Recherche avancée       Liste groupes



      
POP-ROCK FRANçAIS  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (262)

SOUSBOCK - Et Puis ? (2014)
Par MARCO STIVELL le 1er Janvier 2015          Consultée 765 fois

L'aventure SOUSBOCK aurait pu s'arrêter au cinquième album, Un Echo Dans le Brouillard (2011). Une décision soulevée par le train quotidien, les doutes aussi, heureusement pas adoptée. Et Puis ? voit le jour grâce à cette conviction que si l'histoire doit se terminer, cela doit être fait en beauté. « Et puis » qui sait, l'avenir réserve peut-être encore ses surprises... D'où ce sentiment de double ouverture amené par le titre.

La pochette, elle aussi, offre un regard élargi mais vers le passé avant toute chose, puisqu'elle tend à compiler de manière plus ou marquée toutes celles des disques précédents. Le superbe travail de Franck Bizouard, plus encore qu'à l'accoutumée (il était pourtant difficile de faire concurrence à Lune et l'Autre, 2009), ne peut que s'accorder avec le soin particulier apporté à ce disque, que l'on pourra aisément considérer comme le meilleur de SOUSBOCK.

Il y a quinze ans, le nom du groupe a d'abord été choisi de manière légère, pris au vol (« ce qu'on avait sous la main », dit Sebastien Bournier). Cependant, jamais il n'a pris une telle dimension, sortant d'un schéma simpliste et populaire pour se raccrocher lui-même à cet « et puis », autre forme de propos, écrin à rêves, chasse au trésor musicale. Une impression sans doute confortée par le dessin de la pochette.

Bien entendu, la réalisation sonore est équivalente à celle des albums précédents : projet amateur (malgré la présence de musiciens au véritable niveau professionnel), développé pendant certains laps de temps libre, « quand on pouvait »... Mais l'équipe, Sebastien Bournier en tête, a réellement tenu à ce que ce disque soit bien fait, s'est peut-être même arrangé pour qu'il apparaisse comme son meilleur, allant jusqu'à commander un pressage, limité évidemment, même si la voie du téléchargement libre demeure réservée aux néophytes (1).

Ce qui constitue l'empreinte de ce sixième opus, et qui a par ailleurs été un vecteur dans l'envie de le faire aboutir, c'est le choix de faire tenir les dix morceaux d'un seul tenant, enchaînés comme une longue suite par des parties instrumentales. On peut se sentir franchement ému dès les deux ou trois premiers morceaux, avec notamment ce passage entre l'onirique « Et Si le Ciel » et le puissant « Une Seule Seconde », chanson optimiste délaissée à l'époque de Lune et l'Autre et qui surpasse de loin d'autres nombreux élans rock que SOUSBOCK a pu produire.

Certains morceaux proposent un message lui aussi d'ouverture, celui de la conscience par rapport à soi-même ou au monde, et qui à l'image des textes de Jean-Jacques Goldman, pourront facilement toucher l'amateur de ballades « à la française ». « Ouvre les Yeux » et « Maintenant Je Sais » (dernier ajout en termes de composition, et l'un des meilleurs !) sont de celles-là.

En trois mouvements distincts mais fluides, « Et Puis ? » (toute première chanson écrite par le groupe !) termine l'ensemble de manière plus introspective et contrastée, tandis que l'intimiste « Cloué », à fleur de peau, renvoie à des heures difficiles. Ce disque est remarquable pour les moments calmes autant que les plus élancés. À ce titre, on a déjà cité « Une Seule Seconde », mais « Sur des Rails », très connotée Téléphone, et « Memoria », chanson-miroir d'« Amnesia » (Compte à Rebours, 2007), sauront également marquer les esprits.

Parmi les collaborations habituelles à SOUSBOCK, Jean-Philippe Benadjer (PolarSun, Qurtis) est responsable de toutes les prouesses en termes de mixage, et les guitaristes Nicolas Leroy et Julien « Trust No One » semblent davantage se faire plaisir sur les titres rock. On peut en dire autant de la basse de « Et Puis », des claviers toujours très présents, ainsi que du travail d'orfèvre réalisé sur la ballade celtique « Les Terres d'Autrefois », qui évoque naturellement Mike Oldfield et où pleuvent les guitares 12 cordes à la manière d'Anthony Phillips et du early-Genesis.

Et Puis est un disque qui s'apprécie dans son entièreté (y compris l'extra-musical), sans temps faible malgré un milieu d'album plus « chargé ». Vraiment, un très bel effort, qui mérite bien une note de distinction. Après tout, sur l'échelle de l'ambition et du succès, les « petits » artistes ont, eux aussi, droit à leurs « petits » chefs-d'oeuvre !

(1) http://www.sousbock-fr.com/sousbock/index.php?page=ep

*Et pour ceux qui ont aimé, sur proposition de Sebastien Bournier, ils peuvent faire un don pour aider la recherche contre la maladie de Crohn : http://www.afa.asso.fr/

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par MARCO STIVELL :


Les MUSICIENS DU LYCéE MILLET
Concert Du Lycée Millet 2010 (2010)
Jeunes talents en live




Laurent VOULZY
Caché Derrière (1992)
Un des plus beaux albums de variété française


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Sebastien (chant, batterie, claviers, synthétiseurs)
- Nicolas (guitares, claviers, piano, basse, synthétiseur, ch)
- Julien (guitares, basse)
- José (claviers, synthétiseurs, piano, choeurs)
- Gilles (piano, orgue)
- Jean-philippe (choeurs)
- Laurent (batterie)
- Vanessa (choeurs)


1. Et Si Le Ciel
2. Une Seule Seconde
3. Ouvre Les Yeux
4. Sur Des Rails
5. Cloué
6. Au Travers
7. Maintenant Je Sais
8. Les Terres D'autrefois
9. Memoria
10. Et Puis



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod