Recherche avancée       Liste groupes



      
POP-ROCK-PROG-CELTE  |  DVD

L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

- Style : Children In Paradise, Mostly Autumn, Karnataka, Mermaid Kiss, The Reasoning , Panic Room
- Membre : Kajagoogoo

IONA - Live In London (2006)
Par MARCO STIVELL le 17 Janvier 2011          Consultée 1745 fois

A choisir entre un double CD et un DVD qui reprend exactement la même musique (en fait c'est plutôt l'inverse), mais avec un disque bonus fort alléchant, autant prendre le deuxième. Bah oui quoi, il faut en profiter et se faire plaisir. C'est qu'IONA nous en a fait des cadeaux, et ils continuent, bien que leurs productions soient très séparées dans le temps.

Ce concert à été enregistré à Londres, à The Venue - University of London Union - le 18 novembre 2004, et il convient de le savourer en tant que seule vidéo de la meilleure formation d'IONA. C'était donc deux ans avant le superbe The Circling Hour, mais le combo tenait déjà à présenter du nouveau matériel, précisément le joli "Strength", le tubesque "Factory of Magnificent Souls" et l'envoûtant "Wind Off the Lake" qui est pour rappel une composition de Troy Donockley seul. A côté de cela, le groupe a pioché allègrement dans ses deux derniers albums studio, les seuls en dix ans, mais aussi les meilleurs jusqu'alors (sans compter celui qui n'était pas encore né donc). Alternant les tubes ("Treasure", "Inside my Heart", "Murlough Bay", "Irish Day") et les longes pièces progressives ("Woven Cord", "Encircling", "Wind Off the Lake"), en ajoutant quelques bonnes surprises plus ou moins... surprenantes comme "Flight of the Snow Goose" (la seule prélevée sur les vieux, vieux albums), le puissant "Wave After Wave" introduit au violon par Frank Van Essen, ainsi que la ballade intrumentale celtico-ambiant "A Dhia Ghleighil" (Troy et Dave seuls).

En voilà un concert qui fait plaisir à regarder. Déjà rien que les musiciens eux-mêmes, le discret Phil Barker, le faussement timide Dave Bainbridge, les virtuoses Frank Van Essen et Troy Donockley qui vivent leur musique à fond, et bien sûr la douce et très belle Joanne Hogg qui a de quoi en faire chavirer plus d'un avec son ravissant sourire (elle sait aussi bien amuser le public) et qui laisse son corps vibrer au gré des ondes sonores...

Ensuite il y a la musicalité. Les chansons, bien que parfois très atmosphériques, ne perdent rien de leurs couleurs d'origine. Joanne ne sort pas une seule fausse note de sa voix sublime, se charge des nappes quand Dave est trop occupé à la guitare. Dave, quand il ne s'occupe pas des effets, fait crier sa guitare sans qu'elle ne soit trop envahissante, tout est fait en finesse. Troy joue les yeux fermés ses parties les plus complexes de cornemuse et seconde occasionnellement Dave aux guitares ou au bouzouki comme sur le réjouissant "Factory of Magnificent Souls". Phil reste dans son coin mais envoie des parties toujours efficaces. Et Frank maintient le tout avec une rythmique sans accroc, toujours approprié. On aurait bien aimé l'entendre plus souvent au violon, mais ne faisons pas trop la mauvaise bouche, l'album suivant corrigera ce "défaut". Bref, un groupe d'une qualité rare, au diapason mais avec la magie du live, ni trop propre ni gâchée par des erreurs. Et en plus, on voit qu'ils prennent vraiment du plaisir à être ensemble, à jouer ensemble. Un sourire de l'un d'entre eux, que demander de plus ?

Live in London possède ses nombreux highlights, en fait on pourrait dire que pratiquement toutes les chansons en font partie. Mais en matière de densité, le pont de "Encirlcing" autant que "Woven Cord", bref les morceaux longs, contrastent harmonieusement (oui c'est possible) avec les plus "légers" "Factory of Magnificent Souls" et "Irish Day", bref les tubes. Et cette "Murlough Bay", quelle chanson de fin... Une prestation très égale sur la longueur qu'il faut vraiment avoir que l'on soit amateur ou fan du groupe. Si le DVD est dur à trouver, on peut toujours se rabattre sur le CD. Il manquera seulement les images...

Minute papillon ! Et le deuxième disque alors ? Hé bien IONA nous propose en bonus ni plus ni moins que l'autre partie de son concert, un petit set acoustique pépère. "Chi-Rho" et surtout "Edge of the World" (ah cette guitare, ce piano) sont complètement magnifiées dans cette configuration, de vraies pépites... "Greenfields of Canada" ainsi que les "Jigs" sont interprétées dans la bonne tradition celtique, avec nappe pour la première, bodhran et bouzouki pour la seconde (et violon, yes !). Très très plaisant. Quant aux interviews, il faut bien évidemment compter sur son bon niveau d'anglais pour comprendre ce qui se dit et les membres d'IONA sont tous assez bavards. On arrive à dégager le fait qu'ils parlent de leur tournée, de leurs side-projects, il font un petit retour sur leur musique... Au moins, j'arrive enfin à mettre un grain de voix sur Dave Bainbridge !

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par MARCO STIVELL :


SOUND OF CONTACT
Dimensionaut (2013)
Spéciale Semaine Boîte à Demandes !




MELLOW CANDLE
Swaddling Songs (1972)
Unique et essentiel


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Joanne Hogg (chant, clavier, guitare acoustique, percussions)
- Dave Bainbridge (guitares, claviers, bouzouki, programmations)
- Troy Donockley (cornemuse et flûtes irlandaises, bouzouki, guitare)
- Phil Barker (basses)
- Frank Van Essen (batterie, percussions, violon)


1. Woven Cord
2. Wave After Wave
3. Inside My Heart
4. Wind Off The Lake
5. A Dhia Ghleigil
6. Factory Of Magnificent Souls
7. Encircling
8. Strength
9. Treasure
10. Castlerigg / Reels
11. Irish Day
12. Bi-sè I Mo Shuil (part 2)
13. Flight Of The Wild Goose
14. Murlough Bay

1. Chi-rho
2. Greenfields Of Canada
3. Edge Of The World
4. Jigs (handsome Young Maidens / Trip To Athlone)
5. Today



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod