Recherche avancée       Liste groupes



      
ELECTRO PUNK  |  SINGLE

L' auteur
Acheter Ce Single
 


 

- Style : Berurier Noir, Ludwig Von 88, Les Olivensteins
 

 Seventeen Records (286)
 Site Officiel (357)

METAL URBAIN - No Fun (1979)
Par RED ONE le 4 Novembre 2011          Consultée 1143 fois

Ce single, en apparence, ne ressemble pas à un disque de METAL URBAIN. Il n'en porte d'ailleurs pas le nom, puisqu'il est signé DOCTOR MIX & THE REMIX. Et pourtant c'est bel et bien un disque de METAL URBAIN. C'est même le cinquième single produit par le groupe. Une explication ? La barbe ! Je l'ai déjà suffisamment rabaché, vous trouverez la réponse dans les autres chroniques ... Bon en résumé, et parce que je suis gentil, en 1979, METAL URBAIN a explosé en trois groupes officiellement différents comprenant les mêmes membres et faisant (presque) la même musique : METAL URBAIN, METAL BOYS et donc DOCTOR MIX & THE REMIX.

No Fun est donc le deuxième single de la nouvelle trilogie de singles publiée par Eric Débris et ses METAL REMIX BOYS en 1979. Si METAL BOYS tentait de proposer une approche résolument plus "pop rock" de la musique abrasive de METAL URBAIN, en revanche, DOCTOR MIX, c'est autre chose. DOCTOR MIX, c'est la variation "reprises electro/synth punk de vieux titres garage rock" de METAL URBAIN. En gros, nous n'aurons droit ici qu'à des reprises de standards du rock des années 1960-1970 repris à la sauce electro/dégueu d'Eric Débris et de ses sinistres sbires. Cette volonté d'enregistrer des reprises n'est pas une lubie nouvelle chez METAL URBAIN. Dès les débuts du groupe, en 1976, le groupe reprenait déjà les STOOGES, David Bowie et autres ... Sauf que le temps et la réputation aidant, METAL URBAIN s'est surtout fait connaître pour ses compositions originales rageuses, haineuses et révolutionnaires, mélange de rock cru, de punk incendiaire et d'electro martiale. Le penchant "reprises" a donc été un temps mis de côté par le combo. Jusqu'en 1979, où Eric Débris décide de mettre sur pied cette variation du groupe entièrement dédiée aux reprises de vieux titres garage.

Le premier single signé DOCTOR MIX est donc cette reprise ultra-connue des STOOGES, "No Fun", ici partagée en deux mixages différents répartis sur chacune des deux faces du 45 tours. Si le choix de la reprise n'est pas idiot ("No Fun" est repris depuis bien longtemps par METAL URBAIN lors de ses concerts) en revanche le son déçoit : les guitares sont certes intéressantes malgré leur saturation extrême, mais la voix est inaudible et lointaine, caverneuse et beaucoup trop mixée. L'électronique, de même, est mal exploitée. Certes, il s'agit d'une version "irrévérencieuse" (pour employer les mots du groupe) de la chanson d'origine, mais quand même ... Tout ça n'a pas grand chose de provocant. La seconde version, en revanche, sauve un peu la donne, car elle est mixée différement. L'electro y est bien mieux mise en valeur, de même que la voix, mais celle ci demeure lointaine et robotique. On entend toujours rien des paroles originales.

Eric Débris, avec son projet DOCTOR MIX, expérimente en 1979 de nouvelles formes de provocation : la provocation par la copie brouillonne et torchée à l'arrache est en soit intéressante, surtout quand on sait quels moyens musicaux nouveaux pour l'époque il utilisait dans ce but (synthétiseurs, séquenceurs, etc ...) Mais tout ça manque un peu de conviction et se révèle en fin de compte inaudible et ... chiant. Ce single est le premier prélude signé DOCTOR MIX avant l'épouvantable Wall Of Noise, premier LP publié par le "collectif" METAL URBAIN quelques mois plus tard. La version de No Fun y est différente sur le 45 tours et le 33 tours, et donc ce single présente son intérêt d'un point de vue historique. Entre temps paraîtra un ultime single signé DOCTOR MIX, I Can't Control Myself, qui sera un peu mieux, mais tout aussi hasardeux ...

No Fun est donc un premier aperçu de la bouillie sonore ultime qui verra le jour quelques temps plus tard ... Pour les collectionneurs purs et durs.

A lire aussi en NEW-WAVE :


SIOUXSIE AND THE BANSHEES
Hyaena (1984)
Robert smith la banshee




DEPECHE MODE
Some Great Reward (1984)
Le début de l'ère des grands classiques de dm

(+ 5 kros-express)

Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- Eric Débris (chant, programmation)
- Charlie H (programmation)
- Pat Lüger (guitare)
- Hermann Schwartz (guitare)


1. No Fun
2. No Fun (version)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod