Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


EELS - Wonderful, Glorious (2013)
Par GEGERS le 16 Mai 2013          Consultée 829 fois

Alors que l'année 2010 nous avait laissé un EELS exsangue, comme vidé de sa substance, après la sortie de l'infâme Tomorrow Morning, qui achevait la trilogie entamée un an plus tôt avec Hombre Loco, 2013 nous apporte un groupe particulièrement fringant, comme délesté d'un poids et prêt à s'embarquer dans de nouvelles aventures. Il est dommage que, pour se faire de nouveau convaincant, E doive jeter un coup d’œil prononcé dans le rétroviseur. Néanmoins, il eut été plus dommageable encore que le groupe américain poursuive sur sa lancée et s'enfonce dans un sous-rock pop et électro, indigent et indigne de son riche passé.

Pour avoir un avenir, EELS se repose donc sur son passé. Le fait que Wonderful, Glorious, ressemble en de nombreux points à un mélange heureux entre Daisies of the Galaxy et Shootenanny ne semble pas avoir été prémédité par E. Le fait que la sauce prenne de nouveau, enfin, semble principalement dû au fait que E se soit décidé à bousculer sa petite troupe et à faire de cet album un véritable effort de groupe. Principalement issus de sessions de jams, les titres qui constituent ce dixième album du groupe sont portés par une fraîcheur revigorante et une ambiance bien moins sombre que ses précédentes réalisations. Si les bidouillages électroniques ne sont pas remisés au placard (« Peach blossom »), l'ensemble sonne néanmoins de manière bien plus rock et mordante que tout ce dont le groupe a pu accoucher depuis la deuxième moitié des années 2000. Il y a sur Wonderful, Glorious, une certaine rugosité, une véritable envie d'en démordre, qui donne de nouveau fois en EELS. L'ensemble, contrebalancé par des moments plus calmes et posés, constitue finalement une œuvre complète à l'écoute de laquelle on passe un excellent moment, à défaut de retrouver la pureté et cette délicieuse fausse candeur qui caractérisaient les réalisations passées.

Si EELS fait de nouveau appel à des recettes éprouvées, on reste néanmoins toujours friand de ce rock torturé et autobiographique, puisé dans les tréfonds de l'âme de son auteur. Paradoxalement, une certaine allégresse et une tranquillité assumée transpirent de cet album aux tons oranges. Pour s'en rendre compte, il suffit d'écouter « On the ropes » ou « I am building a shrine » et leur légèreté rock qui donnent une saveur particulière à cet album ainsi qu'une impression d'apaisement. Après le déluge, le soleil. Minimalistes, certains titres à l'image de « The turnaround » ou « True original » pèsent sur la balance, face à des pièces plus énergiques telles que « New alphabet » ou « Stick together », deux belles réussites qui confirment le retour en bonne forme de E.

Wonderful, Glorious, ne bénéficie pas de l'homogénéité d'un Daisies of the Galaxy, prenant de bout en bout, ou même d'un Souljacker. Reste que cet album, majoritairement inspiré, constitue un pas dans la bonne direction pour EELS, même si ce dernier a pour cela du faire deux pas en arrière. Les nouveaux adeptes découvriront l'univers envoûtant de l'américain avec quelques titres fort bien sentis, tandis que les fidèles retrouveront, enfin, le bonheur d'écouter un véritable bon album de la surprenante formation. Une correction de trajectoire décidément bienvenue !

3,5/5

A lire aussi en ROCK par GEGERS :


BIG COUNTRY
Another Country (2011)
La mort n'est pas une fatalité




MATMATAH
Antaology (2015)
Souffler sur les Breizh


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- E (chant, guitare)
- The Chet (guitare)
- Knuckles (batterie)
- Koool G Murder (basse)
- P-boo (guitare)


1. Bombs Away
2. Kinda Fuzzy
3. Accident Prone
4. Peach Blossom
5. On The Ropes
6. The Turnaround
7. New Alphabet
8. Stick Together
9. True Original
10. Open My Present
11. You’re My Friend
12. I Am Building A Shrine
13. Wonderful, Glorious



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod