Recherche avancée       Liste groupes



      
MODERN JAZZ / NU-JAZZ  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Erik Truffaz , Arve Henriksen
- Membre : Manu Katché , Moritz Von Oswald
 

 Nils Petter Molvaer (242)
 Npm Official Facebook (237)

Nils Petter MOLVAER - Switch (2014)
Par STREETCLEANER le 3 Novembre 2015          Consultée 1127 fois

Le trompettiste norvégien n'en finit pas de nous étonner et de nous émerveiller après presque trente ans d'activité même si on sait depuis le temps qu'il est un explorateur né. Avec Switch se présente à nous un nouveau projet qui trouve une balance équilibrée entre le passé et le présent mais aussi entre l'organique et le synthétique. Molvaer ne se répète pas et ce Switch n'a rien à voir avec le précédent et réussi 1/1.

Switch est une sélection de compositions d'une durée totale de 45 minutes mais ne représente en réalité qu'un petit tiers de tout le matériel enregistré (150 minutes) en studio. Molvaer explique qu'il s'agit d'un hommage à la musicienne et peintre canadienne Joni Mitchell, notamment dans les titres des compositions, lesquels sont des allusions aux paroles de ses chansons. Molvaer reconnaît également que l'esprit – de ces textes - qui a guidé l'oeuvre était plus important que l'aspect mélodique des musiques. Et il est certain qu'on ne retrouvera pas ici le charme de certaines mélodies d'Hamada ou de Baboon Moon par exemple. Les mélodies, qui ne sont toutefois pas absentes, sont ainsi plus des esquisses que des dessins achevés mais Switch ne verse pas pour autant dans l'abstraction car Switch est particulièrement atmosphérique ; l'émotion n'est jamais absente (la tristesse de « Somewhere Shady », la beauté planante de « Intrusion III »).

La première chose qui nous surprend d'entrée de jeu est la douceur flottante des textures (« Switch ») ; est notamment en cause le jeu du Norvégien Geir Sundstøl sur son instrument alors inédit chez Molvaer : la pedal steel guitar, guitare slide que l'on retrouvera souvent dans l'album et qui surfe sur des légères nappes de claviers. On ne peut s'empêcher de penser aux atmosphères aériennes et en apesanteur d'Apollo - de Brian Eno - qui incorporait déjà cet instrument. Ecoutez donc les superbes «Intrusion I», «Intrusion VII», «Intrusion III», ou l'exotique «Quiet Corners» qui touche également au sublime Ambient 4 On Land du même Eno et au 4ème monde de Jon Hassell par certaines sonorités et atmosphères. «Quiet Corners» est possiblement la bande son de la campagne indienne qui s'éveille ... magique !

Quant à lui, le plus agité et tribal «Strange Pillows» sur fond de percussions boisées traînant des échos n'est pas sans rappeler les compositions de Khmer/Solid Ether à base de drum'n'bass. «The Kit» est possiblement une image d'une douce expédition sur les sentiers abîmés des terres africaines alors que le chaloupement régulier de la rythmique pourrait être celui de notre 4x4. «Bathroom» n'aurait pas dépareillé non plus dans un paysage de Jon Hassell, comme par exemple City: Works of Fiction, car les appels de la trompette de Molvaer captent habilement les textures mystiques si particulières de ce trompettiste américain, qui a exercé une grande influence sur Molvaer au même titre que Miles Davis.

Switch est un album qui frôle la perfection. Molvaer y est probablement au sommet de son art; on y ressent une synthèse de tout son meilleur travail passé sans pour autant subir la sensation d'une quelconque redite car Switch a la particularité d'être également une nouvelle aventure. Probablement plus hermétique aux premiers abords que Hamada ou Baboon Moon, moins immédiat mais encore plus profond, Switch se révèlera particulièrement addictif; un vrai travail d'orfèvre, d'images, de voyages, d'émotions, de tranquillité, de sérénité. Superbe !

Note : 4,5/5.

A lire aussi en JAZZ par STREETCLEANER :


Manu KATCHé
Manu Katché (2012)
L'album idéal pour jeunes têtes urbaines




BOHREN UND DER CLUB OF GORE
Black Earth (2002)
Une expérience aussi visuelle qu'addictive !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   STREETCLEANER

 
  N/A



- Nils Petter Molvær (trompette, électronique)
- Geir Sundstøl (pedal steel guitar, basse, guitare)
- Morten Qvenild (hyper piano, programmation, électronique)
- Jon Marius Aareskjold (programmation additionnelle)
- Erland Dahlen (batteries, guitares)


1. Switch
2. The Kit
3. Intrusion I
4. Quiet Corners
5. Strange Pillows
6. Intrusion Vii
7. Bathroom
8. Intrusion Vi
9. Somewhere Shady
10. Intrusion Iii.



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod