Recherche avancée       Liste groupes



      
FUNK HOUSE  |  STUDIO

Commentaires (6)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Justice

DAFT PUNK - Homework (1996)
Par CHIPSTOUILLE le 29 Avril 2005          Consultée 7783 fois

Il était une fois une petite chips qui prenait le bus pour se rendre à l’école tous les jours. Sur le chemin de l’école, le chauffeur du bus écoutait une fantastique radio qui s’appelait "Energie". Energie, c’est une radio qu’elle est vachement bien parcequ’ils passent plein de musique super pour les jeunes. En plus avec Energie on a le droit à des chansons assez courtes, comme ça Energie, eh bien ils nous diffusent des messages à caractère informatif publicitaire entre chaque chanson. Malheureusement, la petite chips elle n'aimait pas vraiment les musiques que passe Energie. Alors la petite chips commença a déprimer toute seule dans son autobus, parcequ’elle n’avait pas l’occasion d’écouter la musique qui lui plaisait le matin et le soir en prenant l’autobus.

Puis, un jour, Energie se mit à passer une musique que la petite chips trouva pour une fois vachement bien pour une musique de la radio d’Energie. Daft Pounk qu’elle s’appelait la musique, ça faisait « ouin ouin » tout le temps, avec un rythme plutôt simple. Au bout d’un moment, à la place des « ouin ouin », on avait le droit à des « touloulou » toujours sur le même rythme. Et puis à la fin, la petite chips trouvait ça super parcequ’on avait « touloulou » et « ouin ouin » en même temps et que ça faisait une musique super rigolote, super simple mais qui plaisait beaucoup à la petite chips.

Puis au bout d’un moment, Energie ils ont arrêté de passer Daft Pounk, parcequ’ils devaient en avoir un peu marre d’écouter tout le temps des « ouin ouin ». Pourtant la petite chips aimait toujours ça, même si elle aurait bien aimé avoir autre chose d’aussi rigolo un peu aussi. Un jour, ya un autre truc qui est passé à Energie, ça faisait « erahoune ze ouerlde » tout le temps, et c’était aussi rigolo que « ouin ouin ». La petite chips était de nouveau heureuse de prendre son autobus le matin.

Un autre jour, la petite chips apprit que c’était Daft Pounk qui faisait aussi « erahoune ze ouerlde ». Puis un jour aussi, Energie ils ont arrêté « erahoune ze ouerlde ». Ils sont pas très rigolos chez Energie. Alors après la petite chips elle s’est mise à attendre qu’à la radio, ils passent à nouveau de la musique rigolote de Daft Pounk. Un jour, c’est arrivé, mais là à la place d’un truc rigolo, on a eu le droit a un truc bizarre avec des gens qui parlent et une voiture de police, par contre le rythme était un peu plus compliqué, mais c’était plus rigolo du tout et toujours un peu la même chose. Du coup la petite chips a changé d’école et a changé aussi de chauffeur d’autobus. Le nouveau chauffeur il écoutait pas Energie alors « tant mieux » se disait la petite chips, parceque même Daft Pounk ils s’étaient mis à faire de la musique pas très rigolote…

Puis la petite chips rencontra un monsieur qui s’appelle Guillaume qui lui avait bien aimé toutes les musiques de Daft Pounk et il avait même tout un disque avec plein de musiques de Daft Pounk. Comme il était gentil, il l’a prêté à la petite chips.

Alors la petite chips elle a pu écouter toutes les musiques de Daft Pounk, y’avait plein de trucs rigolos mais quelques autres moins. Y’avait même des trucs qui imitaient la radio Energie et même que la petite chips elle a trouvé ça vachement rigolo une fois de plus. La petite chips finalement a bien aimé la musique de Daft Pounk, avec les effets qui font comme si tu rentrais et sortais de la pièce où on écoute la musique. Desfois ça accélère, desfois ça ralentit. Desfois on a même l’impression qu’ils ont mélangé plein de musiques de l’époque où les parents de la petite chips ils écoutaient la radio dans l’autobus aussi. C’est tout mélangé et tout découpé n’importe comment, et on dirait que c’est du n’importe quoi au début mais en fait c’est vachement bien fait, et ça fait encore un truc super rigolo. Ya même une musique où on entends les bruits de la plage quand la petite chips elle va en vacances, et puis dessus ya une guitare qui desfois s’arrête de jouer et avec encore une fois des morceaux tous découpés de la musique de l’époque des parents de la petite chips. C’est pas forcément rigolo, mais ça fait beaucoup rêver la petite chips, ça s’appelle « Fresh », comme le monsieur qui vend des plats préparés aux parents de la petite chips.

La petite chips elle aime beaucoup aussi la musique où ça fait comme un truc bizarre qui tourne dans tous les sens avec des gens qui tapent dans leurs mains pour applaudir. « Rock’n roll » ça s’appelle, pourtant ça ressemble pas du tout au rock’n roll de l’époque ou les grands parents de la petite chips écoutaient la radio dans l’autobus aussi (ah non, les grands parents, ils avaient pas l’autobus, ils allaient à l'école à pied, mais ils avaient quand même le rock’n roll et la radio)

Ya des trucs que la petite chips trouve dommage quand même, c’est que ya une musique qui s’appelle « Rollin’ & scratchin », au début c’est pas très joli alors c’est nul, mais après au bout d’un moment, ya quand même un machin rigolo qui fait des trucs bizarres, desfois ça s’énerve, et desfois ça se calme. Sinon ya d’autres musiques nulles comme celle qui était passée à la radio dans l’autobus, yen a une autre qui s’appelle « Phoenix » où il se passe pas grand-chose, c’est toujours pareil et puis ça ressemble un peu trop à la musique que les Daft Pounk ils ont tout découpé (de quand les parents de la petite chips ils prenaient…oui bon ok, vous avez compris). Ya encore « High fidelity » qui fait aussi un peut toujours la même chose. Bon c’est pas grave, yen a quand même plein d’autres qui sont bien.

Finalement la petite chips quelques temps plus tard s’est mise à écouter beaucoup la musique des Daft Pounk (même un autre CD moins rigolo mais plus joli), et puis ils ont fini par sortir un disque comme celui-ci, mais en pas du tout rigolo avec des robots bizarres et sérieux qui font toujours la même chose, alors la petite chips a vraiment été déçue. Mais c’est pas grave, il lui reste les deux premiers disques pour se consoler.

Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem Cristo ont su apporter à la musique des 'clubs' un nouveau style. Ce style que l'on appellera abusivement la "french touch" revient en gros à reprendre le style disco pour le refroidir, le malaxer dans tous les sens et en faire quelque chose de plus hypnotique. Le processus transforme ainsi une musique 'noire' pleine de feeling et principalement basée sur le chant en musique 'blanche' épurée au niveau du rythme, malaxée au niveau des sons et où le chant n'est utilisé qu'à des fins rythmiques (comme sur « teachers ») mais le tout, avec la volonté de faire voyager dans un univers enfantin mais si prenant.

La house music est une musique stupide pour les gens stupides, si ça ne vous parle pas, ne vous forcez pas! Et surtout ne cherchez pas à comprendre car il n'y a absolument rien à comprendre. Daft Punk ne déroge pas à cette règle et a juste été repiquer un peu de groove des années 70 pour en jouer avec les instruments ultramodernes des années 90. Si par un étrange hasard, vous seriez passés à coté du phénomène, tentez toujours votre chance, peut-être que le délire juvénile de ces deux étudiants parviendra à vous titiller?

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par CHIPSTOUILLE :


Hitoshi SAKIMOTO
Final Fantasy Tactics Ost (avec Masaharu Iwata) (1997)
A kind of magic




RADIOHEAD
I Might Be Wrong Live Recordings (2001)
Quand le live dépasse l'album studio

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
   RED ONE
   SEIJITSU

 
   (3 chroniques)



- Guy-manuel De Homem-cristo
- Thomas Bangalter


1. Daftendirekt
2. Wdpk 83.7 Fm
3. Revolution 909
4. Da Funk
5. Phoenix
6. Fresh
7. Around The World
8. Rollin’ & Scratchin’
9. Teachers
10. High Fidelity
11. Rock ‘n Roll
12. Oh Yeah
13. Burnin’
14. Indo Silver Club
15. Alive
16. Funk Ad



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod