Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE CONTEMPORAINE  |  STUDIO

Commentaires (4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

1993 1 Debut
1995 Post
1997 Homogenic
2001 Vespertine
2004 Medùlla
2007 Volta
2011 Biophilia
2015 Vulnicura
 

- Style : Bat For Lashes

BJÖRK - Biophilia (2011)
Par A.T.N. le 12 Décembre 2011          Consultée 2065 fois

- Suivant !
- Bonjour docteur.
- Bonjour monsieur. Asseyez-vous. Qu’est-ce qui vous amène ? Et qu'est-il arrivé à vos cheveux ??
- Je viens d’écouter le dernier album de BJÖRK. Biophilia.
- Aïe aïe aïe. Mauvaise nouvelle. Vous avez bien fait de venir immédiatement. C’est arrivé comment ?
- Je n’ai pas vraiment fait attention. Je suis devenu fan dès la sortie de Debut en 1993, mon béguin a continué avec Post (« Army of Me », c’te claque…), et s’est transformé en amour profond, porté par les sons venus d’ailleurs d’Homogenic. La beauté de Vespertine m’a totalement étourdie, c’est donc avec surprise que j’ai ressenti pour la première fois un ennui profond sur Medulla. J’ai pardonné, car elle restait innovante, énigmatique, à part. Je ne voulais pas écouter la vérité de mon cœur. J’y croyais encore. J’ai écouté Volta. Sans trouver cela intrinsèquement mauvais, j’ai souffert, l’écoute m’a été très pénible. J’ai demandé le divorce.
- Alors pourquoi diable avez-vous écouté Biophilia ?? Vous connaissiez le risque…
- Oui c’est vrai… j’étais titillé par le buzz autour de la diva, le bazar enregistré sur iPad… j’ai décidé de me lancer. Je me suis fait avoir sur le premier titre, « Moon », dont le mélange harpe/voix/infrabasses est saisissant, même si on ne capte pas très bien la mélodie. Ca m’a donné envie de continuer. Erreur. Très vite, je me suis crispé. Non seulement on ne perçoit pas bien les mélodies, c’est du parlé/chanté, parfois c’est rythmé parfois non, on ne sait pas où ça va… Pourtant, j’aime bien certains trucs barrés, mais là je n’y arrive pas, ça me donne des sueurs froides, la voix m’insupporte, y a des bruits qui surgissent de partout…
- Vous savez que cela fait partie d’un tout, avec des applications, des instruments créés pour l’album, un partenariat avec Apple…
- Oui j’ai lu ça… mais moi je suis un fou de musique, pas trop de concepts, il faut que la musique m’embarque d’abord, je ne suis pas un intello qui va se bourrer le mou avec les élucubrations de madââme l’Artiste. C’est comme pour The King of Limbs de RADIOHEAD, ce n’est pas à cause de la présence de bruits bizarres, surprenants, des rythmiques folles, changeantes et des sons extrêmements travaillés que tout le monde doit crier au génie. Le défi ultime, c’est d’être créatif, original ET de faire des morceaux qui peuvent plaire à un grand nombre, comme sur l’immense Kid A pour ne prendre que cet exemple archi-connu. La musique de laboratoire, c’est intéressant pour… les collègues du laboratoire. Avec Biophilia, mes oreilles essaient de trouver une phrase musicale, parfois elles en accrochent une, comme sur « Crystalline », que je commençais presque à apprécier d’une certaine façon (je VOULAIS l’aimer), lorsque tout est balayé par des percussions épileptiques assourdissantes et ridicules. C'est à ce moment-là que je me suis arraché quelques cheveux, ça m'a fait du bien. Mais ça a recommencé sur « Sacrifice ». Des sons captivants, des clochettes qui rappellent les belles trouvailles de Vespertine et boum, des cataractes électro qui iraient bien sur le Richard D. James album d’APHEX TWIN, mais qui ici résonnent artificiellement, comme collées arbitrairement pour se donner un genre. Ca m'a tellement horripilé que quand mon voisin a sonné pour demander d'où venaient ces bruits bizarres, je l'ai mordu. Nous nous sommes battus.
- Pourtant, c'est toujours BJöRK, et sa voix extraordinaire, non ?
- Si. Et c’est atroce. C’est vrai qu’elle est unique, mais avant elle était enveloppée dans des musiques, des rythmes, des mélodies… elle était un instrument parmi d’autres. Sur Biophilia elle est sur-mixée, centrale. Si on ajoute le fait que les morceaux sont assez lents et qu’elle braille comme jamais, sur un titre comme « Mutual Core » ou « Solstice », ça donne envie d’éviscérer un chat.
- Je comprends. Je vois le topo. Ecoutez, vous allez me prendre 2 albums d’AC/DC (matin et soir), un disque des BEACH BOYS à midi, et si une crise refait surface, un peu de Richard GOTAINER (mais pas trop).
- Merci docteur. Je me sens déjà mieux !

A lire aussi en MUSIQUE CONTEMPORAINE :


MYRDHIN
Méditation Celtique (avec C. Tidiane Dia Et P. Launay) (2014)
Trio harpe celtique, kora et flûtes




Yann TIERSEN
Le Phare (1998)
Spéciale Semaine Boîte à Demandes !


Marquez et partagez





 
   A.T.N.

 
  N/A



Non disponible


1. Moon
2. Thunderbolt
3. Crystalline
4. Cosmogony
5. Dark Matter
6. Hollow
7. Virus
8. Sacrifice
9. Mutual Core
10. Solstice



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod