Recherche avancée       Liste groupes



      
FUNK  |  SINGLE

Commentaires (11)
L' auteur
Acheter Ce Single
 


 

- Style : Justice

DAFT PUNK - Get Lucky (2013)
Par WALTERSMOKE le 7 Mai 2013          Consultée 3309 fois

Dans 2013, il y a 13. Et le 13, pour certains, ça porte malheur. Il s'agit du chiffre maudit, celui qui fait peur et est intrinsèquement lié au Mal. Les preuves s'accumulent autour de cette accusation : Jésus et ses 12 apôtres, la mort des Templiers le vendredi 13 octobre 1312, et le nouvel album de DAFT PUNK. Hé oui, après des siècles de tranquilité, le duo français le plus hype et le plus surnoté revient à la charge cette année ! Guy-Manuel de Homen-Christo et Thomas Bangalter ont décidé que laisser dans les années 2010 une arnaque grosse comme un building (la BO de Tron, pour ceux du fond qui suivent pas) ne passait décidément pas, et du coup ont arrêté de se gratter le nez. C'est ainsi que le 21 mai prochain, le monde va se ruer sur le quatrième album de DAFT PUNK, nommé Random Access Memories. Et bien sûr, un single est envoyé pour rendre folle la planète entière (hum), et ce single, c'est "Get Lucky".

Pour le coup, DAFT PUNK sort la grosse, très grosse artillerie. En effet, il s'agit, ô miracle, d'une vraie chanson avec un vrai chanteur qui n'est pas samplé. Pour le coup, le choix de Pharell Williams fait plaisir, quand même. Une vraie valeur sûre en terme de talent. Mais surtout, le duo ne se sert pas à la source – du moins pour le single – et amène Nile Rodgers, rien que ça. Pour rappel, il s'agit du membre fondateur de Chic, un monstre sacré et vénéré du funk, rien que ça.

On résume donc : géant du funk + bon chanteur moderne = de l'espoir, et pas qu'un peu. Il y a aussi le duo qui vient mettre la main à la pâte, après tout, c'est son morceau à lui. Il est important de noter ce point car "Get Lucky" ne sonne pas vraiment DAFT PUNK. En fait, pour être franc, il s'agit même d'une chanson surprenante, dans le sens où elle flatte les oreilles. Le riff de Rodgers est on ne peut plus scolaire, mais est assez efficace pour être crédible. Le rythme est dansant, juste ce qu'il faut, mais pas plus. Ah, par contre, DAFT PUNK a le très mauvais goût de rappeler leur présence au pont musical, avec leur fameuse signature, à savoir...la voix de robot, bien sûr. Ou comment démolir un titre potable. C'est comme montrer une araignée à une arachnophobe qui vient de trouver un boulot, en somme, ça fout sa journée en l'air.

"Get Lucky", donc, n'est pas un morceau franchement dégueulasse. Au vu de ce que DAFT PUNK a montré ces dernières années, il y avait de quoi paniquer. Par contre, et c'est ce qui explique la note, le vocoder ainsi qu'une trop grande facilité érodant le titre au fil des écoutes n'en font pas une chanson extraordinaire. Maintenant, il faut attendre l'album entier pour savoir si "Get Lucky" n'en est pas le meilleur morceau. Soyons pessimistes.

A lire aussi en FUNK :


PRINCE
1999 (1982)
Quand groove et ingéniosité ne font qu'un




JAMIROQUAI
Synkronized (1999)
Funk


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
   A.T.N.

 
   (2 chroniques)



- Thomas Bangalter
- Guy-manuel De Homem-christo
- Pharrell Williams (invité)
- Nile Rodgers (invité)


1. Get Lucky



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod