Recherche avancée       Liste groupes



      
NU-JAZZ / ELECTRO-JAZZ  |  STUDIO

Questions / Réponses (1 / 2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Erik Truffaz , Arve Henriksen
- Membre : Manu Katché , Moritz Von Oswald
 

 Nils Petter Molvaer (194)
 Npm Official Facebook (160)

Nils Petter MOLVAER - Khmer (1997)
Par STREETCLEANER le 4 Janvier 2012          Consultée 2278 fois

Khmer est le premier album solo du trompettiste norvégien Nils Petter Molvaer. Khmer c'est également une des références les plus originales et remarquées au sein du catalogue du célèbre label ECM. Nils Petter Molvaer est particulièrement reconnu pour s'aventurer dans un jazz expérimental et avant-gardiste, toujours à la croisée de plusieurs univers musicaux. De ce fait, le Norvégien n'est clairement pas acclamé par les puristes, mais ceux qui aiment découvrir un genre musical - le jazz - que l'on dit n'être pas toujours très accessible, peuvent entrer par cette porte dérobée qui fait la jonction avec le monde de l'ambient, de la musique électronique, voire du trip-hop ou du rock. Nils Petter Molvaer sera probablement plus apprécié par ceux qui sont nettement plus sensibles à la période hendrixienne (ou électrique) de Miles Davis (In A Silent Way, Bitches Brew par exemple) que celle plus classique du maître, comme sur Kind of Blue, un album typique du modal jazz.

« Khmer » ouvre l’album sur un tableau orientalisant parcouru par la trompette de Molvaer, tantôt calme comme une jonque qui glisserait calmement sur les flots dans un exotique décor majestueux, tantôt plus énergique comme un insecte pris d’une soudaine excitation et d’une envie de piquer. Le côté atmosphérique de Khmer (« Khmer », « Phum ») laisse entrevoir quelques paysages dignes d’un grand film d’aventure, une constante dans la discographie future du Norvégien. On touche incontestablement au visuel, même quand celui-ci se métamorphose en une rythmique énergique, ou en action « Tløn », rythmique servie par une batterie à l’accent martial jouant sur les terres de la drum’n’bass, et colorée à la dance music, ou le trip/hop-rock percussif, assez peu éloigné finalement du bigbeat des CHEMICAL BROTHERS (« Access / Song of Sand I », « Song of Sand II ») bien que moins rapide.

Mais Molvaer n’oublie jamais d’inclure également des humeurs bien plus mélancoliques. Il fait se lamenter, voire pleurer, sa trompette sur un doux matelas de percussions tribales alors qu'intervient par endroit une guitare électrique nous renvoyant sa réverbération paisible sur l’excellent « On Stream ». Le doux chaloupement du trip-hop de « Platonic Years » supporte adroitement la mélodique et nonchalante trompette qui embarque progressivement l’auditeur dans le décor, défilant, d’un film urbain qui monte brièvement en intensité, avant de conclure son parcours sur un retour à une note plus calme. Le final « Exit » est une courte pièce d'ambient de toute beauté, plutôt inquiétante, et qui s'achève sur des perceptions tribales dans le lointain, évoquant des décors exotiques qui s'inviteront régulièrement dans les œuvres suivantes du trompettiste.

Avec Khmer, Nils Petter Molvaer fit une entrée remarquée au sein du label ECM. Khmer est devenu rapidement une référence du nu-jazz et de l’electro-jazz. Malgré ses volontés expérimentales, Molvaer préfère embarquer ses auditeurs dans des atmosphères aux émotions quasi cinématographiques plutôt que dans des dédales aux circonvolutions techniques. Il en ressort une œuvre qui malgré son côté touche-à-tout traduit une unité et une lisibilité évidentes. Khmer se révèle être un voyage rapidement interpellant et addictif. Une belle et première réussite.

Note réelle : 4.5/5.

A lire aussi en JAZZ par STREETCLEANER :


Jan GARBAREK
Witchi-tai-to (1974)
Garbarek au sein du Bobo Stenson Quartet. Un must.




BOHREN UND DER CLUB OF GORE
Black Earth (2002)
Une expérience aussi visuelle qu'addictive !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   STREETCLEANER

 
  N/A



- Nils Petter Molvær (trompette, guitare, basse, percussions, samples)
- Eivind Aarset (guitare, effets, ambient treatments)
- Ulf W. Ø. Holand (samples)
- Morten Mølster (guitare)
- Roger Ludvigsen (guitare, percussions, dulcimer)
- Rune Arnesen (batterie)
- Reidar Skår (samples, claviers)


1. Khmer
2. Tløn
3. Access / Song Of Sand I
4. On Stream
5. Platonic Years
6. Phum
7. Song Of Sand Ii
8. Exit



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod