Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE CONTEMPORAINE  |  B.O FILM

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Bande Originale De Film

Howard SHORE - The Hobbit : An Unexpected Journey (2012)
Par WALTERSMOKE le 27 Décembre 2012          Consultée 2160 fois

AVERTISSEMENT : cette chronique de bande originale de film est également susceptible de contenir des révélations sur le film

Deux tendances sont devenues très, très populaires en ce début de IIIe millénaire : primo, le recyclage c'est devenu in et ça permet de sauver la Terre, et secundo, la soif de connaître les origines de tel ou tel univers de fiction a littéralement explosé. Et ça, Peter Jackson l'a bien compris lorsqu'il a réalisé le premier volet de la trilogie The Hobbit (bonne idée d'ailleurs, le découpage en trois films), prélude à la fameuse saga Le Seigneur Des Anneaux et exemple typique de recyclage.
Attention toutefois, loin de moi l'idée de dire que The Hobbit : An Unexpected Journey est mauvais, loin de là. En effet, intelligent qu'il est, Jackson a pris soin de bien placer le film dans l'univers de Tolkien sans faire référence à tout bout de champ à la trilogie qui l'a rendu connu auprès des foules qui ne connaissaient (connaissent ?) pas Braindead. Autrement dit, il est tout à fait possible de le regarder et de ne pas jouir dans son siège lors du caméo de Frodon ou bien quand Bilbo rencontre Gollum et surtout s'empare de l'Anneau. Et puis, cette transcription du conte de Tolkien est de manière générale magnifique, seuls quelques tares au niveau des effets spéciaux et des scènes surfaites – comme le combat entre Azog et Thorin – viennent gâcher le tableau.

Et quant à la musique, participe-t-elle à cette réussite ? Il n'y a pas de quoi pavoiser ou dire « oui » de manière franche et spontanée. Pourtant, ce n'était pas faute de faire appel à nouveau à Howard SHORE, compositeur officiel si je puis dire, des films adaptés de Tolkien. Seulement, il semblerait qu'il ait été traumatisé par tous ces spots publicitaires condamnant à la peine capitale quiconque ne trie pas ses déchets. Et voilà comment certains thèmes présents dans les précédents films se retrouvent, de manière flagrante ("Old Friends") ou plus travaillée ("The Adventure Begins"). Certes, il aurait été illogique de composer une musique totalement différente et ne rappelant aucun thème de la saga, mais il ne compose pas non plus pour une série, et de facto la musique est trop truffée de références, elle. D'une certaine manière, SHORE cherche à bien montrer qu'on est en territoire connu, mais il le montre trop. Et quant aux titres illustrant les scènes à Fondcombe, ils sonnent bien elfiques mais paraissent bien superficiels, notamment "The White Council". Le constat est quasiment le même pour les morceaux martiaux, comme par exemple "Warg-Scouts" qui donne presque envie de crier à l'auto-plagiat.

Toutefois, certains passages réussissent à faire appel aux thèmes du Seigneur des anneaux sans en faire trop, comme "Riddles in The Dark", illustrant la rencontre entre Bilbo et Gollum, et où se trouve le célébrissime thème de l'anneau qui est inséré d'une manière peu subtile mais efficace. Quant aux titres et thèmes nouveaux, s'ils sont vraiment peu nombreux et pas forcément des plus pertinents, ils ne sont pas pour autant à négliger. C'est ainsi que "Song of The Lonely Mountain", la chanson qui finit le film, est une vraie merveille, il est impossible de ne pas ressentir la fierté et le courage des nains à son écoute, sans compter le caractère mélancolique et triste, correspondant au statut d'apatrides de Thorin et de ses semblables, en un mot c'est un hymne. Le thème de Radagast est également une bonne surprise bien qu'elle présente le petit d'originalité cité plus haut, avec entre autres ce violon fou qui accentue l'ambiance anxiogène qui frappe Vert-Bois.

Alors oui, il faut le dire franchement, pour l'originalité, on repassera, il est impossible de ne pas penser à la musique du Seigneur des anneaux en entendant celle de The Hobbit : An Unexpected Journey. Cependant, elle contient suffisamment de bons morceaux pour ne pas être à jeter, et surtout elle s'adapte très bien au film. Maintenant, il faudra attendre le prochain volet de la trilogie pour voir si, primo, il sera aussi bon, et secundo, si SHORE arrivera à faire mieux, même s'il y a de quoi douter.

Note réelle : 2,5/5

A lire aussi en MUSIQUE CONTEMPORAINE par WALTERSMOKE :


György LIGETI
Musica Ricercata (1953)
Coup de surin !




David SYLVIAN
Gone To Earth (1986)
Sylvian au sommet


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



Non disponible


1. My Dear Frodo
2. Old Friends
3. An Unexpected Party
4. Axe Or Sword ?
5. Misty Mountains
6. The Adventure Begins
7. The World Is Ahead
8. An Ancient Enemy
9. Radagast The Brown
10. Roast Mutton
11. A Troll-hoard
12. The Hill Of Sorcery
13. Warg-scouts

1. The Hidden Valley
2. Moon Runes
3. The Defiler
4. The White Council
5. Over Hill
6. A Thunder Battle
7. Under Hill
8. Riddles In The Dark
9. Brass Buttons
10. Out Of The Frying-pan
11. A Good Omen
12. Song Of The Lonely Mountain
13. Dreaming Of Bag End



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod