Recherche avancée       Liste groupes



      
ELECTRO PUNK  |  COMPILATION

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Berurier Noir, Ludwig Von 88, Les Olivensteins
 

 Seventeen Records (279)
 Site Officiel (351)

METAL URBAIN - L'âge D'or (1985)
Par RED ONE le 11 Octobre 2011          Consultée 1512 fois

Après un split considéré comme définitif en 1981, METAL URBAIN appartenait à une époque révolue dans l'esprit des punks français. Une nouvelle génération était apparue, plus positive, plus engagée, toujours aussi provoc' mais moins nihiliste que n'a pu l'être la génération punk de 1977. Les délires électroniques du sieur Débris et de son gang avait su, malgré leur manque de considération auprès des médias français, forger un nouveau son propre à la scène alternative française, à coups de beats électriques et de guitares tronçonneuses mordantes. BERURIER NOIR et LUDWIG VON 88 y puiseront une grande partie de leur inspiration ...

Mais voilà, toute cette agitation musicale qui nait en France sous l'ère Mitterand ne peut pas laisser insensible Eric Débris, qui doit alors trouver frustrant que son groupe désormais mort ne puisse pas bénéficier lui aussi de cette effervescence artistique. Après quelques remixes de vieux titres effectués entre 1982 et 1983, Eric Débris convoque ses anciens comparses Charlie H (machines) et Hermann Schwartz (guitare). Et ensemble, ils décident bien évidemment de reformer METAL URBAIN.
METAL URBAIN se reforme donc en 1984 sous la forme d'un trio et redémarre sa carrière. À cette époque là, de nombreux punks ont véritablement découvert ce groupe dont tout le monde parlait comme s'il s'agissait d'un ancien dieu oublié. Eric Débris, devenu producteur et propriétaire du flambant neuf studio Mix It (qui existe toujours aujourd'hui), devient alors très demandé. L'avenir semble doré, mais en réalité il n'en sera rien ...

Le label français New Rose, pilier éminent de la scène alternative, propose alors à METAL URBAIN de sortir une nouvelle compilation de vieux matériel destinée à relancer le groupe sur la scène française. Un nouvel album studio sortirait après, si jamais tout se passait bien commercialement. À l'été 1985 sort donc ce premier "vrai" best of de METAL URBAIN, "L'Âge d'Or", qui est malheureusement aussi le premier d'une longue série. En effet, si METAL URBAIN existe encore de nos jours au XXIe siècle et sort enfin des disques de nouveau matériel, il a malheureusement une fâcheuse tendance à recycler ses vieux tubes dans de futiles compilations dont le seul dessein est uniquement de faire parler du groupe ...

En tant que fan de METAL URBAIN, j'ai trouvé pendant un certain temps amusant de collectionner ces compilations, dont certaines sont assez rares et difficiles à dénicher, mais bon à force on se rend compte qu'on possède quand même au moins 5 disques sur lesquels figurent les mêmes et sempiternelles chansons déjà entendues. Quel était réellement l'intérêt de ressortir tous ces vieux titres sur un nouvel album en 1985 ? Officiellement le mixage de cet "Âge d'Or" est différent de celui de "Les Hommes Morts Sont Dangereux", l'album posthume du groupe sorti en 1981 et qui était en grande partie aussi une compilation. Quelques titres inédits jamais réédités par la suite, tels que cet extrait live des METAL BOYS au Gibus en 1980 ou bien ces démos inaudibles datant de 1976, peuvent "éventuellement" susciter l'intérêt, mais bon ça n'a rien de bien affriolant ... Il aurait peut être été plus judicieux de ressortir "Les Hommes Morts Sont Dangereux" avec ces titres en bonus, mais bon connaissant les problèmes de label dont souffrit METAL URBAIN à de nombreuses reprises, je ne suis pas étonné que le groupe ait préféré lancer une compilation entièrement neuve.

Le seul problème, c'est qu'en 1985, METAL URBAIN a parié trop gros sur cet album : 30 000 exemplaires de cette compilation sortiront, ce qui est un tirage très important au vu des moyens du groupe. Et malheureusement, cette compile ne bénéficiera d'aucune promotion digne de ce nom. Les médias snobent toujours le groupe (alors qu'ils encensent les BERU' qui sont pourtant leurs disciples) et aucune critique du disque ne sort dans les journaux. Au final, les membres du groupe semblent résignés à leur sort et préfèrent lâcher l'affaire courant 1987. Un seul inédit sera enregistré à cette époque, la sympa mais fade chanson "Rock'n'Roll", qui sera publiée sur une compilation punk du label Boucherie Productions, "Mon grand frère est un rocker". Eric Débris pour sa part, se replonge dans ses activités de producteur et de grand gourou de l'electro punk. Il produira les deux derniers albums de BERURIER NOIR ("Souvent Fauché, Toujours Marteau" et le live "Viva Bertaga" sur lequel figure d'ailleurs une reprise de "Panik") ainsi qu'un album des LUDWIG VON 88. METAL URBAIN sombrera ensuite dans l'oubli jusqu'en 2003 ...

De cette éphémère reformation qui durera trois ans (1984-1987), il ne reste que cette compilation à l'intérêt discutable et à la pochette malgré tout très belle ... Avis aux collectionneurs !

A lire aussi en PUNK-ROCK par RED ONE :


The EXPLOITED
Beat The Bastards (1996)
Toi aussi, frappe les connards.




METAL URBAIN
Chef D'oeuvre (2003)
Encore une compile ? oui, mais...


Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- Eric Débris (machines, programmation, chant)
- Charlie H (machines, programmation)
- Hermann Schwartz (guitare)
- Pat Lüger (guitare)
- Rikky Darling (guitare)
- Zip Zinc (machines, programmation)
- Clode Panik (chant)


1. Hystérie Connective
2. Ghetto
3. Clé De Contact
4. Lady Coca Cola
5. Panik
6. Futurama
7. Paris Maquis
8. Pop Poubelle
9. 50/50
10. Anarchie Au Palace
11. E 202
12. Numéro Zéro
13. Colt 45 (live 1980)
14. Clé De Contact (live 1978)
15. Lady Coca Cola (live 1978)
16. No Fun (demo 1976)
17. Métal Urbain (demo 1976)
18. Anarchie En France (demo 1976)
19. Hystérie Connective (remix)
20. Atlantis
21. Crève Salope (remix 1982)
22. Snuff Movie (remix 1982)
23. Ultra Violence
24. Tango Sudiste (inédit 1982)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod