must Be The Devil
2. Strange Behaviour
3. Everything Must Change
4. Talk To Me
5. The Journey
6. Tell Me Why
7. Heart Of Stone
8. Out Of Reach (+ Titre Bonus Studio)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod