Recherche avancée       Liste groupes



      
POP-FOLK FRANçAISE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (554)

SOUSBOCK - La Face Lumineuse De... (2019)
Par MARCO STIVELL le 13 Décembre 2019          Consultée 783 fois

L'envie de faire un disque acoustique peut titiller tout le monde, même un groupe spécialiste du fait maison comme SOUSBOCK. Ce disque-là, en plus, fait office de compilation car, comme son nom l'indique, il reprend quelques-uns des titres parmi les plus optimistes de leur histoire, en tout cas des moins sombres.

Il est donc naturel, dès les premiers moments et l'intro de "Non Bis in Idem", titre d'introduction du deuxième album Une Ombre Qui Danse (2008), d'entendre un ukélélé remplacer les guitares acoustiques massives d'origine. Seb SOUSBOCK a voulu des arrangements plus doux, plus fins. Et l'un des instruments-phares de la génération 2010 dérange moins quand on l'entend ainsi mêlé à d'autres, ou simplement peu utilisé (trois chansons sur tout le disque), comme son acolyte le cajón d'ailleurs.

Pour la touche exotique, un moment parfaitement inattendu plutôt réussi reste le pont de "Faussaire", avec sa touche orientale aux bongos et à la flûte à bec (pourtant décrit comme instrument "interdit par la Convention de Genève et dont l'utilisation est passible de la peine de mort" !). Toutefois, il y a peu d'idées dans le genre et, globalement, les chansons gardent leur ossature première, mis à part "Amnemoria" qui est une réunion de deux titres miroir, "Amnesia" et "Memoria".

L'ensemble de cette Face Lumineuse de SOUSBOCK s'écoute agréablement, d'autant plus qu'on entend de la guitare 12 cordes tout le long, plutôt rythmique qu'arpégée, mais on sait combien l'instrument demeure exigeant. Les notes du principal intéressé dans le livret décrivent d'ailleurs la frustration pour lui-même fan de GENESIS, de n'avoir pu s'en servir plus tôt... L'occasion était belle.

"Mille raisons" et "Globerêveur", ou comment remplacer un arrangement acoustique par un autre... au piano ! Le titre "Nouveau départ", au contraire, est d'abord une ballade rêveuse au piano transformée ici en titre pop folk à l'esprit feu de camp, très sympathique.

Des réussites particulièrement marquantes trouvent forme dans les reprises de chansons plus graves, où le côté positif filtre à travers l'expression de regrets ou d'améliorations : "Maintenant je sais" et "Si seulement". Les arpèges graves de piano sont splendides et la voix de Seb, inchangée depuis les débuts du groupe, y apparaît fortement touchante, notamment parce que ces chansons restent des modèles de son écriture.

Si l'on peut aisément préférer un SOUSBOCK plus habillé et varié dans ses différents tons, l'écoute de ce disque est plaisante, d'une durée globale raisonnable pour une telle parenthèse.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par MARCO STIVELL :


Anne VANDERLOVE
Anne Vanderlove 1981 (1981)
Injustement méconnu.




Nicolas PEYRAC
D'où Venez-vous (1975)
Débuts riches d'un artiste gentil et discret


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Seb (chant, guitares, ukulélé, piano, bongos, tambourin)


1. Non Bis In Idem
2. Aussi Loin D'ici
3. Tout Sur Mon Passé
4. Nouveau Départ
5. Ordinaire
6. Si Seulement
7. Lily
8. Faussaire
9. Maintenant Je Sais
10. Globerêveur
11. Amnemoria
12. Etincelle
13. Mille Raisons



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod