Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Mostly Autumn, Iona
- Style + Membre : Panic Room, The Reasoning

KARNATAKA - The Gathering Light (2010)
Par MARCO STIVELL le 24 Janvier 2012          Consultée 996 fois

Le retour de KARNATAKA sur scène dans la seconde moitié des années 2000 avait vite fait taire les plus pessimistes quant à ce fait. Bien sûr ce n'est plus le même groupe, mais Ian Jones, seul membre faisant le lien avec les deux époques, avait vite ressenti le besoin de redonner une seconde vie à la bête. On remarquera cependant que KARNATAKA est devenu un collectif car, de groupe solide reposant sur cinq personnes simplement rejointes par un nouveau membre sur toute la première longueur, la nouvelle formation se fait constamment changeante. Ian Jones a vu passer pas mal de musiciens pour ce nouveau KARNATAKA, et même si leur premier album est paru il y a un an et demi, les places ont de nouveau été prises par d'autres, même celui de la chanteuse. Et à ce propos oui, KARNATAKA est de ces groupes dont l'identité vocale restera sous le signe de la féminité. Pour l'heure de The Gathering Light, c'était une certaine Lisa Fury, avec qui le groupe tournait depuis pas mal de temps.

Après l'intro planante "The Calling", le groupe rentre dans le vif du sujet avec "State of Grace" et démontre dès les cinq premières minutes qu'il n'a rien délaissé de sa fibre néo-progressive, bien au contraire. Les transitions entre les thèmes sont tout à fait dignes de représenter le genre, on sait en tout cas que l'on n'est pas dans un style prog à l'ancienne, et surtout pas lorsque rentre la première vague de claviers, eux aussi très "néo" sur le premier break. Cette impression ne nous lâchera pas à l'écoute du restant du disque qui, sans être révolutionnaire, figurera comme l'une des bonnes surprises de l'époque dans le genre.

On se rend compte à quel point Ian Jones a voulu aller loin dans ce courant que le premier KARNATAKA ne faisait que survoler, bien plus enclin à la pop et à d'autres styles de chansons plus simples. Ici, le groupe préfère largement les longs formats (on note trois morceaux de plus de dix minutes, s'il vous plait), et fait la part belle à de grandes envolées instrumentales où dominent la guitare d'Enrico Pinna et les synthétiseurs de Gonzalo Carrera. Autant dire que ce sont des détails qui seront susceptibles de faire de cet album le préféré des fans du genre, ce qui ne serait pas exagéré non plus si l'on considère à quel point l'inspiration est forte. Le côté "histoires fantastiques", les morceaux longs, la présence d'une introduction (sur laquelle joue l'ex-sonneur de Iona, Troy Donockley) au disque le font pratiquement sonner conceptuel, et le tout reste bien servi par une production adéquate. Ian Jones, qui tient à présent les manettes, a réussi à restituer l'ampleur d'un Delicate Flame of Desire, ce qui n'est pas un mince exploit.

Les musiciens présents sur le disque sont à l'évidence tous des players rêvés pour cette musique, et si Ian Jones se fait plutôt discret (bien qu'il joue de plein d'instruments), on ne compte plus le nombre d'interventions de Carrera et Pinna mettant ces derniers en valeur, même le batteur Ian Harris y a droit sur "Forsaken". La voix maintenant. Lisa Fury aurait pu être comme Rachel Jones (aujourd'hui Cohen), se présenter telle une figure de proue du nouveau KARNATAKA. Et elle en avait l'envergure, sa voix (elle aussi plaintive) étant dotée de plus de possibilités que celle de miss Rachel. Néanmoins on sent que Ian et le groupe ont choisi de ne pas tellement miser sur elle, si bien que l'emploi de parties instrumentales est plus courant que celui des chantées (rien que pour le début du disque, "The Calling" et le morceau de neuf minutes "State of Grace" sont tous deux instrumentaux). Par ailleurs, la voix de Lisa a beau être plus "ouverte" en termes de capacités, elle ne laisse pas une empreinte aussi indéfectible que Rachel, peut-être encore une fois à cause de cette mise en avant toute relative.

The Gathering Light reste une entrée de choix pour le nouveau KARNATAKA, il donne en plus le sentiment d'avoir été mûri pendant ces quelques années de hiatus productif. Le tout est solidement exprimé et enveloppé, mais en dépit de son excellence, laisse encore un léger arrière-goût de je-ne-sais-quoi de négatif dans la bouche. Sans doute est-ce cette trop grande homogénéité dans le propos musical, irrémédiablement néo-prog et comprenant les tics caractéristiques du genre sous le couvert de jolies mélodies. Contrairement aux désormais cousins de Panic Room par exemple, KARNATAKA ne sait aujourd'hui pas assez diversifier son propos, pour permettre à son disque de passer le cap du "très bon" pour aller vers le chef-d'oeuvre. On regrettera en particulier que l'aspect "guitares acoustiques", ou "quatuor à cordes" que l'on peut entendre aux débuts de "State of Grace" et "Forsaken" ne soient pas plus exploités. "Tide to Fall" tente une légère incursion dans le Moyen-Orient, alors que "The Calling" et "The Gathering Light" révèlent une forte influence celtique, et l'on ne peut que saluer cette démarche. Mais de nouveau, on se dit que la musique aurait gagnée à être plus variée, carrément aérée. Bel album ceci dit, en espérant qu'il y en aura d'autres, même avec de nouveaux musiciens !

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par MARCO STIVELL :


RENAISSANCE
Live At Carnegie Hall (1976)
Fin de l'apogée ?




SOUND OF CONTACT
Dimensionaut (2013)
Spéciale Semaine Boîte à Demandes !


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Ian Jones (basse, claviers, piano, pédalier basse, percussion)
- Lisa Fury (chant, percussions)
- Gonzalo Carrera (claviers, piano)
- Enrico Pinna (guitares)
- Ian Harris (batterie)
- + Troy Donockley (cornemuse et flûtes irlandaises)
- Hugh Mcdowell (violoncelles)
- Philippe Honoré (violon)
- Bridget Davey (violon)
- Clive Howard (violon alto)
- Jane Fenton (violoncelle)


1. The Calling
2. State Of Grace
3. Your World
4. Moment In Time
5. The Serpent And The Sea
6. Forsaken
7. Tide To Fall
8. The Gathering Light



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod