Recherche avancée       Liste groupes



      
TRIP-HOP  |  STUDIO

Commentaires (5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Emilie Simon, Communauté Végétale (865)
 Emilie Simon, Site Officiel (946)

Emilie SIMON - Emilie Simon (2003)
Par BARZ le 16 Décembre 2004          Consultée 19159 fois

Émilie est tombée dans la musique quand elle était petite, maintenant tout le monde le sait. Mais quelle fée, quelle magicienne, quelle déesse a jeté de la poussière magique sur elle ? Émilie est envoûtante à tout point de vue, explication de ses supers pouvoirs en quelques lignes...

Voici donc le premier album de la belle Émilie Simon, un album éponyme. Souvent, les albums éponymes me font sourire, je me dis que l'artiste n'a rien trouvé d'autre, ou qu'il n'a pas cherché ; mais ici c'est autre chose : Émilie Simon nous livre un album sur Émilie Simon.

Émilie manie dans cet album une plume irréprochable, une prose vive et travaillée, des textes destinés à être murmurés à l'oreille de tout le monde, des petits mots agréables et délicats, la mort et la tristesse faisant aussi partie de ces petites perles et alimentant les rêves, la douceur du sombre ; une sorte d'alternance habile entre le Yin et le Yan dans la plupart des chansons et notamment dans "Désert" et "Dernier Lit". Chaque composition dispose d'une fluidité envoûtante, le chant et la musique font bon ménage, chose importante pour ces disques Trip-Hop cherchant à créer une ambiance particulière et personnelle.

"Désert" et "Flowers", les deux singles de l'album, sont tout simplement des chefs-d'oeuvre, des sortes d'apologie de la sensibilité, de la Femme, de l'ambiguïté des sentiments... Dans l'un comme dans l'autre, la situation sentimentale s'inverse entre le début et la fin du titre, une sorte de "tout ou rien" provocant, reflétant un esprit réellement rock. Entendre la voix d'Émilie me susurrer "I want to buy you flowers" me procure tout le temps des frissons intenses.

Justement, dans la plupart des chansons, Émilie emploi le "tu" et l'on rentre rapidement dans le jeu. Dans "Secret" elle s'accroche à nos larges épaules. Sur "To the dancers in the rain" (magnifique clin d'oeil à la chanson de Gene Kelly), elle est notre princesse pour une nuit. Dans "Graines d'étoiles", elle dépose agréablement des graines d'étoiles le long de nos reins... Les univers musicaux sont riches et agréables ; tantôt une musique uniquement électronique (ou presque), tantôt des instruments délicieux viennent se glisser comme la harpe de "Lise", le violoncelle discret mais efficace de "Chanson de Toile"...

Ce disque comporte également une reprise, l'énorme "I wanna be your dog" des Stooges, qui est d'un éclat magnifique ? Encore une fois, la voix d'Émilie joue un rôle primordial dans la beauté du morceau, mais les arrangements sont aussi très bons, le morceau très rock vif d'origine se transforme en petite perle électro-pop vraiment réussie. Perry Blake (rien que ça !) est également de la partie dans "Graines d'étoiles" où il a aidé à l'écriture du morceau et rajouté sa voix timide qui se lie très bien à celle d'Émilie : un morceau savoureux.

L'édition limitée de l'album comporte également un disque bonus avec 4 morceaux : "désert" en version anglaise et son remix, "Solene", et "Femme fatale" de Lou Reed. "désert" version anglaise est assez sympa mais sans plus, je n'aime pas vraiment ce genre de transformation de chanson mais bon, on ferme les yeux parce que c'est sur le disque bonus. "Solene" est une chanson qui ressemble un peu à "Lise", principalement dans les paroles. Le morceau colle très bien avec l'univers du disque et aurait très bien pu en faire partie intégrante. Le remix par Avril du "désert" anglais est beaucoup plus intéressant que le morceau d'origine, lui donne une seconde vie. C'est une belle réussite, le disque bonus n'aurait pu nous présenter que cette version. "Femme fatale" mérite qu'on s'arrête un peu dessus. C'est un titre de Lou Reed à l'époque du Velvet Underground (oui, ça date) qui n'a pas pris une ride, et qui ici est chanté avec Tim Keegan du Departure Lounge. C'est vraiment la perle de ce disque bonus, on pourrait presque en oublier les trois autres morceaux tellement celui-ci est magnifique dans tous les sens, merci Émilie !

Je tiens aussi à souligner le travail remarquable de Paf ! Le chien pour le design de la pochette qui correspond très bien à l'album. Pour conclure, on pourrait dire qu'Émilie Simon est peut-être une fée, une magicienne, une déesse, et c'est sur nous qu'elle a jeté la poudre...

A lire aussi en TRIP-HOP :


PORTISHEAD
Roseland Nyc Live (1998)
Portishead au sommet de son art !




GNARLS BARKLEY
The Odd Couple (2008)
Le trip continue.


Marquez et partagez





 
   BARZ

 
   MARCO STIVELL

 
   (2 chroniques)



Non disponible


1. Désert
2. Lise
3. Secret
4. Il Pleut
5. I Wanna Be Your Dog
6. To The Dancers In The Rain
7. Dernier Lit
8. Graines D'étoiles
9. Flowers
10. Vu D'ici
11. Blue Light
12. Chanson De Toile

1. Désert (version Anglaise)
2. Solène
3. Femme Fatale
4. Désert (avril Puzzle Mix)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod