Recherche avancée       Liste groupes



      
SYNTHPOP/DANCE  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 



LITTLE BOOTS - Business Pleasure (2014)
Par WALTERSMOKE le 23 Décembre 2014          Consultée 670 fois

Toujours bloquée dans sa bulle synthpop old-school/dance, LITTLE BOOTS continue son petit bonhomme de chemin. C'est ainsi qu'après le décevant Nocturnes, la chanteuse anglaise sort fin 2014 Business Pleasure, un EP destiné entre autres à faire patienter les fans et ceux qui apprécient ou s'intéressent à son oeuvre, qui attendent son futur 3e album, prévu pour 2015. Fort bien donc, on espère que celle connue à l'administration sous le nom de Victoria Hesketh aura sorti de nouvelles chansons intéressantes, étant donné qu'elle a du talent.

Première chose à remarquer, et pas des moindres, c'est la pochette. Alors là, non seulement il s'agit de la meilleure depuis le début de la carrière de LITTLE BOOTS, mais en plus elle est terriblement belle, malgré une simplicité évidente. Certaines paires d'yeux avisés ne manqueront pas de remarquer une inspiration claire et nette de Gary Numan dans sa première période (mais si, rappelez-vous quand il a propulsé la synthpop avec Car !), ce qui n'est pas pour ainsi dire une mauvaise chose.

Le contenu est cependant ce qui nous préoccupe le plus, du moins ici. Business Pleasure est un EP qui réussit l'exploit d'être bancal en seulement un quart d'heure. En effet, rien qu'au niveau du style, LITTLE BOOTS rassemble de la synthpop, de la dance, et une espèce d'électro pop moderne à la mode. Un tel mélange n'est pas forcément très heureux, ne serait-ce que l'absolu. Dans les faits, c'est quelque part « pire ». Il ne faut pas comprendre que Business Pleasure est mauvais, mais il aurait gagné à partir dans une seule direction.

Côté synthpop, il y a de quoi être bien contenté avec le morceau-titre, assurément le meilleur de l'EP. La musique, tout en étant bien ficelée, jouit d'un dynamisme entrainant, et la performance vocale de Hesketh ne manquera pas d'enfoncer le clou, même si les choeurs sont un peu trop envahissants. "Business Pleasure" n'invente pas l'eau synthpop chaude, certes, mais n'a pas nécessairement à rougir devant la myriade de grands ainés du genre.
Côté dance/electro, il y a de quoi être plus déçu. On jurerait ainsi que "Heroine" est un filler de Nocturnes tant il tape dans la dance. Hélas, c'est un morceau très, très loin d'être mémorable, tout juste bon à faire bouger les clubbers. Mieux vaut se tourner vers "Taste It", autrement plus réussi bien qu'il n'est pas non plus essentiel à qui veut s'ancrer de la bonne musique à tout jamais dans la tête. Enfin, "Pretty Tough" verse un peu dans la veine r'n'b, mais là encore ce n'est pas une brillante réussite.

Business Pleasure permet de cerner le principal problème de LITTLE BOOTS, à savoir sa lubie dance. Le morceau éponyme le prouve bien, un retour à la synthpop pure et dure se doit d'être fait, c'est là que la chanteuse excelle. Croisons donc les doigts pour son prochain album.

A lire aussi en NEW-WAVE par WALTERSMOKE :


OMD
Omd Live : Architecture And Morality And More (2008)
Le retour d'OMD, en live !




YELLO
Solid Pleasure (1980)
Premier jet des trois Suisses déjantés !


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



Non disponible


1. Taste It
2. Heroine
3. Business Pleasure
4. Pretty Tough



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod