Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

Commentaires (5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


Yannick NOAH - Frontières (2010)
Par MASTCARD le 28 Janvier 2011          Consultée 1897 fois

Ne participant plus aux concerts des Enfoirés depuis la fin de leur tournée en 2007, Yannick NOAH n’avait pas été très présent dans le monde musical de ces dernières années. Mais le voilà qui revient en ce mois d’août 2010 avec un nouvel album, intitulé tout simplement Frontières.

« Frontières ?! Oh non, on va avoir droit à du « vive les différences et la paix dans le monde ! » pendant quarante-cinq minutes... Laisse tomber, vieux. »

Cette réaction tout à fait justifiée compte-tenu de l’œuvre de l’artiste, et de sa volonté de mettre en valeur ses racines par sa musique aux accents reggae, est pourtant légèrement exagérée. NOAH a quelques paroliers et compositeurs à son service, on n’atteindra donc que rarement ce niveau de niaiserie durant l’écoute.

On l’atteint tout de même pendant le refrain de « Angela » (malgré de bons couplets), en anglais pour simplifier un peu l’écriture ; et durant quasiment toute la chanson « On Veut Plus Jouer », que l’on pourrait également appeler « La Crise Racontée Aux Enfants » tant les paroles frôlent le ridicule. La musique Pop-Rock, les cuivres, les chœurs, et le ton festif ne parviennent pas à sauver cette chanson du naufrage. Sans doute parce que NOAH paraît trop sérieux, pas assez déconneur...

Mais je vais être honnête, la sauce arrive à prendre grâce à quelques titres. « No One’s Land » est sans doute le meilleur morceau de l’album. NOAH est convaincant, et la mélodie prenante. « Marcher Sur Le Fil », quant à elle, possède un refrain très bien écrit. « Hello » sonne comme la ballade gentillette qui ne passe que grâce à la mélodie, parce que le fond musical a été déjà entendu mille fois. Mais bon, comme je viens de le dire, ça passe, et même très bien de mon côté. « La Señorita » et « Se Jeter A L’Eau » sont des morceaux très sympathiques. « Il Est Tard Maintenant » commence de manière assez effrayante avec une guitare acoustique qui semble annoncer une ballade langoureuse pourrie. La chanson est finalement plaisante et la mélodie apaisante. L’album se terminerait donc sur une note plutôt bonne si « Saigne L’Eau » ne venait pas laisser une impression de déjà entendu chez NOAH.

Mais avant d’arriver à la fin de l’album, il vous faudra survivre à moult épreuves. Craignez l’ouverture « Ma Pomme », fabriquée en industrie pour plaire à tout le monde grâce à un refrain sympatoche. Tremblez devant le single « Ca Me Regarde », dont la platitude du message n’est pas sans rappeler « Aux Arbres, Citoyens ». Et survivrez-vous à « Gaza Danse », dont le groove n’arrive cependant pas à masquer la répétitivité soporifique du morceau ? Ajoutez à cette liste les deux morceaux cités au début de la chronique, et vous obtenez l’archétype du disque moyen, comportant autant de chansons bonnes que de chansons passables.

Frontières est donc un album de plus victime du remplissage. Ca ne peut plus durer. Alors faites un don, et ensemble, nous aiderons la recherche de l'inspiration à vaincre le virus du remplissage. Faisons vite, ça urge...

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE :


Jacques DUTRONC
Jacques Dutronc 1975 (1975)
Un p'tit tour et puis s'en va...




CALI
Les Choses Défendues (2016)
Artiste de l'épiderme.


Marquez et partagez





 
   MASTCARD

 
  N/A



Non disponible


1. Ma Pomme
2. No One's Land
3. Angela
4. Marcher Sur Le Fil
5. On Veut Plus Jouer
6. Hello En Duo Avec Asa
7. Ça Me Regarde
8. La Señorita
9. Se Jeter à L'eau
10. Frontières
11. Dans Le Rio Grande
12. Gaza Danse
13. Il Est Tard Maintenant
14. Saigne L'eau



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod